Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Qu'en est-il ?


De paul_mtl, le 29 août 2007 à 18:15

Pour le nombre des bonnes comedies quebecoises, je trouve le pont suffisament large. Il ne faudrait pas oublier 2 ou 3 humoristes quebecois qui gagnerait à être connu en France.

Pour ce qui des imports anciens ou récents, il faut que ca passe par un organisme public QC qui détermine la classification (tout public, interdit au moins de 13 ans,..). Plusieurs anciens (1950-70) tres bon films italiens n'ont pas encore passé ce contrôle et ne peuvent être importé légalement. C'est que m'avait dit un employé de la Boite Noire à Montréal. A confirmer.

La réalisatrice Alexandra Leclère a recidivé avec Le Prix à payer qui a une moins bonne critique dans la presse que cette 1ere comédie que je compte voir bientôt apres l'extrait que j'ai vu sur Allociné.


Répondre

De Arca1943, le 3 septembre 2005 à 20:42

Malgré votre note moyenne, c'est assez invitant, en somme. Ce qui m'intéresse au sujet de ce film, au fond, ce n'est même pas de savoir s'il est bon ou mauvais, c'est son exportabilité : grâce à dvdtoile.com, j'épie les sorties françaises qui ont l'air exportables au Québec et qui n'y sont pas exportées. Il y a encore beaucoup de sorties françaises ici, rassurez-vous; mais il y en a moins qu'avant et ça m'énerve. Ceci au moment où nos producteurs locaux se demandent, parfois publiquement, avec l'air de tomber des nues, pourquoi les Français n'achètent pas plus de films québécois! Ben oui mais tabarnac, rien qu'à woir on woit ben! (Excusez-moi, le dialecte revient à la surface quand je m'énerve). Bon. Dans ce film de 2004, il y a deux têtes d'affiche et ce n'est pas une daube infâme. À la base, c'est tout ce que je lui demande. C'est léger? Eh bien, commercialement parlant, il y a un créneau pour le film léger. Ensuite, j'irai voir le film et j'en penserai ce que j'en penserai, mais pour ça, il faudrait d'abord qu'il sorte…

Sur le fil de l'excellent Québec-Montréal, le généreux Spontex se demande pourquoi la France n'importe pas plus de films québécois. Moi aussi, je trouve qu'elle pourrait en importer plus et je m'inquiète quand, par exemple, un échec retentissant comme Nouvelle France risque de mettre en péril les ponts (curieusement ténus) qui existent. Mais en même temps, c'est une générosité que nous ne méritons pas, à l'heure actuelle, parce que nos importations de films français diminuent graduellement, année après année…

C'est une spirale négative dont il faudrait sortir. Mais qu'y peut-on lorsqu'on est un simple spectateur de base?


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.10 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter