Forum - Docteur Popaul - "Docteur Bébel" en DVD ?
Accueil
Forum : Docteur Popaul

Sujet : "Docteur Bébel" en DVD ?

VOTE
De sartorius, le 30 décembre 2003 à 18:54
Note du film : 5/6

En parlant de "Docteur Popaul", est-ce que quelqu'un sait si une édition en DVD est en projet ?

Ah ! Quel film formidable et que je voudrais tant revoir !… un de plus qui manque énormément aux coffrets Claude Chabrol.

En tout cas, je laisse un petit vote au passage.


Répondre

De Arca1943, le 30 décembre 2003 à 22:08
Note du film : 2/6

Moi aussi, je laisse une note au passage.

Le cabotinage éhonté de Belmondo dans ce film dépasse mon seuil de tolérance (pourtant, j'aime bien le voir faire son numéro, d'habitude). Le rythme est défaillant. Les gags sentent le réchauffé. Il n'y pas d'intrigue. Un jour de grosse fatigue, on plante la caméra, on laisse la bride sur le cou aux comédiens – alors que Chabrol est un si grand directeur d'acteurs – et on espère que ça marche quand même. Eh bien, je suis désolé, ça n'a pas marché. Pas avec moi, en tout cas.

Curieusement, c'est à peu près en même temps, si je ne m'abuse, que l'autre méga-star de l'époque, Delon, s'en va se perdre dans l'indigeste Doucement les basses. Zéro partout!

Arca1943


Répondre

De manhattan, le 10 mars 2004 à 21:47

Pour le plaisir de revoir Belmondo cabotinant,mais surtout pour revoir la plus belle actrice des années 1970 : Laura Antonelli,.


Répondre

De Arca1943, le 11 mars 2004 à 00:04
Note du film : 2/6

Bon, bon, ça va! Je ne change pas ma note, mais je veux bien le revoir si l'occasion s'en présente puisque, c'est vrai, il y a dedans Laura Antonelli. Qui n'est pas seulement belle, soit dit en passant, mais aussi talentueuse : j'espère que vous l'avez vue dans Mon dieu, comment suis-je tombée si bas ? farce de Luigi Comencini dont je m'en vais de ce pas proposer la fiche.

Ah, la faiblesse humaine…! Et one more time pour le Bébel show.

Arca1943


Répondre

De P-M Jarriq, le 11 mars 2004 à 09:03

En parlant de Bébel show, j'ai appris qu'il faisait son retour sur TF1 en flic style "L'homme de fer", dans une série intitulée "Le survivant"… Triste, non ?


Répondre

De liobath, le 18 août 2004 à 10:53
Note du film : 5/6

Très bon film plein d'humour malheureusement méconnu


Répondre
VOTE
De liobath, le 18 août 2004 à 10:55
Note du film : 5/6

Cabrol, Belmondo et Antonelli que demander de plus


Répondre
VOTE
De ieuveb, le 2 février 2006 à 17:40

Je n'ai pas vu ce film , mais etant fan de Jean-Paul , j'aimerais acquerir ce film en DVD.


Répondre

De David-H, le 2 février 2006 à 19:57
Note du film : 5/6

…Soit 3 titres absents de la collection des 67 DVD sortie en Kiosque.

Je suis aussi frustré que vous…

Mais en cherchant bien, sur Ebay ou ailleurs, il y a tjrs moyen…


Répondre

De paul_mtl, le 21 mai 2006 à 14:22

Merci Vincent,

j'essayerai de me montrer digne de ton bel hommage. ;)

Pour mon ménage, c'est gentil de t'inquieter mais je t'assure que c'est inutile.

Est ce que tu donnes tjs des sceances d'analyses gratuites ou est ce un extra ?

Vraiment tres touché de cette attention a mon éguard.

Quand au film, je l'ai vu il me semble il y a plusieurs années et c'est pas mon preferé avec Belmondo.

C'est une adpatation somme toute moyenne de ma vie qui est plus riche que ca.

Hahaha


Répondre

De verdun, le 9 mars 2007 à 18:42
Note du film : 5/6

C'est bizarre, j'ai l'impression d'éprouver pour ce film le sentiment que certains forumeurs -dont Impétueux- éprouvent pour Canicule d'Yves Boisset. Et cette fascination pour ce Belmondo ne tient pas seulement à ma nostalgie pour ce type de film français qui squattait les dimanches soir de TF1 avant l'invasion des séries US

Pourquoi ? Je ne peux que me ranger devant l'avis général: Docteur Popaul est une farce hénaurme… Difficile de croire en ce film. L'interprétation est dantesque: Belmondo en fait les trois quarts du temps des tonnes, surtout dans une scène étonnante onirique où on le voit être jugé par des personnages qui ont tous son visage… Fini déjà le temps du jeune premier sobre des années 60. A ses côtés, un casting étrange : Mia Farrow qui joue les filles moches, ce qui est en soit une belle composition, Laura Antonelli qui se déshabille – ce qui là n'est en revanche pas une composition -… Les deux actrices sont doublées (vocalement, je vous rassure si vous voulez voir la belle plastique de Laura). Sans compter les seconds rôles comme Daniel Ivernel et Michel Peyrelon qui dessinent des figures monstrueuses de crétins bourgeois aussi repoussants les uns que les autres.

Le scénario repose sur une histoire de machination tirée par les cheveux, c'est un euphémisme !! – sur fond de satire sociale. Tout dans ce Chabrol là est très appuyé, plutôt grossier, souvent extrêmement répétitif. Et surtout, c'est peu dire que tout est incroyablement téléphoné, invraisemblable. Le reste est à l'avenant : mise en scène peu inspirée avec zooms fréquents. Tout ce qui caractérise les années pompidolo-giscardiennes et fait rire aujourd'hui est présent : coiffures démodées, papier peint hideux, etc. Musique et photo ne sont pas non plus de premier ordre…

Donc, voilà un mauvais film a priori… et pourtant je le trouve rigoureusement indispensable et fascinant. Pourquoi ? Parce que tous ces éléments qui m'agacent me fascinent en même temps : Belmondo en fait des caisses mais il est réjouissant et le rôle le veut, en tous cas son cabotinage est plus justifié que dans ses polars à venir. Tout est appuyé mais du coup, on obtient une caricature de la bourgeoisie et des travers de l'âme humaine, qui possède une force évidente… plus de force en tout cas que bien des films récents de Chabrol..

Le cynisme du film me plaît, et c'est le cynisme de Chabrol qui a dû se dire : "vous les spectateurs, vous n'avez pas aimé certains de mes beaux films ? Eh ben vous allez plébisciter ce film imbuvable, mais où il y a Belmondo et d'autres éléments racoleurs…". Il a eu raison, car Docteur Popaul est son plus grand succès !! Il est d'autant plus étrange qu'il ne soit pas sorti en dvd en France… Et l'année d'après allait sortir Les noces rouges, qui est peut-être son plus beau film.


Répondre

De Impétueux, le 10 mars 2007 à 09:33

Bravo, ami Verdun, de n'avoir pas de vergogne chichiteuse et de dire haut et clair que, quelle que soit la mauvaise qualité du film, il vous plaît, vous amuse, séduit en vous quelque chose qui n'est pas définissable, mais que vous ne désavouez pas ! La cohérence, le bon goût, l'exigence ne sont pas les seuls critères du goût que l'on peut avoir pour une oeuvre !


Répondre

De jipi, le 10 mars 2007 à 10:03

Bonjour Verdun Je l'ai vu en salle à sa sortie, beaucoup de bruit pour pas grand chose et puis voir Mia Farrow dans les bras de Daniel Ivernel est presque insoutenable, c'était certainement voulu par Claude Chabrol.


Répondre

De droudrou, le 10 mars 2007 à 12:13

Toi, Jipi, tu es jaloux de Daniel Ivernel !…


Répondre

De jipi, le 10 mars 2007 à 13:27

Bonjour Droudrou Daniel Ivernel avait certainement à tort un visage antipathique, je me souviens de lui dans "Le comte de Monté Cristo" version Jean-Marais. Pour Docteur Popaul ça doit tomber à l'époque ou Bebel tournait 4 ou 5 films par an, donc cet opus n'a pas du décoiffer outre mesure le comédien. C'est une bizarre sortie de route que ce film accepté curieusement par Mia Farrow qui à l'époque n'en était pas au niveau de Laurel et Hardy des années 50 avec leurs désastreuses prestations en bout de courses dans Atoll K de Leo Joannon.


Répondre

De droudrou, le 10 mars 2007 à 14:20

J'aurai quelque peu tendance à me méfier de cette période du cinéma Belmondo… Ca n'enlève rien à ce que tout un chacun est libre de penser à propos de ce film que, par ailleurs, je n'ai pas vu ! Si mes souvenirs sont bons, à cette époque, on ne parle pas encore de Bébel mais de Popaul Belmondo ! Quand on le cite, affectueusement, on dit "Popaul !"… Donc, pour sa gloire et la sympathie qu'il suscite vis-à-vis du public, ce prénom de Paul et le titre du film ne me paraissent pas tout à fait innocents…

Par contre, je reprocherai assez à notre ami Belmondo d'être trop facilement passé dans la facilité (c'est le cas de le dire). Il avait quand même d'autres possibilités et c'est bien dommage…


Répondre

De PM Jarriq, le 10 mars 2007 à 14:49

Nous en avons déjà débattu ailleurs, mais il est vraiment fascinant de voir combien l'acteur des débuts était étonnant, novateur, séduisant, que ce soit dans les Godard, ou Classe tous risques, Week-end à Zuydcoote, Un singe en hiver et quelques autres, et combien il est devenu carrément mauvais ensuite. Brando a connu une évolution (?) similaire, mais à bien y regarder, son jeu n'a pas changé depuis les films avec Kazan, il a simplement dégénéré. Celui de Belmondo tient de la schizophrénie, comment passe-t-on de A bout de souffle à Le professionnel ? Toutes les stars à tendance cabotine (Nicholson, par exemple) n'ont pas connu une telle chute de qualité. De Niro, peut-être, si regarde Raging bull et Meet the fockers l'un après l'autre…


Répondre

De fretyl, le 24 septembre 2016 à 17:50
Note du film : 3/6

Claude Chabrol dans son autobiographie avouait qu'il pouvait se repasser en boucle Docteur Popaul sans jamais sans lasser, disant même qu'il "adorait" ce film. On comprend pourquoi en le voyant. C'est un film complétement raté, d'ailleurs plein de rature, mais un peu comme avec certains mauvais films (Canicule) le ton est si acerbe, cru, qu'on se laisse prendre au jeu. Belmondo cabotine à outrance, Mia Farrow joue la fille laide désœuvrée avec une vraie capacité. Pas le meilleur Chabrol, ni le meilleur Belmondo mais quand même un film bien bien bien méchant qui raille la classe bourgeoise provinciale et ne manque pas de se moquer des filles laides et cela sans aucune retenue.

Docteur Popaul serait-il devenu avec le temps un grand film politiquement incorrect ?


Répondre

De Impétueux, le 24 septembre 2016 à 18:33

Jamais vu le film, mais la lecture des messages accumulés depuis plusieurs années sur ce fil me donne bien envie…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0086 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter