Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Avis


De Arca1943, le 5 août 2008 à 01:56
Note du film : 2/6

Bien sûr je suis bardé de préjugés, mais je trouve très française cette idée selon laquelle ça fait chic de se ficher de raconter une bonne histoire. Enfin, il y a bien une intrigue dans ce film – je ne vois guère comment démarrer autrement un récit d'enquête avec détective privé  – seulement voilà : elle part de plus en plus en quenouille et les auteurs semblent en être très fiers. Ce qui compte, c'est la forme, n'est-ce pas, mes beaux extérieurs, mon beau travail de caméra, ma palette de couleurs assez particulière, peut-être aussi mes beaux comédiens (Thierry Lhermitte est solide en "privé", Marion Cotillard se tire bien d'un rôle inutilement ambigu – je dis inutilement puisqu'à quoi ça sert qu'elle soit ambiguë si finalement on débouche sur rien). Mais bon, il semble que ce soit important de déjouer le méchant spectateur premier degré, un peu bas du front, amateur de romans policiers qui s'attend à ce que le mystère soit éclairci ou à tout le moins éclairé à la fin. Eh bien voilà, je suis déjoué. Content ? Et que je te colle un 2 sur 6, petit frimeur !


Répondre

De cARLO, le 9 septembre 2003 à 11:59

Mais Claire Keim n'a pas du tout jouée dans ce film !! Il faut corriger cette erreur et mettre votre base à jour…

Carlo


Répondre
Critique


De dumbledore

Après Le Poulpe, film maladroit mais talentueux, on attendait avec impatience le nouveau film de Guillaume Nicloux, afin de voir s'il allait tenir ses promesses. Le résultat est décevant. Une Affaire privée se révèle le clone parfait du Poulpe, avec les mêmes qualités et les mêmes défauts.

La première qualité réside dans le talent de Guillaume Nicloux à créer des personnages aux grandes gueules, qui portent sur le monde un regard je-m'en-foutiste, qu'on aime aussi bien quand ils cassent la gueule au méchant que quand ils prennent une raclée. Ce qui correspond exactement à Jean-Pierre Darroussin dans le Poulpe.

L'autre force de Guillaume Nicloux réside dans son univers visuel, essentiellement son travail sur les décors extérieurs, toujours uniques, forts sans jamais être glauques. On retrouvait cela dans le Poulpe et ici de nombreux décors semblent identiques (alors que les deux films ne furent pas tournés aux mêmes endroits).

Malheureusement, cette fois, les deux scénarios se ressemblent aussi fort étrangement. Il s'agit d'une enquête qui perd très vite tout intérêt, aussi bien pour le spectateur que pour le réalisateur qui semble en fait créer les scènes non pas pour faire avancer l'action, mais pour mettre en valeur les personnages, les présenter sous leurs meilleurs aspects. Si bien que finalement, on s'en fout un peu du film, on regarde sans s'ennuyer, le sourire aux lèvres. C'est drôle, alerte, léger. Mais, une fois sorti de la salle, il ne reste rien.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.026 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter