Forum - Aliens, le retour - Une excellente suite
Accueil
Forum : Aliens, le retour

Sujet : Une excellente suite


De marty, le 14 décembre 2003 à 15:12
Note du film : 6/6

Aliens est une séquelle tout à fait remarquable, une des meilleures suites jamais faites au cinéma (avec celles de Retour Vers Le Futur ou Le Parrain) Le film est beaucoup plus orienté "action" que celui de Scott et je pense que c'est une bonne initiative de la part de James Cameron de ne pas avoir fait un simple remake d'Alien. Un réalisateur different par épisode c'est l'un des atouts de cette saga.

Bref Aliens, tout comme le film de Ridley Scott, est un chef-d'oeuvre.


Répondre

De sartorius, le 14 décembre 2003 à 23:50
Note du film : 6/6

Tu as tout à fait raison. Je critiquais l'action comme étant un aspect dominant souvent négatif des films de notre époque mais elle est dans Alien 2 une vertue qui n'enlève rien au suspense. Le ton et le rythme sont donc très différents mais l'angoisse et les effets de surprises ont toujours autant de force. Une suite traitée avec beaucoup d'intelligence et qui fait que ce second opus ne sent pas du tout le réchauffé. C'est simple, il est aussi excellent que le premier, ce qui n'est pas chose courante pour les suites.


Répondre

De fafat91, le 8 décembre 2004 à 03:12

Dans ce second volet, malgré une mise en scène efficace, on n'échappe pas au clichés et stéréotypes bien ricains. A noter une erreur de taille: Quand le véhicule blindé dépose les soldats, ceux-ci descendent trois étages avant d'être confrontés aux aliens gluants et grimaçant.Comment le véhicule conduit par Ripley peut il donc venir secourir les soldats alors qu'il se trouve trois étages plus hauts?


Répondre

De Murphy, le 13 juin 2006 à 12:13
Note du film : 5/6

L'atmosphère cauchemardesque et claustrophobe savamment distillée précédemment cède ici la place à une épopée guerrière menée tambour battant où le spectaculaire et l'action se taillent la part du lion. James CAMERON s'en va t'en guerre face à une des créatures les plus terrifiantes que le 7 ème Art ait jamais porté à l'écran. Ma préférence va vers la version longue porteuse d'une dimension émotionnelle accrue et plutôt bienvenue au sein de cette mécanique bien huilée mais quelque peu « déshumanisée » à force d'efficacité.


Répondre

De droudrou, le 13 juin 2006 à 18:54
Note du film : 5/6

c'est une élipse… elle est montée puis elle a pris quelques escalators pour descendre et ensuite le décor est monté pour pouvoir sortir normalement… çà, c'est une première solution ensuite, comme nous sommes très loin dans le temps, il y a eu téléportation…


Répondre

De Impétueux, le 18 octobre 2008 à 19:10
Note du film : 5/6

En tout cas, tous ces monstres gluants sont bien détendants, plus encore lorsqu'on sait que Sigourney Weaver s'en tirera en crispant un peu plus les maxillaires !

Du cinéma efficace, sans autre ambition (j'espère !) que de faire frémir, puis respirer, grâce à des effets spéciaux maîtrisés et des massacres spectaculaires et bienvenus. Je regarde de temps en temps l'un ou l'autre des quatre épisodes et, même si c'est toujours un peu pareil, ça permet, pour ceux qui aiment ça, de passer une excellente soirée !


Répondre

De Impétueux, le 8 juillet 2013 à 21:41
Note du film : 5/6

Le deuxième épisode de l'épopée d'Ellen Ripley (Sigourney Weaver) est beaucoup moins subtil, beaucoup moins intelligent, beaucoup moins cérébral que le premier, mais il est beaucoup plus efficace, beaucoup plus rythmé, beaucoup plus brutal que le premier. Ce qui fait qu'en fin de compte, il est tout aussi intéressant, même s'il a moins de qualité intrinsèque.

Il y a bien des balourdises, bien des facilités, naturellement, qui, lors de la première heure fatiguent et même agacent : le scepticisme jeté sur Ripley par les tout puissants administrateurs de la Compagnie, le profil de têtes brûlées des Marines envoyés sur l'astre glacial où se niche une colonie de monstres et qui rivalisent de vulgarité, de jactance et de suffisance, la nunucherie de la présence de la petite fille Newt (Carrie Henn), trop faite pour rappeler aux esprits forts et aux âmes rugueuses que Ripley, qui après le premier épisode de la série, a dérivé un demi-siècle dans l'espace, a perdu sa propre fille…

David Cameron utilise avec volupté tous les procédés, toutes les ficelles des films d'épouvante, ne se refusant aucune des facilités horrifiques qui conduisent les héros, dès qu'ils se croient à peu près hors de danger à découvrir qu'ils n'ont jamais été aussi proches d'être croqués par un Alien bavant et gluant ; mais le principal, c'est que ça marche et que l'inventivité du réalisateur, l'imagination du scénariste font qu'à chaque occasion on est saisi, et même épuisé par la répétitivité des risques.

Il y a tout de même beaucoup trop de protagonistes, beaucoup trop de personnalités et de figures boucanées pour que ce soit pleinement réussi ; et beaucoup trop d'actions de combat : on s'y perd, ou presque, et ce qui doit donner, sur un grand écran, de belles émotions immédiates, brutales, en quelque sorte, devient sur le petit écran, une accumulation de massacres un peu languissante. Heureusement, et au fur et à mesure que le film s'avance, on se débarrasse de beaucoup de monde pour en venir à l'essentiel, le charisme et l'invraisemblable courage de Ripley.

C'est vraiment totalement hollywoodien, mais comme ça ne se refuse rien, c'est d'une remarquable efficacité narrative : on sait bien que Ripley, confrontée aux pires situations, va s'en sortir finalement, mais jusqu'au moment où elle parvient effectivement à se débarrasser de l'adversaire, on frémit pour elle.

C'est beaucoup moins innovant qu'Alien, beaucoup moins subtil, mais comme ça fonctionne un maximum, il serait vraiment sot de bouder son plaisir.


Répondre

De Norman Bates, le 24 janvier 2015 à 19:23
Note du film : 4/6

Revu il y a peu à la télé, je trouve effectivement que cet épisode est un cran en-dessous de l'original bien qu'il en reprenne quelques ficelles ayant fait son succès (monstre invisible durant la première partie du film pour faire monter la tension, huis clos spatial, nombreux bipèdes servant de déjeuner à la bête…)

J'en arrive à la même conclusion que "Impétueux" en ce qui concerne les personnages: les marines frisent la caricature à coup de jurons et de testostérone (à comparer, les mercenaires de Predator sont bien plus réalistes dans leur mission de chasseurs de monstres) et la présence de l'enfant n'apporte rien ou peu à l'histoire.

Surtout, je retiens de ce film que James Cameron a conservé certaines de ses trouvailles pour ses films futurs: comment ne pas comparer la machine servant à charger la marchandise avec celles de Avatar ? Comment ne pas comparer certains décors avec Abyss ?…

Au final, c'est assez distrayant pour être regardé et pour se laisser convaincre de regarder le 3ème opus.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0039 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter