Forum - Le Glaive et la balance - Film de prétoire
Accueil
Forum : Le Glaive et la balance

Sujet : Film de prétoire

VOTE
De derek59, le 16 juillet 2004 à 00:36
Note du film : 6/6

je souhaite vicement me procurer un dvd de cet excellent film que j'ai vu en salle il y a très longtemps et revu une fois ou deux à la TV il y a aussi assez longtemps.

mais peut etre n'est il pas assez commercial et fait il trop reflechir ?

derek


Répondre

De Françoise 33, le 28 septembre 2004 à 22:38

C'est exactement comme moi. Je le cherche depuis des années ; qui pourra m'aider à le trouver


Répondre
VOTE
De jambier, le 21 octobre 2004 à 16:57
Note du film : 6/6

Le Glaive et la Balance. Cela fait des années que je cherche ce film. Je ne comprends pas les éditeurs. Les bacs des magasins regorgent de navets et ce chef-d'oeuvre reste dans dans les oubliettes. Tout y est parfait, le suspense, l'interprétation, la mise en scène. Alors pourquoi ?


Répondre

De kris.c@voila.fr, le 25 octobre 2004 à 00:43

Comme vous je cherche a me procurer ce films depuis plusieurs années pour mon père, sans succès. si vous le trouvez avant moi faite moi signe.


Répondre
VOTE
De christian, le 6 février 2005 à 14:38

Oui vraiment j'aimerais trouver ce film en DVD.

En 62 j'avais 14 ans et c'est ce film qui m'a fait découvrir et aimer le jazz et la côte d'azur.

Maintenant j'habite sur la côte (depuis 25 ans), j'adore toujours le jazz et le générique de ce film me trotte toujours dans la tête, et je fais un métier proche de celui que fait Perkins dans le film: l'immobilier…

A l'époque du film j'avais acheté le 45 tours de la musique du film, je ne pense pas qu'on puise la trouver en CD.

Si vous avez une adresse, merci de me prévenir.


Répondre

De Rocambole, le 28 février 2005 à 18:32

Moi aussi, je recherche "le glaive et la balance". Mon grand père jouait le juge (je crois) et j'en ai besoin pour la compile de ses films que je créé sur dvd. même si vous trouvez une vhs, je suis archi emprunteur, et archi rendeur

reverend@club-internet.fr


Répondre
VOTE
De david-paul, le 9 mars 2005 à 00:06
Note du film : 5/6

Un film où il fau rélechi, je vo pou !


Répondre

De petrb, le 16 décembre 2005 à 00:10

I liked this film very much when it first appeared and I would like to have it on DVD if possible.


Répondre
VOTE
De janine, le 8 février 2006 à 11:01

J'ai assisté à la projection du film le Glaive et la Balance à sa sortie en 1962. Ce film m'avait tellement intéressée que je suis retournée le voir deux autres fois. Le thème, la musique,les acteurs, l'ambiance à Juan les Pins tant d'ingrédients de séduction et il ne faut pas oublier que ce film traitait de la justesse du témoignage humain dans une affaire de meurtre. N'oublions pas que M. Cayatte avait été avocat.

Quand je pense au nombre de films qui sont projetés à la télévision, je ne comprends pas la raison pour laquelle aucun film de M. Cayatte n'y apparait.

Je vote pour la réédition d'u DVD du Glaive et la Balance et je serais heureuse si vous pouviez répondre à mes questions.

Avec mes remerciements.


Répondre

De breizhatao56, le 14 septembre 2006 à 23:39

Jai vu ce film à sa sortie, j'avais 14 ou 15 ans.

Un certain nombre d'années sont passées depuis et je n'ai pas eu l'occasion de revoir ce film qui m'avait conquis.

Une amie que j'avais incitée à voir ce film avait acheté le disque dans lequelq Anthony PERKINS chante la chanson dont je me souviens de cet extrait "Je voudrais pouvoir te dire en français tout ce que je pense en anglais…".

Si quelqu'un pouvait me faire une copie de ce disque, j'en serais enchanté.

Mon email: denis_le_roux@yahoo.fr

Bien entendu, je vote pour la sortie de ce film en DVD.


Répondre
VOTE
De droudrou, le 15 septembre 2006 à 19:34
Note du film : 5/6

Tout à fait d'accord pour une édition en DVD… Néanmoins un détail d'importance, autrement je n'achète pas : Que l'on sache qui est "innocent" ! Bien que, de fait, ce qui me paraît le plus plausible c'est que c'est un coup monté qui ne peut, évidemment, que foutre la m… au niveau de l'enquête et de la Justice !

Salvatori – Brialy et Perkins étaient très bien.


Répondre

De petrb, le 31 octobre 2006 à 23:25

I am also looking for a copy of this exceptional movie which I saw 40 years

ago. If you have an advise for me where to get it on DVD or VHS I would be

grateful.


Répondre

De droudrou, le 1er novembre 2006 à 07:45
Note du film : 5/6

No DVD for that time !


Répondre
VOTE
De ZELOP, le 12 novembre 2006 à 19:43
Note du film : 6/6

Excellent scénario et très bonne interprétation, je ne comprends pas que ce film ne soit pas repris en DVD.


Répondre

De topinho, le 19 septembre 2007 à 23:21

I!ll hope to see this film again for a 40 years Did someone had it?


Répondre

De marleine, le 24 mars 2008 à 10:40

MOI AUSSI JE RECHERCHE DESESPEREMENT CE FILM. A L'EPOQUE (TOUT COMME "WEST SIDE STORY" C'ETAIENT LES PREMIERS DU GENRE. L'UN DANS LE FILM NOIR, CE QUE L'ON APPELERAIT THRILLER MAINTENANT ET L'AUTRE UNE COMEDIE MUSICALE MODERNE REFLETANT DEJA LES PROBLEMES DE SOCIETE…..

CELA FAIT AU MOINS 20 ANS QUE J'AIMERAIS REVOIR "LE GLAIVE ET LA BALANCE" QUI M'AVAIT LAISSE DANS UN ETAT BIZARRE DONT JE ME SOUVIENS ENCORE….

JE N'AI D'AILLEURS JAMAIS COMPRIS QU'IL N'AVAIT JAMAIS ETE PROGRAMME EN TV, OU REPRIS SUR SON SCENARIO.

ESPOIR, MON BEL ESPOIR

JE VOUS DONNE MON E-mail : mm48douay@wanadoo.fr


Répondre

De pamina, le 24 mars 2008 à 18:37

Je suis désolée !… mais le "Glaive et la balance" n'est pas le premier "thriller" du genre !… Je me garderai bien de citer les nombreux films "noir" d'avant-guerre, tous pays confondus…

Concernant "West Side Story" : idem !… Les "musicals" parlant de phénomènes de société ne datent pas de 1961… Je pense (pour les USA) à "Show Boat" de 1951 qui s'attaque au racisme indirectement… Citons également "Guys and Dolls" de 1955 (Blanches colombes et vilains messieurs)… En Allemagne "l'Opéra de quat'sous" (Mack the Knife) dans les années 20 est pas mal non plus dans son genre…


Répondre

De Arca1943, le 24 mars 2008 à 19:53

«  Les "musicals" parlant de phénomènes de société ne datent pas de 1961. » Indeed. Sans oublier Carmen Jones (1954).


Répondre

De dolfin, le 11 mai 2009 à 12:47

Je n'ai jamais vu ce film, mais j'aimerais qu'il soit réédité en DVD zone 2 pour ma mère.

Elle m'a dit qu'elle est allée voir ce film plusieurs fois. Comme elle est très difficile pour les films, je me dis que ce film doit vraiment être génial et l'intrigue bien ficelée car d'habitude elle trouve toujours le coupable avant la fin du film.


Répondre

De Arca1943, le 11 mai 2009 à 16:08

Jamais vu non plus. Anthony Perkins maîtrise-t-il le français ou est-il postsynchronisé à l'italienne ?


Répondre

De PM Jarriq, le 11 mai 2009 à 20:10

Vu le nombre inhabituel de films français ou tournés en France, auxquels a participé Perkins au cours de sa carrière, il est plus que probable qu'il parlait la langue. Il me semble d'ailleurs qu'il gardait son accent américain dans plusieurs de ces films (les Chabrol, Babette s'en va t-en guerre).


Répondre

De lys gauty, le 6 mars 2011 à 16:58

Anthony Perkins parlait très bien le français et le chantait également,il à enregistré plusieurs disques 45 tours dans les années 60,ont les trouves sur des sites spécialisés. je recommande vivement l'écoute d'un de ses disques,vraiment très bien..


Répondre
VOTE
De Arca1943, le 5 février 2013 à 23:17

The damn DVD is still unavailable ! What are the Frenchies doing ?

Moi qui me sert régulièrement d'André Cayatte comme exemple-repoussoir d'un cinéma qui "appuie trop fort", qui fait dans le démonstratif-à-message, le parangon du gros sabot, je ne retire pas ce que j'ai dit en général, mais c'est comme pour Stanley Kramer ou Norman Jewison : il leur arrivait aussi de trop appuyer et de faire dans le film à thèse, mais ça n'exclut pas quelques bons films. Et comme je suis fan fini de courtroom drama, je vote pour Le Glaive et la balance, qui jouit d'une excellente réputation. Et aussi d'un fameux trio d'acteurs : Anthony Perkins, Jean-Claude Brialy, Renato Salvatori (les deux derniers, tiens tiens, venaient aussi de tourner ou allaient tourner ensemble La Banda Casaroli).

Puisqu'on me dit que le cinéma français bat de l'aile commercialement ces temps-ci et se cherche un peu plus d'audience, et que par ailleurs les Français adorent "faire comme les Américains", ce que par orgueil chauvin j'étends aux Nord-Américains en général (par exemple en se faisant livrer l'ignoble pizza molle et gluante d'un Pizza Hut situé à deux kilomètres au lieu d'acheter celle, succulente et croustillante, du courageux artisan napolitain indépendant qui habite en face de chez soi), eh bien je signale que le courtroom drama est un des produits de base de la culture US, d'abord en littérature mais aussi au cinéma, et qu'il s'agit de toute évidence d'un produit rentable. Cela pourrait donc valoir la peine de revoir des "films de prétoire" sans complexe à la française, même vieux d'un demi-siècle, pour voir comment ils étaient faits et transposer le concept dans le cinéma français – et le système judiciaire – d'aujourd'hui…


Répondre
VOTE
De Esthermj, le 27 décembre 2013 à 09:57
Note du film : 6/6

Je vote pour le réédition du film de Cayatte Le Glaive et la Balance en DVD. C'est un film de prétoire, certes, mais n'oublions pas de le re.situer dans le contexte historique des débats sur l'abolition de la peine de mort, qui n'avait été adoptée que 20 ans plus tard environ. Les dialogues et les acteurs sont de plus excellents. Notamment, on a le plaisir d'y entendre le regretté Anthony Perkins, au charme unique, qui faisait l'effort rare de parler parfaitement le Français. Il y chante délicieusement I am streaming of you -je rêve de vous- avec une telle grâce que ce film en devient un morceau d'anthologie. Emouvant moment de nostalgie au partager entre amis, toutes générations confondues.


Répondre

De frcomet, le 4 février 2014 à 18:31

Excellent film, j'ai une version sur mon PC, la qualité n'est pas top, mais j'ai eu un grand plaisir à le revoir.


Répondre

De verdun, le 1er septembre 2014 à 23:28
Note du film : 5/6

Trois hommes suspects: qui sont les coupables ? faut-il condamner les trois au risque de mettre en prison un innocent ? Ou les acquitter alors qu'un crime épouvantable a été commis ?

Vu avec Yves Boisset comme le cinéaste démonstratif par excellence, André Cayatte propose ici un film qui dément cette assertion car il ne cesse de plonger de la première à la dernière image le spectateur dans le doute et l'interrogation. Et ce n'est pas l'étonnante conclusion qui démentira le trouble ressenti.

En outre, il dispose d'un trio Brialy-Perkins-Salvatori parfaitement utilisé, de quelques bons seconds rôles comme Fernand Ledoux et Jacques Monod. Et le film m'a paru techniquement valable, porté par un beau scope-noir et blanc.

Dommage que quelques séquences un peu "clichetonneuses" n'aient pas été raccourcies mais j'ai été plutôt captivé par le film d'un réalisateur qui ne me semble pas mériter l'opprobre qu'il subit généralement de la part de la critique.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.027 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter