Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Rendez-vous dans la cave


De Impétueux, le 30 mars 2017 à 10:23
Note du film : 4/6

Voilà un bien honnête film fantastique mâtiné de thriller, qui s'appuie sur une histoire de Richard Matheson et qui présente quelques ressemblances, sans doute fortuites, avec Shining. C'est bien interprété, à une exception sur quoi je reviendrai, filmé efficacement et ça tient en haleine, même si l'amateur éclairé de ce genre de spectacles devine assez vite la clef du mystère et n'est pas surpris par son aboutissement. Mais enfin ! Dans la plupart des récits ou des films d'angoisse, le plaisir dudit amateur réside moins en la connaissance de l'énigme (surtout s'il a lu ou vu plusieurs fois l'opus considéré) que dans la façon dont l'auteur la présente et la fait découvrir.

Tom Witzky (Kevin Bacon) mène avec sa femme Maggie (Kathryn Erbe) et son jeune fils Jake (Zachary David Cope) une vie banale dans un faubourg ouvrier de Chicago, à forte communauté d'origine polonaise. Après avoir été hypnotisé par sa belle-sœur Lisa (Illeana Douglas), lors d'une soirée un peu arrosée, il commence à ressentir des sortes de flashes très brefs, électriques et horrifiques, qui surgissent de plus en plus souvent. Il saisit vaguement que l'esprit d'une jeune fille, Samantha (Jennifer Morrison), disparue six mois auparavant, veut communiquer avec lui.

La situation le perturbe à un tel point qu'il paraît perdre tout sens de la réalité, à la grande inquiétude de sa femme. En fait Tom est devenu une sorte de récepteur, imparfait et embryonnaire, des pensées de la disparue Samantha. Mais dès que lors d'une nouvelle séance d'hypnose, Tom reçoit l'ordre Creuse !, l'amateur éclairé susmentionné comprend bien que la jeune fille a été enterrée quelque part ; il devine aussi, en gros, pourquoi elle est morte et qui l'a tuée. Il ne reste plus à Tom qu'à déblayer des tonnes de gravats, à retrouver le cadavre, à risquer sa peau et à s'en sortir miraculeusement.

En fait si Tom, par une simple séance d'endormissement hypnotique a été connecté au fantôme errant et insatisfait de Samantha, s'il possède en lui quelques brimborions de prédisposition à ce genre de mésaventures, son gamin, Jake est, lui, un récepteur total, ainsi que le sont quelques individus rares et sans doute bien affligés de cette hypersensibilité : c'est en tout cas ce qu'apprend à Maggie (la femme de Tom et la mère de Jake, donc), un policier noir avec qui son fils a ressenti une connivence singulière ; un petit garçon et un grand Noir rassurant, ça ne vous rappelle pas Danny (Danny Lloyd), le fils de Jack Torrance (Jack Nicholson) et son lien avec Dick Halloran (Scatman Crothers), le cuisinier noir de Shining ? Mais là où, dans le film de Stanley Kubrick le don de Danny constitue un des principaux moteurs dramatiques, celui de Jake, dans le film de David Koepp apparaît artificiellement relié à l'intrigue et en tout cas à peu près inutile au déroulement du récit. En plus le jeune acteur qui interprète le rôle est particulièrement insignifiant.

Un bon point pour le jeu des autres acteurs, pour l'atmosphère du faubourg modeste, pour la qualité des effets spéciaux et particulièrement les flashes brutaux qui saisissent Tom sans prévenir et avec une grande violence imaginative. Un divertissement agréable à suivre, pour ceux qui apprécient le genre.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.030 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter