Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Avis

VOTE
De droudrou, le 9 mai 2007 à 13:56
Note du film : 3/6

Je serai beaucoup plus réservé que mon ami Jipi à propos de ce film… ce qui ne m'empêche pas de souhaiter qu'il apparaisse en version DVD zone 2.

J'avouerai que ce film ne m'a pas emballé même si certains moments sont bons. Peut-être est-il trop riche dans ses péripéties ? Peut-être est-il un certain nombre de choses que nous ne comprenons pas ou que nous avons quelque difficulté à admettre.

Si le tandem Jack Lemon-Tony Curtiss a très bien fonctionné dans Certains l'aiment chaud, ici, en revanche, je le trouve poussif du fait de la charge excessive qui concerne les deux personnages qui sont bien plus amusants à retrouver en dessin animé qu'en chair et en os. De plus, si ma mémoire ne me fait défaut, autant le personnage de Marilyn Monroe cadrait parfaitement avec l'intrigue de Certains l'aiment chaud, autant le personnage interprété par Nathalie Wood manquerait du piquant indispensable pour animer une telle course-poursuite.

Certes, l'emploi de la pellicule 70 mms ne saurait être reproché au réalisateur, certes, certains trucages sont intéressants mais, néanmoins, il y a un rythme qui fait défaut à cette aventure rocambolesque. S'il est vrai que les tartes à la crême nous ont toujours fait rire, elles participent à l'action d'un type de film où certains acteurs anciens ont fait recette, en revanche cette notion de toujours vouloir en faire plus nuit quelque peu à la longue : le moule serait comme cassé…

Que l'on retrouve dans le récit un certain nombre de parodies telle Le prisonnier de Zenda peut nous apporter une note de nostalgie et ravir nos souvenirs, mais les références parodiques ne sont pas toujours évidentes à situer et c'est peut-être ce qui, un moment, peut amener le spectateur jusqu'à l'agacement.

La grande course autour du monde avec Lemon et Curtiss : non ! La grande course autour du monde en dessin animé : oui ! Et notre ami Blake Edwards dans des intrigues plus conformes à son savoir-faire : oui !


Répondre

De jipi, le 30 mars 2007 à 08:51
Note du film : 5/6

Tout le préambule de cette course autour du monde ne tourne qu'autour de parades désopilantes exécutées merveilleusement par une caricature de mode le grand Leslie contrecarré par des tentatives de remises à niveaux sans cesse avortées d'un hargneux destiné aux glissades perpétuelles.

Les deux camps sont un partenariat à la frontière d'une terre inconnue, celui qui réussit tout ne peut ressentir le désespoir continuel de l'échec du second et inversement.

La perfection et son inverse s'affrontent sur un terrain mêlant réussites et échecs cuisants répétitifs, le professeur Fatalitas adepte de la déroute à temps complet valorise ses prestations navrantes par de fantastiques casses gueules dignes du Guinness.

Cette méchanceté bête et simpliste corrigeant elle-même les outrances de son propre disciple stimule la tolérance et la sympathie acquise envers cet incorrigible petit bonhomme en noir dont les coups lui sont éternellement retournés par un éternel vent contraire, ses malchances en chapelet attise une compassion morale en puissance.

Fatalitas est d'une bétise presque délicieuse sur le marché de la gloire ou les stéréotypes font scintiller les dents des plus beaux au soleil. Le noir contre le blanc ceci sur des milliers de kilomètres par tous les temps désastres et incompétences à perte de vues sous une pluie de gags avec en prime une gigantesque bataille de tartes à la crème hommage à deux autres adeptes de la gamelle perpétuelle, Laurel et Hardy.

Ce film extrêmement drôle de bout en bout est presque Kantien, il définie comme grandeur négative l'échec se débarrassant d'une antinomie pesante pour devenir par une certaine équivalence exécutoire l'égal mais inverse de la réussite. Fatalitas le prouve le nez dans le crottin par cette phrase :

« Voila un exploit que le grand Leslie n'est pas près de réussir ».

Le bon et le méchant sont enfin réunis par la complémentarité d'un seul verbe « séduire » chacun avec leurs armes respectives qui finalement ne sont qu'une seule lame.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.013 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter