Forum - La Fureur du dragon - Tres bon film
Accueil
Forum : La Fureur du dragon

Sujet : Tres bon film


De dominique brugger, le 3 juin 2007 à 17:18

Je recommande à tout le monde ce film pour les amateurs d'arts martiaux c'est le film que je préfère de Bruce Lee.


Répondre

De Tamatoa, le 3 avril 2013 à 21:09
Note du film : 4/6

En 1973, sur mon île amour de Raiatea, nous n' avions qu' un seul et unique cinéma : Le Raiatea Matete. Pourquoi le Matete ? Parce que dans ce cinéma de fortune (Aujourd'hui, tous les cinémas là-bas sont équipés des dernières technologies ) se tenait, en même temps que la projection d'un film…..le marché (matete) aux poules ! Ce qui fait que les spectateurs, outre une sono assez défaillante, pouvait aisément deviner les caquètements des gallinacées et les transactions parfois houleuses des marchands. Et j'ai, à cet instant, une pensée émue pour notre ami Impétueux que j'ai lu à plusieurs reprises sur ce site, se plaindre de la polulace mal-odorante et bruyante qu'il rencontre dans les salles obscures de la capitale. Qu'aurait-il dit, alors, si il avait eu à subir cette tradition heureusement disparue…

Et c'est donc en ce lieu des plus hétéroclite et déconcertant, que nous avions droit très souvent à des films de Kung-fu, aux titres assez délirants et je me fais une joie de vous en livrer quelques uns : J'irai verser du nuoc-mâm sur tes tripes,… Il faut battre le Chinois pendant qu'il est chaud,La brute, le bonze et le méchant,… Un petit coup dans les baguettes,… Ça branle dans les bambous,… Wang Yu n'a pas de pitié pour les canards boiteux,… Nous y'en a "riz" le bol ! ou encore Acrobatique kung fu contre Gang Noir. Je garantis sur l'honneur la véracité de ces titres ! Des films tournés en moins de quinze jours en chine . le producteur Run Run Shaw de la célèbre maison de production Shaw Brothers se fit des gosses en or (comme on dit chez Arca) en produisant ces films aux scénarios indigents, aux dialogues nécessiteux et primitifs mais surtout aux doublages français à hurler de rire ! Tenter d'imiter l'accent chinois n'est pas chose aisée… Par contre, ça bastonnait sec et c'est bien tout ce que nous retenions de positif. J'avoue avoir assez apprécié le genre. Peut-être pas à outrance comme certains de mes petits copains mais je ne dédaignais pas affronter le chant des poules pour voir de belles démonstrations de Kung-fu.

Puis un jour, apparut un petit homme fort agile qui, nous l'apprîmes avec stupéfaction, venait de mourir dans des conditions suspectes : Bruce Lee. Alors qu'en métropole, c'est Opération Dragon qui fit découvrir le grand prêtre du Kung-fu, c'est via La fureur du dragon que nous avons connu ce Dieu des arts martiaux. Et là, tout ce que nous avions vu avant nous fit faire une moue de dégoût et renvoyer à jamais aux oubliettes les galipettes brutales déployées par des acteurs plus que moyens. Un certain Raymond Chow, grand patron de la Golden Harvest, prit sous son aile le petit Chinois. Scénarios plutot crédibles, dialogues sinon recherchés du moins mieux élaborés mais surtout des scènes de combats à couper le souffle. Plus de vulgaires bastons, de castagnes à deux sous. De l'art ! Du grand art pratiqué par un petit bonhomme de 1m71, tout en muscles et d'une virtuosité sans nom ! Un petit homme qui devint l'idole mondiale de tout ce qui se rapprochait du karaté, du close-combat, de Kung-Fu ou plus exactement du Jeet kune do, la véritable discipline de Bruce Lee. La fin prématurée et tragique de cet expert ne lui permit de tourner que quatre films restés célèbres pour tous les amateurs : Big Boss, La fureur de vaincre, la fureur du dragon qui a largement ma préférence, et Opération Dragon . Après la mort de Bruce Lee apparut un Jeu de la mort dont Bruce avait touné les scènes de combat avant de mourir. Robert clouse mit en œuvre un chantier incroyable pour que ce film voit le jour (et il l'a vu !) mais il me faudrait trois heures pour vous en parler.

La fureur du dragon est, pour ceux qui aiment je précise, car on peut très bien rester tout à fait étranger à ce genre de cinéma, ce que Bruce Lee a réalisé de mieux. Malgré un début un peu longuet doté d'un humour quelque peu surrané. Et dans Rome merveilleusement filmé et très à l'honneur. Il est en revanche très étrange qu'au fil des années, moults re-post-syncronisations nous ont été offertes ! Sans parler des copies avec des scènes rajoutées ou enlevées à la base. Mais bon…Quand on a, à la genèse, entendu Bruce Lee au milieu des cocoricos, on a mauvaise grâce de se plaindre…


Répondre

De Arca1943, le 3 avril 2013 à 21:45

Passionnant ! Voilà qui donne envie de voir ou revoir ces quatre films, en particulier cette fureur (pour ma part je n'ai vu que Enter the Dragon, qui était bien). Mais au sujet des autres titres – on sait combien je suis picosseux (cf message Les Diaboliques) – dans mon souvenir, c'était l'original J'irai verser du huoc-nam chaud sur tes tripes, et non le plus banal, le moins épique J'irai verser du huoc-nam sur tes tripes. Enfin, c'est loin tout ça. Non que j'aie vu ce film, dans le temps: seulement l'affiche…


Répondre

De verdun, le 3 avril 2013 à 23:58
Note du film : 3/6

Découvert il n'y a pas longtemps, cette fureur du dragon m'a pas mal déçu alors que j'avais pris énormément de plaisir devant La fureur de vaincre et Opération dragon.

Le ton comique de cet opus ne m'a pas semblé très adéquat. La réalisation de Bruce Lee m'a semblé moins convaincante que celles de Lo Wei et Robert Clouse. On retrouve les mêmes zooms et ici en plus une photographie plus laide.

L'histoire est ici plus banale, moins lyrique que la lutte contre l'occupant japonais ou que le trafic de drogue vus dans les deux autres grands Bruce Lee: de simples racketteurs mis en échec.

En revanche le combat final entre Lee et Chuck Norris ne déçoit pas.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0057 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter