Forum - Nos jours heureux - La mémoire qui chante...
Accueil
Forum : Nos jours heureux

Sujet : La mémoire qui chante...


De cobra le dieu, le 10 juillet 2006 à 18:54
Note du film : 6/6

Ce film est à mourir de rire tout le long jusqu'à la fin.


Répondre

De cobra le dieu, le 14 juillet 2006 à 19:31
Note du film : 6/6

Nos Jours Heureux est trop comique!


Répondre

De Tamatoa, le 26 février 2012 à 18:11
Note du film : 5/6

Je me suis offert ce dvd, à très peu de frais disons le, pour savoir si ma mémoire ne m'avait pas joué un mauvais tour. Mais non ! J'ai retrouvé dans ce Dvd la bonne humeur ressentie pendant la projection il y a quelques années. Cette comédie, signée du tandem gagnant des Intouchables Nakache/Tolédano, est une réussite incontestable. On peut critiquer à loisir le côté "comédie franchouillarde", voire niaise, que ne manqueront pas de dénoncer les ayatollahs de la pensée, mais nous avons besoin de ce cinéma là. C'est une immense respiration dans un contexte social difficile et un cinéma Français pas toujours au top. Ce film nous renvoie en des années sinon meilleures du moins plus tendres, puisque il y est question de notre enfance. Et plus particulièrement de cette période de vacances, ou nous devenions (pour la plupart d'entre nous, les autres considérant que les colonies c'est pour les pauvres) ces aventuriers intrépides qui partaient affronter la vie loin de nos cocons familiaux.

Et je dois dire que chaque minute de ce film est le reflet très exact d'une période bénie. Aucun cliché ne nous est épargné et tant mieux car chaque plan nous fait revivre ces instants à jamais gravés. Les Monos qui se la pètent, les différences de classes sociales qui se font de suite sentir, les amourettes qui vont de Roméo et Juliette aux Amants de Vérone en passant même par le blé en herbe pour les plus hardis et surtout les plus rêveurs. La bouffe, dite équilibrée, mais préparée par un cuisinier marocain qui nous gave de boulettes et de kilos de Karantika servis par une cuisinière bien dodue et amoureuse de son maitre-queux. Les rivalités entres Les monos pour les beaux yeux de la seule monitrice baisable, la très belle Julie Fournier. Oh ! Le flash !

Et puis l'angoisse des parents, avec des scènes hilarantes. La mère qui confie son numéro de portable au conducteur du train : "-Vous m'appelez dès votre arrivée, surtout !!-". Un père, éminent professeur de pédiatrie, auteur de best sellers mondialement reconnus, qui se planque pour suivre son fils qui le quitte pour la première fois… Et je n'oublie pas les petits génies qui lisent La vie financière et les plus malins qui dorment entourés des plus jolies petites vacancières. Celui qui a dormi seul critiquera ce film, c'est sûr. Ces colonies furent, pour beaucoup, un examen de passage, un bac blanc pour "la suite".

La distribution est exactement ce qu'elle devait être. Outre une kyrielle de gosses très prometteurs, Rouve excelle dans ce rôle de directeur de colonie qui se laisse un peu déborder par les gosses et ses soucis personnels. En l'occurrence, un père qui ne s'est jamais décidé à le considérer comme un adulte et qui le suivra, lui aussi, jusqu'au bout de "l'aventure". Omar Sy nous gratifie déjà de son immense rire qui le conduira où l'on sait. Une mention particulière pour Joséphine de Meaux, excellente actrice, que l'on retrouvera d'ailleurs dans Intouchables mais qui un jour, à n'en pas douter, aura un rôle très important ou elle pourra donner la pleine mesure de son talent. Jean Benguigui qui cuisine bien gras et Marilou Berry imposant ses rondeurs à Omar Sy. Pas de fausses notes ! Surtout quand nous est démontré que les enfants téméraires deviennent des parents à leur tour et que le cycle recommence. La vie vraie. La vraie vie. Un grand pan de notre mémoire.

C'est frais, c'est gai, jovial et bon enfant ! On en redemande. Jugnot et son Scout toujours… avait abordé le sujet avec moins de fraicheur. Et puis ce fut nous, un jour ou l'autre. Nous n'étions pas encore Les zozos et trop jeunes pour connaitre Les petites Anglaises. Mais c'était une de ces périodes anciennes où il faisait tellement beau et bon dans notre enfance. Demandez donc à Pierre Perret !


Répondre

De samourai, le 27 février 2012 à 15:38

je voulais pas acheter le dvd mais maintenant je vais l'acheter parce que tu ma donné envie de le voir! bravo! samourai@yahoo.fr


Répondre

De Tamatoa, le 19 septembre 2013 à 00:32
Note du film : 5/6

J'en remets une couche après revision ce soir de cette merveilleuse récréation ! Ce film est un gâteau ! Une douceur genre café liégeois où et surtout une émouvante madeleine de Proust pour tous ceux qui ont connu la chose… Tout y est humain, vrai, authentique et tellement drôle ! La comédie heureuse, chantante (excellente bande sonore !) qui peut se déguster sans modération !

Je reste très épris de cette immense respiration dans l'histoire du cinéma de divertissement !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.021 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter