Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Avis


De PM Jarriq, le 15 décembre 2005 à 13:01
Note du film : 5/6

Pas fan de Ron Howard, j'ai surtout été tenté par les comédiens et là… excellente surprise ! Bien sûr, le réalisateur n'a pas totalement tourné le dos à ses travers (abus de lacrymal et de gentillesse dégoulinante), mais son film est d'une rigueur et d'une homogénéité étonnantes. La photo charbonneuse, les décors réalistes, sont inhabituels dans un film à gros budget, et si le récit est édifiant, la force provient de l'interprétation magnifique : Russell Crowe, dont on avait un peu oublié, après quelques rôles au-dessous de ses capacités, quel immense comédien il est, est un Braddock fabuleux. Il retrouve l'humanité, la fragilité, l'hyper-sensibilité d'un John Garfield qu'il évoque souvent. Mélange de puissance physique et de fatigue profonde, son boxeur n'a rien à voir avec les clichés du genre. Zellweger est moins gâtée par un rôle unidimentionnel, mais Craig Bierko est époustouflant dans le rôle du champion Max Baer, brute arrogante, insolente, odieuse : dans la dernière partie, Bierko manque de justesse de souffler la vedette à Crowe. Leur combat final a une intensité comparable à celle (à l'époque) de Rocky III, où le public hurlait littéralement dans les salles de cinéma, comme s'ils suivaient un combat en direct.

Cinderella man n'a évidemment pas le souffle d'un Raging bull, mais Howard ne craint pas le mélo, les bons sentiments, ni même la patriotisme outrancier. A part que pour la première fois, il maintient son film à niveau, sans jamais le rendre agaçant ou lénifiant. Après Un homme d'exception, il semble clair que Crowe et Howard sont un vrai tandem de cinéma, et qu'ils ont l'un et l'autre, tout intérêt à se retrouver.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.027 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter