Forum - L'Île au complot - Avis
Accueil
Forum : L'Île au complot

Sujet : Avis


De DelaNuit, le 28 décembre 2009 à 11:47
Note du film : 5/6

Je vote pour l'édition de ce mélange de film noir et d'aventure avec la divine Ava Gardner et Robert Taylor, qui fut d'ailleurs à cette époque son amant. La belle s'y montre à nouveau dans une de ces robes fourreau noir qui la mettent si bien en valeur, comme dans Les tueurs de Siodmak.

Penser qu'on voit des extraits détournés de ce film dans la comédie Les cadavres ne portent pas de costard alors que l'original est indisponible !

Seul hic, elle est doublée dans sa chanson de femme fatale… ainsi que dans Show Boat, alors que, sans être une grande chanteuse, elle ne se débrouillait pas si mal !

Pour l'entendre chanter en vrai, il faut donc se contenter de Pandora, Mogambo et Les tueurs


Répondre

De DelaNuit, le 4 février 2014 à 16:41
Note du film : 5/6

Et bien voilà , il ne faut pas désespérer, on peut enfin voir en dvd cette Ile au complot (The bribe en VO). Alors bon, ce n'est pas le chef d'oeuvre absolu, mais ça se regarde avec plaisir, notamment grâce à l'atmosphère de film noir transporté sous la chaleur poisseuse d'une île des Caraïbes, et aussi grâce aux acteurs, bien dans leur rôle.

Robert Taylor, parfait en flic soudain aux prises avec un questionnement existentiel, la divine Ava Gardner, femme fatale au bon fond, Charles Laughton, truand flasque et gluant à souhait, Vincent Price, veule et sadique.

Une intrigue compliquée qui n'est finalement comme souvent qu'un prétexte pour voir évoluer sur de superbes images d'un noir et blanc légendaire des personnages archétypes du genre, avec de beaux passages telle cette chasse à l'espadon où la prestation d'Ava en robe fourreau noire inspirée des Tueurs dans le night-club local, certes doublée, mais par une voix proche de son timbre.

Et puis la scène finale de règlement de compte où les deux ennemis se poursuivent parmi les noceurs pendant la fête nocturne au milieu des illuminations et des feux d'artifice. Pour tourner ce moment que certains comparent à la scène finale de La dame de Shanghai, on raconte que le réalisateur Robert Z. Leonard laissa la place à Vincente Minnelli, préfigurant ici le finale de Comme un torrent.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0058 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter