Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Critique


De laurine94360@hotmail.com, le 7 novembre 2004 à 16:25

Moi aussi j'ai vu 17 fois Cecile Cassard et j'ai trouvé ce film assez spécial et quand même un peu triste malgré quelques scènes que j'ai touver humouristiques jouer par Romain Duris, qui d'ailleurs est très convaincant dans son rôle d'homosexuel. Pour finir je vais faire un peu de pub… achetez le DVD du film s'il est encore dans le commerce et si vous ne l'avez pas encore vu.


Répondre

De dumbledore, le 4 août 2003 à 11:01
Note du film : 1/6

Chronique d'un deuil. Le réalisateur est avant tout un romancier et son film est plus celui d'un écrivain que celui d'un cinéaste. Le sujet est plat, cliché, et vu et revu un nombre infini de fois : une femme perd son mari et subit la traversée du désert du deuil pour retrouver peu à peu goût à la vie. Rien d'original donc. L'originalité se veut être dans le traitement. Cette renaissance est structurée en 17 moments clés de la vie de cette femme. Pourquoi pas, me direz-vous. Seulement, ces 17 moments se succèdent, chronologiquement, gentiment et naturellement. Couper une histoire chronologique en 17 parties n'a rien de très extraordinaire. Ça peut même paraître un peu artificiel et c'est le cas ici.

Rien de très extraordinaire donc au niveau de l'histoire. Malheureusement, il en est de même pour la mise en scène très laborieuse, avec une lumière très "genre", trop sans doute. Le rythme est d'une lenteur ennuyeuse.

Il reste heureusement les comédiens. Béatrice Dalle est très à l'aise dans ce genre de rôles, on le sait, et effectivement elle est irréprochable dans ce jeu somnambulique. Irréprochable mais pas surprenante. Construit de manière totalement opposée, on a Romain Duris dans le rôle de l'homosexuel plein de vie. Il est touchant et souvent drôle. Dommage que le personnage soit tellement cliché.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.020 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter