Forum - Audition - Critique
Accueil
Forum : Audition

Sujet : Critique


De Lenny, le 25 décembre 2002 à 01:53

La critique du film est complètement absurde! On voit bien le niveau du gars qui pose des mots sur un site comme il a posé les yeux sur le film, c'est-à-dire n'importe comment !

Le mec se la joue "le ciné asiatique c'est la mode" alors qu'il n'a du voir en tout et pour tout que les sorties DVD, c'est à dire le néant.

Bravo petit gars, tu finiras un jour chez Premiere si tu y crois fort !!


Répondre

De Dumbledore, le 25 décembre 2002 à 21:49

Il suffit de voir quelle place occupe aujourd'hui le cinéma asiatique en France aussi bien en salles qu'en vidéo pour se rendre compte que le cinéma asiatique est plus à la mode aujourd'hui qu'il y a dix ans, et c'est tant mieux. Tant mieux car cela permet de découvrir une cinématographie différente de celle occidentale.

Un contre-point négatif à cela, c'est que certains produits sont jugés avec plus de laxisme parce que justement c'est "asiatique". Le cinéma hk est devenu "intouchable", la preuve cette réaction violente. Le même film fait en France ou aux US, avec la même écriture, le même jeu, la même mise en scène, n'aurait pas eu cet accueil, il aurait critiqué autrement. Parce que le film n'est pas cinématographiquement bon…


Répondre

De Dumbledore, le 26 décembre 2002 à 14:36

Par ailleurs et pour finir (j'espère), Delorme, dans sa critique du film pour Première (que tu dénigres ici à juste titre mais pour de mauvaises raisons) disait le plus grand bien du film…


Répondre

De Katana, le 23 mai 2008 à 11:54

Bonjour! J'ai effacé les messages gênants, mais j'abandonne, désolée, je crois que je vais aller chercher un autre site. Il y a trop de garçons bizarres ici et un peu coincés aussi :) Merci pour ceux qui ont apprécié mes messages et m'ont donné un peu d'attention! Je reviendrais vous lire de temps en temps! Biz.

Anna


Répondre

De Impétueux, le 23 mai 2008 à 13:19

A première vue, je regrette votre décision : vous aviez écrit sur le fil du Silence des agneaux un message intelligent sur le ressenti fascinant que l'on peut éprouver devant un Hannibal Lecter….


Répondre

De jipi, le 23 mai 2008 à 16:29

"Bonjour! J'ai effacé les messages gênants, mais j'abandonne, désolée, je crois que je vais aller chercher un autre site. Il y a trop de garçons bizarres ici et un peu coincés aussi :) Merci pour ceux qui ont apprécié mes messages et m'ont donné un peu d'attention! Je reviendrais vous lire de temps en temps! Biz.

Anna"

Quelle tristesse de vous voir prendre la porte suite à votre perception justifiée de certains profils de ce site. Si la jeunesse nous laisse tomber qu'allons nous devenir? J'ai l'impression que ce site désire conserver un look de tranches d'ages bien définies, 60 ans et plus avec la thématique allant avec rassurant d'incorrigibles ronchons aux portes d'alzheimer.


Répondre

De Impétueux, le 23 mai 2008 à 16:39

Dites-moi, Jipi, vous ne croyez pas que c'est plutôt la jeunesse, réelle ou prétendue, mais dans tous les cas navrante de nouvelle/geniessenrut/tatiebenhart et autres répugnants avatars, qui chasse cette intéressante Katana ?

Si, sur ce fil et d'autres, au lieu de l'avoir inondée de messages scatologiques ou pornographiques, ils l'avaient encouragée à développer ses points de vue, elle ne serait pas en retrait…

Si, du moins, elle ne nous joue pas le coup de nouvelle qui, au début, a écrit plusieurs messages intéressants avant de changer du tout au tout ! Usurpation de pseudos ? Schizophrénie ? Autre chose ? Dommage de voir de nouveaux contributeurs ainsi découragés…

Si, en revanche, elle est ce que j'espère – une débutante sincère et sympathique – elle rejoindra le contingent des jeunes, fernand, Freddie D. et d'autres, plus nombreux que vous ne le pensez…


Répondre

De Freddie D., le 23 mai 2008 à 16:56

C'est quand même bizarre que des gens comme Jipi en reviennent systématiquement à ces clivages jeunes-vieux sur DVDToile. Moi j'y vois plutôt une bagarre stérile et fatigante entre vrais cinéphiles et incultes iconoclastes et orduriers. Je ne vois pas ce que l'âge vient faire là-dedans. C'est l'argument-massue de certains : la sénilité, le gâtisme, l'aigreur des vieillards, face à l'énergie, l'humour des jeunes. A vrai dire, je ne connais l'âge de personne, sur ce site, et je m'en fous royalement. Ce qui est intéressant, c'est l'échange d'opinions, l'approfondissement de certaines connaissances, point final. Ce serait tellement bien qu'on arrête ces guéguerres, pour revenir à ce qui nous intéresse sur ce site. Quant à ceux – et Dieu sait qu'il y en a ! – qui n'ont pas compris que les plaisanteries les meilleures sont aussi les plus courtes, tentons de les oublier.


Répondre

De urspoller, le 23 mai 2008 à 18:35

Otées ces querelles stériles et les questions d'âge des contributeurs, il me semble que ce qui prime, comme le disait notre coreligionnaire freddie D., est d'aiguillonner la curiosité d'autrui en gribouillant quelques analyses insignes voire des billevesées anecdotiques. Transmettre sa passion pour un réalisateur, un métrage ou un acteur doit être la seule ligne directrice de nos interventions. Bien sûr, manier l'humour ou la dérision n'est pas inopportun.

Et puis, en créant un fossé intergénérationnel, on donne du grain à moudre aux intervenants aux comportements erratiques, comme dernièrement. En sus, à bien chercher, je suis sûr que l'on doit bien trouver des jeunes "dvdtoiliens" aux gloses intéressantes (je pense au placide Delanuit, notamment)… En outre, comme le chantait mon voisin sétois, Georges Brassens : "''Le Temps ne fait rien à l'affaire"!


Répondre

De droudrou, le 24 mai 2008 à 07:30

Qui est-ce qui a parlé d'humour ? Hm ? Qui est-ce qui a parlé de "vieux" ? Hm ? Qui est-ce qui a parlé de "jeunes" ? Hm ? D'abord, chacun a son style ! Pourvu que le sujet abordé soit intéressant et écrit de préférence dans un français correct et sans trop de fautes d'orthographe, il sera lu !

Maintenant si c'est pour venir sur DVD Toile et y étaler complaisamment ses états d'âme ou sa libido insatisfaite, il faudrait peut-être réfléchir un peu aux objectifs du site et voir si nos interventions sont en accord !

On peut admettre que parfois nous partions sur un hors-sujet et il est des sujets qui sont intéressants ! Mais les dérives de ces temps derniers ne sont pas toujours très opportunes !

A propos d'Impétueux qui n'attend pas après moi pour se défendre, il s'est fixé une règle et il la tient contre vents et marées ! Il y a des gens qui, effectivement, viennent sur DVDToile et nous quittent très rapidement ! Mais, dans certains cas, il y a des choses qui sont vraiment anodines qui ne devraient susciter aucune réaction violente alors que, par exemple, un peu plus haut, mon ami Urspoller a écrit je ne sais plus trop quoi qui est d'une logique imparable et que quelqu'un a saisi au vol pour relancer la merde (je n'ai pas éradiqué son message volontairement) !

Vous ne pensez pas qu'il y en a un peu marre de toutes ces conneries ? Vous ne pensez pas qu'il y en a un peu marre de ces clans à la con qui se créent ou se sont créées ?

Alors : on parle cinéma d'abord ! Si on veut parler d'autre chose, il n'a pas été prévu cette possibilité sur le site, on va alors sur d'autres sites consacrés au cinéma et qui prévoient ce genre de nécessité et on y dit ou on y projette ce qu'on souhaite tout en sachant qu'il y a d'autres modérateurs qui auront peut-être moins de complaisance que celle que vous rencontrez sur DVDToile !

Impétueux serait certainement plus calme que votre serviteur sur ce sujet !

J'oubliais : j'ai fait, à différentes occasions, des interventions quant à l'acceptation de pseudonymes à la con ! Alors, puisque certains pseudonymes s'avèrent être des provocations, pour ma part, d'office j'annonce qu'ils seront irrémédiablement éradiqués !

L'humour c'est tout autre chose que ces conneries ! A bon entendeur !


Répondre

De PM Jarriq, le 11 septembre 2008 à 18:31
Note du film : 4/6

Serait-on aussi accroché par Audition, en le voyant aujourd'hui, en n'en ayant jamais entendu parler avant ? Pas sûr…

Les 3/4 du film brossent le portrait assez réaliste d'un veuf ayant achevé son deuil, et sa relation avec une très jeune fille douce et mystérieuse. Le reste est un cauchemar éveillé, fruit d'une culpabilité galopante du protagoniste. Ou est-ce la réalité ? Le fait est que le film se suit avec intérêt, par l'attente qu'il suscite, d'évènements qui n'arrivent jamais ou presque. La réalisation sobre, la maîtrise des fantasmes, une excellente direction d'acteurs évitent à Audition de sombrer dans la série B, et on peut se laisser happer par cet univers en équilibre instable entre réel et délires. Quant à la séquence horrifique à proprement parler, elle est très traumatisante et à ne pas mettre sous tous les yeux. Saw et Hard candy ont bien retenu les leçons de Audition.

PS : en relisant les nombreux "avis" sur ce fil, je constate que pratiquement aucun ne parle du film !


Répondre

De Torgnole, le 11 septembre 2008 à 22:56
Note du film : 4/6

J'ai vu Audition avec ma copine Katana qui en a été toute émoustillée et m'avait sauté au cou à la fin du film, la mignonnette avait d'ailleurs laissé un commentaire qui avait donné lieu à controverse car un peu trop libidineuse aux goûts de certains ancêtres, elle avait, de rage, effacé tous ses messages et n'a depuis plus jamais remis ses petits pieds sur Dvdtoile. A mon souvenir, son message parlait du film.

Audition ne m'a pas réellement marqué à part la scène de torture finale, mais ce n'est pas vraiment une prouesse d'impressionner ou de choquer le spectateur avec ce genre de scène. Je crois que l'univers de Takashi Miike est constamment imprégné par cette ambiance crasseuse entre le phantasme et la violence ; sadomasochisme, scatologie, zoophilie, tout y passe. Il aime à filmer des situations susceptibles de répugner, de déranger ou de choquer le spectateur mais toujours avec une certaine forme esthétique et un talent gênant qui attire l'attention et la curiosité. Finalement, l'ambiance déconcerte de par sa banalité anormale. Les acteurs étant souvent très bons, cela renforce cette impression.

Pour ma part, je n'aime pas trop ses films qui me paraissent surestimés par une clientèle de cinéphiles un peu bizarroïdes. Décousus, rythme un peu déconcertant, plutôt lent par moment, je ne considère pas qu'une scène ou une femme s'apprête à se faire sodomiser par un chien ou une autre qui se fait noyer dans ses étrons (Dead or Alive) soit de mon goût même si j'avoue avoir un penchant pour le mauvais goût. De même qu'un tueur timide qui tranche ses vitimes en deux, de la tête à l'entrejambe, et qu'un Yakuza masochiste prolonge son sourire en se taillant les lèvres pour pouvoir gober le poing de ses ennemis (Ichi The Killer) ne m'inspire pas au plus haut point. Ou pour en revenir à Audition, qu'une femme enferme un homme dans un sac après lui avoir coupé les mains, les pieds et la langue, puis le maintient vivant et lui donne à manger en vomissant dans une gamelle, n'est pas forcément une situation très joyeuse même si l'homme concerné remercie son bourreau après chaque repas.

Pourtant, dit comme ça, les scènes susmentionnées paraissent impossibles à inclure dans un film crédible, mais le réalisateur arrive à les placer assez naturellement sans que cela choque ou n'ébruite la narration et le suspens, comme si cela faisait partie d'un style, certes "particulier", mais cohérent. Il faut avouez qu'une certaine force dramatique se dégage de ses films, cette attention particulière à développer psychologiquement des situations et des personnages aussi improbables, donne un aperçu étrange de ce que pourrait être une série Z artistique et profonde. Dans Audition, par exemple, la psychologie de l'héroïne, celle qui ressemble à Katana, est terrifiante et dérangeante car on la perçoit finalement comme une victime et à mon souvenir, la scène finale est entrecoupée de flashbacks, de pensées, je ne sais pas, des fragments entre rêve et réel, la narration devient confuse mais des informations passent, on en perd un peu les pédales, c'est troublant mais hypnotisant.

La façon de faire de Takashi Miike atteint parfois des niveaux de subtilités insoupçonnés et son montage et ses cadrages touche parfois au génie (la scène d'ouverture clipée de Dead Or Alive, par exemple, est une incroyable réussite).


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0046 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter