Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Avis


De Jeff, le 25 mars 2006 à 19:22

Certes, fan d'histoire militaire, il faut l'être quand meme un peu pour apprécier la mise en scene de ce film particulier fait à un moment

où le cinéma affichait des films ayant un rapport avec la 2nd guerre mondiale. Mais avant Cy Enfield et son ZULU, pas de trace de cette période

qui ne dura pas longtemps mais qui fut intense, dramatique et qui, aujourd'hui ne parle pas beaucoup à grand monde (ça peut se comprendre…).

Il est certain que Zulu Dawn laisse sur sa faim, le contexte historique préalable est mal présenté et incomplet: les zoulous ne sont perçus ici

que comme une menace à la sécurité des colons, alors que la raison majeure est la volonté de Sir Henry Bartle Frere , Haut Commissionnaire britannique

au Cap, de construire une confédération en Afrique du Sud (Le Cap + Natal + Transvaal + Zululand) sous l'autorité – bien sûre – des britanniques. Les Zoulous

furent alors perçus comme une menace -dans un premier temps- pour l'autorité britannique. Les incidents frontaliers, memes insignifiant furent dressés par

Frere pour justifier son acte d'aggression en prétextant l'insécurité potentielle de la province du Natal.

De meme à la fin, le speech fait dans l'emphatique. Il demeure incomplet et pose meme plusieurs questions (mort du Prince Impérial de France 1er juin 1879,

hostilité de l'évêque de Pietermaritzburg et du pasteur de Colenso à l'égard de la politique du Cap face à un peuple ayant toujours manifesté sa volonté de paix

avec les anglais, victoire de Gladstone face à D'Israeli au Parlement britannique…).

Bien sûr, sa réalisation est loin d'être parfaite. A mon sens, il s'inscrit dans la lignée des films comme Khartoum. Et même ZULU (malgré ce que certains en diront)

car Zulu est certes bien joué, mais sa réalisation est bien trop approximative, tant dans les faits que dans sa réalisation matérielle. Il y a de plus beaucoup trop de longueurs,

et devient parfois difficile a tenir. Un peu comme Alamo et son pitoyable début d'une heure où on n'apprend rien… Par contre Zulu Dawn est trop court, lui ! mais sa réalisation

est plus travaillée, alliée à une bande son martelante et parfois martiale, il restitue parfaitement le coeur invisible qui relie le film à l'évenement d'origine: l'angoisse, cette

indicible sentiment d'oppression, une torpeur qui s'évanouit au fur et a mesure que la troupe s'enfonce dans le Zululand et l'enchainement soudain de l'action où même le spectateur

semble ne plus rien maitriser de la course des évenements…. voilà qui, a mes yeux, fait de Zulu Dawn une oeuvre interessante et captivante. On n'en demande pas moins à un film…

Heureusement, nous ne sommes pas dans Pearl Harbor avec une miteuse histoire de fleurs bleues au milieu des explosions ou bien au milieu de l'Afrique avec Bruce Willis pour "pacifier" le continent

comme dans Les larmes du soleil…

Je pense que Zulu Dawn n'est pas le pire des films et certainement pas le N°1 au box office du blame..

mais il a le mérite d'exister. Bien sûr, le film est emprunt du jeu des acteurs spécifiques, mais ce relief nous rappelle que zulu dawn n'est qu'un film de "divertissement", sans avoir la pretention

d'etre une réference documentaire !


Répondre

De PM Jarriq, le 25 mars 2006 à 17:59
Note du film : 3/6

Je viens de parcourir les messages, après avoir découvert Zulu dawn. Incroyable, cet engouement pour ce film qui ne passionnera que les fans de stratégie militaire et de batailles grandioses. Très bien réalisé, surtout dans les séquences de foule admirablement maîrisées, Zulu dawn est essentiellement composé de mouvements de troupes, de discussions factuelles sous les tentes. Le seul élément humain est apporté par les petites vignettes avec Bob Hoskins houspillant un jeune soldat. O'Toole joue avec la raideur requise une sorte de Custer britton, Lancaster – qui a une sacrée "gueule" avec ses favoris – ne tient qu'un second rôle sans grand relief, et les habituels seconds couteaux anglais remplissent parfaitement leur contrat. Zulu était une oeuvre titanesque, quasi surréaliste par moments, viscréale. Cette "prequel" estimable ne parvient jamais à émouvoir, à offrir une perspective sur les enjeux humains de cette guerre. En tant que pur spectacle, rien à dire, Hickox connaît son travail qu'il exécute avec une rigueur… militaire. En tant que film, Zulu dawn impressionne, mais laisse sur sa faim, et finit par ennuyer un peu. Du film original, on se souvient des visages, des rapports de ces hommes condamnés, de ce film, on ne retiendra que le carnage. Peut-être était-ce le but ?


Répondre
Avis


De stonewell, le 26 février 2006 à 10:38

[film= zulu dawn.


Répondre

De Jeff, le 10 février 2006 à 10:59

Je me suis penché à fond sur ce film qui me donne toujours autant la chair de poule !

J'ai déjà posté ici sur ce film exceptionnel de par le sujet traité. Et je réitère mes propos sur la qualité de

la reconstitution malheureusement un peu baclée… les uniformes font beaucoup trop "nylon" et sont

trop fins, les bayonnettes sont clairement en caoutchouc, les canons de cinéma (les 2 fameux 7pdr de Start-Smith restant sur le site d'Isandhlwana

après que Chelmsford eut quitté le camp vers 11 heures du matin quelle erreur ! )ne sont pas assez réalistes dans leur recul de tir. De plus, les zoulous

se jetaient à terre à chaque coup de canon, ce qui fait que les obus leur passaient au dessu de la tête… ce qui n'est pas visible

dans le film. Que dire des Martini-Henry !! la plupart des figurants sont équipés de la version carabine en lieu et place du fusil

(beaucoup plus long). On peut voir cependant que certains ont le bon modèle (c'est le cas du Private Storey, celui qui plante les piquets en ligne juste avant

l'attaque, avec le petit tambour qui se fait abattre par ses propres troupes…).

en dehors de ces défauts, ce film est tout simplement spéctaculaire !!! l'ambiance oppressante est tres bien rendue (bien que l'action,

contrairement à Zoulou que je possede, naturellement, se passe en "open space").

La bande son est grandiose !!! Elmer Bernstein (qui nous a quitté l'an dernier – paix à son ame) a composé

une fabuleuse musique de film (il est quand même celui qui a, entre autre, composé les 7 mercenaires ! ).

A ce sujet, celà faisait des années que je recherchais le CD de cette bande son… et je savais que l'on ne pouvait l'avoir que sur 2 sites américains

(La La Land Records et Buysoundtraxx.com, pour ne pas les citer…) mais ma confiance dans le net ayant ses limites, je me contentais d'y jeter un regard

nostalgique de temps en temps… et bien c'est du passé ! J'ai reussi à avoir le CD de la BOF !! (j'en ai presque eu les larmes aux yeux quand je l'ai écouté pour la premiere fois…)

mais il est vrai que j'ai cassé ma tirelire… (27,90 euros !!)depuis, je le fais tourner en boucle….

Mais je ne le regrette pas ! Il faut savoir que c'est une second réinpression de ce titre de Cerberus Records depuis longtemps épuisé, et limité à 1500 exemplaires… On peut commander cet excellent CD

chez Virgin (à condition d'y mettre le prix et de preciser le titre en anglais exclusivement et d'attendre entre 1 mois et 1 mois et demi… mais ça marche !). Foncez ! vous ne serez pas déçus !

Je possède le film en VF (comme tout ceux qui l'ont enregistré sur FR3 à l'époque en VHS…) et en VO non sous titré. Mais j'en rejoins plus d'un quant aux choix

de ré-editions de films… beaucoup de navets et peu de chefs-d'oeuvres… évidemment que je vote pour sa sortie en VF!

En fait, je suis un fana de ce film et de cette période… j'ai réussi à me procurer 2 photos noir et blanc du tournage de ce film, chez un bouquiniste spécialisé à Paris… c'est pour dire…

Pour l'affiche du film, je ne me fais pas trop d'illusion… par contre, pourquoi avoir traduit Zulu Dawn (l'aube zouloue) par l'ultime attaque ? ce fut tout sauf l'ultime attaque… cette mésaventure

impérialiste allait se poursuivre par la seconde invasion du zoulouland en mai 1879 (et la mort du fils de Napoléon III, dont la tombe est toujours là bas… c'est pour cela qu'à la fin du film la voix off

dit "… et qui à mis fin aujourd'hui à une grande dynastie") et, finalement, la capture de Cetswayo (mais cette fois, Lord Chelmsford mettra les moyens qu'il faut… Gatlings et

une tactique completement changée: cette fois, vu la vitesse de deplacement des impis zoulous, il fut décidé qu'il fallait considérer celles-ci comme des troupes à cheval (!) et des lors adopter

une tactique adequate: le carré !).

Merci à Cy Enfield pour le scenario, Douglas Hickock pour la realisation, Elmer Bernstein pour a musique et, bien sûr, aux acteurs de talent !


Répondre
Avis


De christophex, le 16 octobre 2005 à 16:32

Non.


Répondre

De bielle, le 6 octobre 2005 à 12:21

salut christophex,

Rien a voir avec tout ça.

As tu acheté un site 8€ pour faire des achats aux usa avec une interface

française?

Si oui merci de me le dire.


Répondre
Bon film


De Léonidas III, le 17 avril 2005 à 14:29

Bonne restitution de cette tuerie d'Issandlwanna.

Les généraux sûrs de leurs petits talents, les soldats qui pensent que des petits guerriers ou de petits pays ne valent rien, etc… ça a toujours beaucoup coûté en Andrinople, Adoua, El Obeid, Tsushima, etc…

Pour le côté minable, ces boites de munitions vissées. On ne veut pas donner les cartouches ou quoi ? Eh, mais dans ce cas-là il faut armer les troupes avec des drapeaux blancs…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0049 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter