Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Un grand western à rééditer !


De vincentp, le 29 octobre 2017 à 09:32
Note du film : 5/6


Un excellent western réalisé par William Wyler en 1940, produit par Samuel Goldwyn pour le compte de United Artists, revu sur grand écran. The Westerner dénonçe les méthodes d'une justice expéditive, aboutissant à des lynchages, organisés selon les intérêts de l'auto-proclamé "Juge" Roy Bean. Le sujet est d'actualité avec les impacts mal maîtrisés liés aux réseaux sociaux, poussant certains à accuser et à juger sans éléments, comptant sur la voix populaire pour l'énoncé du verdict. The Westerner entre dans la catégories des classiques médians du western aux côtés par exemple de Convoi de femmes (1951) de William Wellman ou de La rivière d'argent (1948) de Raoul Walsh. Le ton de départ de The Westerner est truculent (jouant sur le décalage entre la théorie présentée par Roy Bean et la réalité). L'obstination déraisonnable du vieux juge face à Gary Cooper plonge l'ensemble dans un drame poignant, les fermiers luttant pour leurs survies face au lobby des éleveurs.

Le récit d'origine de Stuart N. Lake (La poursuite infernale, Winchester '73,…) est adapté par Niven Busch (La vallée de la peur,…), Jo Swerling (Autant en emporte le vent, Arènes sanglantes,…), mais également par Dudley Nichols et W.R. Burnett (non crédités). L'histoire est solide, plantant un cadre social et des psychologies élaborées et crédibles. La réalisation de Wyler est très soignée avec une intégration des personnages dans leur environnement via des plans d'ensemble de toute beauté. Wyler s'appuie sur la remarquable photographie de Gregg Toland jouant sur les contrastes entre zones éclairées et non-éclairées par le soleil, dans la plaine immense de l'Ouest. Les déplacements physiques à toute vitesse parfaitement filmés par des travellings, donnent du "punch" au récit. Gary Cooper dans le rôle du cow-boy astucieux, sage et pragmatique, tient la vedette, nous proposant une organisation pacifiée de la société, éloignée des coups d'éclats orchestrés par Walter Brennan.


Répondre
VOTE
De Shane, le 22 janvier 2007 à 10:22
Note du film : 5/6

Pareil ! Je vote pour une re-édition !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0098 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter