Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Archétype du tout-venant


De vincentp, le 9 novembre à 22:07
Note du film : 3/6


3,5/6. La programmation body-buildée de vénérables institutions cinéphiliques laisse logiquement à l'écart des oeuvres un peu poussives comme L'allée sanglante (1955). Or, ces oeuvres-là représentent le coeur de la production du système hollywoodien, et des studios de la grande époque. Les deux acteurs principaux (John Wayne et Lauren Bacall), le réalisateur (William Wellman), le directeur de la photographie (William H. Clothier) produisent avec L'allée sanglante incontestablement un travail de qualité.

Mais cela ne suffit pas : des décors via des maquettes sont limites, et surtout le scénario accumule poncifs de l'époque ne permettant pas à ce film de décoller. Il ne se passe pas grand-chose de sensationnel pendant près de deux heures : le bateau fait des ronds dans l'eau ! Et pourtant, cette oeuvre se laisse regarder avec un certain plaisir, grâce à de belles images, et un John Wayne qui tient la barre… Wayne fut un acteur magistral, au registre très étendu, on le voit bien ici, car il navigue au milieu d'un certain vide. Une oeuvre destinée à des cinéphiles endurcis ou nostalgiques.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.014 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter