Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Quelle bonne surprise !


De Frydman Charles, le 29 mai 2015 à 15:28

Le film fait un peu penser à "l'assassin habite au 21" (1942). Une seule signature "Le furet" , mais plusieurs complices qui se disculpent mutuellement avec leurs alibis .


Répondre

De Tamatoa, le 21 février 2013 à 23:18
Note du film : 3/6

N'ayez crainte, je me dévoue. Vive le Québec libre !

Mais j'ai gardé un excellent, disons un bon, souvenir de ce Furet là ! Non pas pour la prestation de Serrault, toujours limite avec Mocky, mais celle de Villeret ! Un bon Mocky, à mon humble avis, et il ne le sont pas tous. Un petit (tout petit) coup de génie comme il en avait eu un pour Un drôle de paroissien. Cela étant, il me faudrait le revoir pour vous en parler mieux encore. Mais cela ne pourra se faire que quand j'aurais réglé, via le chef, certains problèmes informatiques qui m'empêchent d’accéder comme je le voudrais à ce forum…


Répondre
Le denier film de Jacqueline Delubac


De Impétueux, le 29 janvier 2007 à 13:16
Note du film : 4/6

Vous demandez – à juste titre – pourquoi RdeT a écrit de Jacqueline Delubac personnalité attachante du cinéma français bien (sic) qu'elle ait tourné avec Sacha Guitry. ???

Sachez que RdeT, pour des raisons qui m'échappent totalement, parce qu'il est un spectateur vigilant, cultivé et généralement intelligent, nourrit un souverain mépris pour l'œuvre cinématographique de Sacha Guitry que nous sommes plusieurs ici, au contraire, à tenir en la plus haute estime ; voyez les horreurs qu'il a écrites il y a peu sur l'admirable Roman d'un tricheur, horreur sur quoi je vais aller bientôt lui (re)chercher noise…


Répondre

De lesfunambules, le 29 janvier 2007 à 11:36
Note du film : 3/6

Pourquoi "personnalité attachante du cinéma français bien (sic) qu'elle ait tourné avec Sacha Guitry." ??? Il aurait fallu écrire : Elle a tourné ses meilleurs rôles grâce à Sacha Guitry dont elle fut l'épouse et dont elle créa plusieurs rôles au théâtre. Séparée de Sacha Guitry, elle ne retrouva jamais de rôles dignes de son talent.

Le dernier film de Jacqueline Delubac n'est pas "Le Furet" mais "La Vie est en jeu" de Leboursier (1950)

Enfin, les deux autres films intitulés "Le Furet" n'ont rien à voir avec le roman de Steeman.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.027 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter