Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Un humour potache et subversif


De vincentp, le 10 février 2007 à 20:20
Note du film : 4/6

Ozu fut mis à la porte de son école (il séchait les cours pour aller au cinéma de son quartier). Puis il fut instituteur dans un petit village. Fort de ces deux points de vue contradictoires sur l'enseignement, il réalise en 1930 ce film irrévérencieux, légèrement subversif, portant sur la réussite scolaire et l'intégration des jeunes adultes dans la vie active. Les péripéties de plusieurs personnages évoluant dans un milieu populaire, et qui ont pour caractéristiques d'être débrouillards et solidaires, mettent en évidence le fait que ce ne sont pas les plus méritants qui réusissent le mieux au final, mais simplement ceux qui composent le mieux avec les règles non-écrites régissant le système social et économique.

J'ai été recalé, mais… montre l'évolution du metteur en scène vers des films abordant avec acuité, sous l'angle de la comédie, des problèmes de société, lesquels n'ont d'ailleurs rien perdu de leur actualité.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version haut débit

Page générée en 0.0097 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter