Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Les révoltés de Lomanach


De Azurlys, le 17 février 2012 à 15:05

Le DVD est actuellement disponible chez Gaumont. J'en ai fait l'achat pour retrouver le film dont je ne conservais qu'un souvenir flou, hormis l'excellence des couleurs, sur de la pellicule Kodak (Eastmancolor) toute nouvelle et qui ouvrait pour le cinéma français une longue série de films à costumes. La bande annonce de ce film était présentée lors des projections du "Si Versailles m'était conté" de Sacha Guitry, largement développé sur le fil concerné. J'ai gardé un souvenir attendrissant de deux dames âgées assises derrière, moi au balcon du Gaumont Palace, disparu en 1972, qui échangèrent trois mots pendant le film annonce des "Révoltés". L'un d'elle s'est écrié, "je ne viendrai pas voir çà" (à cause des luttes et des coup de feu, je présume) mais les couleurs sont très belles".

L'histoire n'est pas très solide, et oppose les Chouans aux Bleus républicains dans un combat inégal. Il m'a semblé que les Bleus n'étaient pas présentés comme des héros face aux méchants antirévolutionnaires. Aujourd'hui, c'est une manière de nouveauté ! Le scénario n'est pas très bien construit, et les acteurs font ce qu'ils peuvent avec une direction un peu molle de R. Pottier. La toute délicieuse Dany Robin, un peu flaiblarde, y joue un personnage de jeune noble attirée par le combat contre les Bleus, et y rencontre Amédéo Nazzari, ancien ami d'enfance. Roméo et Juliette chez les Chouans ? On peut le penser. Cela dit, l'histoire peut se suivre sans ennui. Scénario et dialogues sont de Jacques Sigurd qui fut souvent mieux inspiré. Georges Van Parys avait composé une musique convenue, mais mieux charpentée qu'à l'habitude, dans les deux thèmes de base que dans les orchestrations induites selon les méandres du récit.

La copie Gaumont est la meilleure qui était disponible, couleurs inégales qui varient selon les bobines ou des caprices des contretypes utilisés. Dès le générique il est clairement annoncé que le film ne bénéficie d'aucune restauration. Au moins on est fixé ! Il semble qu'il y ait aussi une version blu-ray. Étrange contradiction…

Il m'arrive parfois de repenser aux deux vieilles dames du Gaumont. Plus d'un demi-siècle après, sur l'Autre rive sans le moindre doute, peut-être ont-elles encore la joie de contempler la beauté des couleurs, sur le plus bel écran qui soit, le Ciel, toujours installées sur les gradins d'un cinéma disparu.


Répondre

De noelroeux, le 21 mars 2009 à 12:10

Il s'agit d'un film vu dans ma jeunesse et j'en ai gardé un très bon souvenir. Dommage qu'il n'ait pas été repris en D.V.D ; je suis persuadé que beaucoup de cinéphiles pourraient être intéressés.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version haut débit

Page générée en 0.031 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter