Forum - Emmanuelle 2 : l'antivierge - Avis
Accueil
Forum : Emmanuelle 2 : l'antivierge

Sujet : Avis


De fretyl, le 21 mars 2007 à 02:28
Note du film : 5/6

J'ai toujours bien aimé ce film, je ne sais pas si c'est l'ambiance thaillandaise ou la succession de scènes osées.

Mais cet épisode est sans contexte le plus intéressant de la série, le plus "hot", certes, mais le plus beau, laissant loin derrière le premier Emmanuelle et sa sois-disant scène chaude dans l'avion.

L'ambiance est agréable et la mise en scène soigneusement détendu et Sylvia Kristel dévoile ses aguichantes formes à nouveau sous l'œil de la caméra.

La scène la plus chaude se déroule lors des retrouvailles de Emmanuelle et de son mari à Bagkok, impossible de ne pas être étourdit par cette scène d'amour tumultueuse ou les deux corps se donne le plaisir dans la grâce. Cette fois, le rythme est meilleur et le film, moins ennuyeux. Les scènes érotiques du premier frôlaient le vide complet ; ici, c'est plus adroit et beaucoup plus montré.
Le réalisateur ancien spécialiste de la photographie féminine a donné à Sylvia Kristel toute sa sensualité.
Le film se clôt en beauté par le dé-pucelage d'une jeune fille initiée par Emmanuelle.
Comme les films érotiques réussi sont rares, je vais même mettre 5/6.

Il faut de tout pour faire un monde … Il faut aussi de l'érotisme pour faire le cinéma !


Répondre

De PM Jarriq, le 21 mars 2007 à 09:53

"5/6" à Emmanuelle 2 et "2/6" à Mes chers amis ? Tu aimes vivre dangereusement, ami… Ou alors, tu as beaucoup d'humour.


Répondre

De droudrou, le 21 mars 2007 à 10:55

Moi je trouve que ça remonte très haut le niveau de DVDToile qui, ces derniers temps, et me semble-t'il, semblait beaucoup voler au ras des pâquerettes ! Ce qui veut dire que notre ami Impétueux va devoir réviser très sérieusement ses classiques…

Pour ma part, mon porno préféré est On aura tout vu, surtout cet instant très porteur où l'un des metteurs-en-scène dit : "Alors, tu dis, debout : "A genoux, chienne !". C'est un rare moment d'une rare puissance !


Répondre

De fretyl, le 21 mars 2007 à 12:09
Note du film : 5/6

Ce film a eu un énorme succès a sa sortie ! Et ou voyez vous que je renie complétement Mes chers amis ?


Répondre

De Impétueux, le 21 mars 2007 à 12:43
Note du film : 2/6

Il est bien aimable pour Mes chers amis, notre nouveau contributeur largement obsédé de stupres et de fornications divers !!! Il ne le renie pas complètement ; je suis même certain qu'entre Histoire d'O et, par exemple, La prisonnière du désert, il met seulement cinq point d'écart ; (6 pour Histoire et 1 pour La Prisonnière : respectons les distances et reconnaissons les vraies valeurs…)

On ne l'a pas encore interrogé sur notre passion commune : Mon curé chez les nudistes ; qu'en pense-t-il ? Est-ce que ça lui plaît autant qu'à nous ?

Vous savez, Frétyl (au fait, qu'est-ce qui frétille comme ça ?), il y a des tas de sites spécialisés où l'on peut d'écrire, la sueur de délicieuse gêne au front et l'âme vagabonde, toutes les positions du Kamasoutra.

DVD Toile, au cas où vous ne l'auriez remarqué, est plutôt un site où on célèbre le cinéma…


Répondre

De fretyl, le 21 mars 2007 à 13:19
Note du film : 5/6

Mais que je sache ce film fait partis du palmarès du cinéma Français d'autant plus qu'il retient le record mondial jamais battu du film, le plus longtemps resté sur les affiches pendant des années et a été couronné par plusieurs millions de spectateurs.
La musique, les paysages, plus Kristel c'est déjà pas mal.

Je ne suis pas un amateur vicelard de film de cul, sinon je serais ailleurs, que vous le vouliez ou non Emmanuelle a marqué les années 70.
Lisez l'excellent dictionnaire du cinéma populaire Français ils vous expliqueront à peu prés tout ce que j'ai dis pour ce film.


Répondre

De Arca1943, le 7 juin 2007 à 01:52
Note du film : 2/6

Des scènes osées, des scènes osées… mais encore ? Ma copine et moi sommes franchement restés sur notre appétit de dépravation. C'est d'un ennui ! Étrange, tout de même, que si peu de «films érotiques» soient bons. Sur papier, il n'y a pas de raison particulière pour ça. Mais en discutant, nous sommes arrivés à deux constatations. 1) C'est que dans la vraie vie, les affaires érotiques sont d'une complexité vertigineuse et qu'on nous les présente presque toujours d'une manière simplette qui a, osons le terme, quelque chose de débandant. Et 2) osés si l'on veut sur le plan de la chair, ces films – y compris celui-ci – sont d'une rare pudibonderie au plan des émotions : c'est du sexe sans amour presque à tous les coups. Pourquoi donc ? Le sexe avec amour est beaucoup plus… vous savez quoi.

Et Deep Throat ? nous demandera-t-on. Eh bien, Deep Throat, c'est le même problème; en plus hard sans doute, mais fondamentalement les mêmes remarques s'appliquent.


Répondre

De Impétueux, le 7 juin 2007 à 09:38
Note du film : 2/6

Eh oui, cher Arca ! Manquent beaucoup de choses essentielles dans un érotique-soft et plus encore dans un porno !

Notamment, pour moi, une notion fondamentale : celle de la tentation !

Et je livre à votre méditation commune cette belle réflexion de François Nourissier, grand écrivain, grand moraliste qui, au soir de sa vie, dans une sorte de bouquin- bilan, bellement intitulé A défaut de génie, écrit ceci, qui me semble profond : L'on me demande : que regretterez-vous de l'amour ? Et je réponds : l'étonnement. En perdre le goût me blesse et me déroute. Je le répéterai dix fois : le plaisir fut peu de choses. Mais l'instant où elles commençaient d'accepter…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0065 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter