Forum - Les Mystères de l'Ouest - critique
Accueil
Forum : Les Mystères de l'Ouest

Sujet : critique


De dumbledore, le 16 mai 2006 à 12:00
Note du film : 4/6

Saison 2 – Seconde partie

''02.15 La nuit hors du temps/The night of the Lord of Limbo (30 dec 1966)

Sc: Henry Sharp – Re: Jesse Hibbs – Avec: Harry Harvey, Sr. (Theater Manager), Ricardo Montalban (Col. Noel Bartley Vautrain), Dianne Foster (Amanda Vautrain), Tyler McVey (Professor), Gregory Morton (Levering), Felice Orlandi (Captain Vincent Scofield), Ed Prentiss (Col. Fairchild), Davis Roberts (Bartender), Will J. White (Robber), Howard Wright (Professeur) ''

West et Gordon assistent à un spectacle de magie, au cours duquel l'assistante de l'artiste choisit Artemus pour participer au prochain tour, où on le fait disparaître. Mais une fois le show terminé, West s'aperçoit que son coéquipier n'est toujours pas réapparu…

''02.16 La nuit des traquenards/The night of the tottering tontine (6 jan 1967)

Sc: Elon Packard & Norman Hudis – Re: irving J. Moore – Avec: Robert Emhardt (Grevely), Harry Townes (Raven), Henry Darrow (Maurice), Lisa Pera (Amelia), Steve Gravers (Stimson), Mike Road (Dexter), Arthur Space (Applegate), Ted Stanhope (Bartender), William Wintersole (Baring), Wilhelm von Homburg (Pearse) ''

West et Gordon doivent protéger un membre d'un groupe financier dont les parts doivent revenir au dernier survivant. La réunion annuelle se tient dans une maison, où l'on découvre qu'un série de meurtres est en train de décimer les membres du groupe…

''02.17 La nuit de la pierre philosophale/The night of the feathered fury (13 jan 1967)

Sc: Henry Sharp – Re: Robert Sparr – Avec: Michele Carey (Gerda Scharff), Hideo Inamura (Benji), Perry Lopez (Dodo Le Blanc), Oliver McGowan (Colonel Armstrong), George Murdock (Luther Coyle), Georgia Schmidt (Scrub Woman), Audrey Lowell (Wanda) ''

Une ancienne collaboratrice du comte Manzeppi s'apprête à divulguer de précieuses informations lorsqu'un petit singe fait irruption, lachant un fumigène. Une fois la fumée dissipée, la jeune femme a disparue…

''02.18 La nuit de l'éléphant blanc/The night of the gipsy peril (20 jan 1967)

Sc: Ken Kolb – Re: Alan Crosland – Avec: Ruta Lee (Zoe Zagora), Ronald Long (Sultan of Ramapur), Arthur Batanides (Scullen), Nick Cravat (Performer (uncredited)), Andi Garrett (Gypsy Girl (uncredited)), Charles Horvath (Gombal), Johnny Seven (Mikolik), Mark Slade (Hillard)''

West et Gordon ont pour mission d'escorter jusqu'à Washington, où il désire offrir au président Grant un cadeau très particulier, puisqu'il s'agit d'un éléphant. Mais l'animal est bientôt enlevé par des bandits…

''02.19 La nuit des Cosaques/The night of the tartar (3 fev 1967)

Sc: Robert C. Dennis & Earl Barret – Re: Charles Rondeau – Avec: Susan Odin (Anastasia), Andre Phillipe (Fecdor Rimsky), Martin Blaine (Millard Boyer), John Astin (Count Sazanov), Nancy Dow (Tersa), Chubby Johnson (Prospector), Louise Lawson (Miss Minnow), Michael Panaieff (Chekov), Malachi Throne (Kuprin), Wendy Stuart (Marsha), Walter Sande (Col. Crockett), Larry Anthony (Detective), Lola Bell (Barber)''

Alors qu'ils doivent procéder à l'échange d'un prisonnier contre le vice-consul des Etats-Unis, à Vladivostok. Mais une tentative d'assassinat du détenu provoque sa fuite, et, pire encore, sa mort accidentelle…

''02.20 La nuit de la mariée/The night of the vicious Valentine (10 fev 1967)

Sc: Leigh Chapman – Re: Irving J. Moore – Avec: Agnes Moorehead (Emma Valentine), Diane McBain (Elaine Dodd), Sherry Jackson (Michele LeMaster), Shephard Menken (E.N. Itnelay), Mitzie Evans (Gates), Quinn Cunningham (Minister), Don Delavay (Griffin the Butler), G. Edward McKinley (Curtis Langley Dodd)''

Depuis quelques temps, les hommes riches du pays sont victimes de morts aussi violentes que surprenantes. Les morts surviennent, de plus, dans un ordre alphabétiques, et seulement les jours de fête…

''02.21 La nuit de l'ordre nouveau/The night of the brain (17 fev 1967)

Sc: Calvin Clements – Re: Lawrence Peerce – Avec: Edward Andrews (Braine), Margaret Mason (Lola), Phil Arnold (Almeric), Brioni Farrell (Voulee), Allen Jaffe (Leeto), Jay Jostyn (Butler), Don Rizzan (Guard), John Warburton (Arnette)''

Gordon, en lisant un étrange journal, daté du lendemain, apprend la mort d'un prestidigitateur. Au même instant, leur train se retrouve immobilisé dans la petite ville où doit avoir lieu le drame. Qui se cache derrière cette étrange mise en scène ?…

''02.22 La nuit de la marée maudite/The night of the deadly bubble (24 fev 1967)

Sc: Michael Edwards – Re: Irving J. Moore – Avec: Alfred Ryder (Captain Horatio Philo), Judy Lang (Professor Abigail J. Pringle), Nacho Galindo (Pepe), Mickey Golden , Robert Herron (), Kai Hernandez (Maid), Nelson Welch (Professor McClennon), Lou Krugman (Blind Beggar/Felix)''

Un professeur, qui sollicitait de rencontrer West et Gordon à propos d'une série de raz – de – marée qui sévissent dans la région, est abattu alors qu'on venait de lui remettre une demande de rendez-vous émanent de son associé…

''02.23 La nuit des tireurs d'élite/The night of the surreal Mc Coy (3 mars 1967)

Sc: John Kneubuhl – Re: Alan Crosland Jr – Avec: Michael Dunn (Dr.Miguelito Loveless), John Doucette (Axel Morgan), Ivan Triesault (Ambassador), John Alonzo (Lightnin' McCoy), Noel Drayton (Museum Director), Quintin Sondergaard (Gunman), Jorge Moreno (Barkeep)''

Un musée est victime d'un audacieux vol de bijoux dans une pièce ne comportant qu'une unique sortie, et où l'on ne remarque aucune trace d'effraction. Un tableau va s'avérer être la solution de cette étrange énigme…

''02.24 La nuit du fantôme du colonel/The night of the colonel's ghost (10 mars 1967)

Sc: Ken Kolb – Re: Charles Rondeau – Avec: Kathie Browne (Jennifer Caine), Lee Bergere (Colonel Wayne Gibson), Alan Hewitt (Vincent Pernell), Arthur Hunnicutt (Doc Gavin), Walker Edmiston (Sheriff Tom Hollis), Gordon Wescourt (Bert Caine), Ralph Gary (Chris Davidson), Billy Shannon (Abel Caine)''

Alors que West et Goron ont reçu pour mission d'escorter le président Grant jusqu'à une petite ville où doit avoir lieu une cérémonie en l'honneur du président Gibson, West décide de se rendre à Gibsonville en éclaireur. Il découvre alors que la ville est victime d'une série d'assassinats…

''02.25 La nuit de la mortelle floraison/The Night of the Deadly Blossom (17 mars 1967)

Sc : Daniel Mainwaring- Re : Alan Crosland Jr – Avec : miko taka (Japanese Secret Agent), Nehemiah Persoff (Adam Barclay), Miiko Taka (Haruko), Pitt Herbert (Levering Mayhew David), George Keymas (Doctor 1), Lou Straley (Doctor 2), Carole Kane (Nurse), Tiki Santos (King Kalakua), Soon-Teck Oh (Houseboy), Reggie Valencia (Palen), Duane Grey (Dock Guard), Mel Prestidge (Polynesian)''

West et Gordon sont chargés de protéger le roi d'Hawaï qui est menacé d'un attentat pour lequel déjà plusieurs agents sont morts, assassinés.

''02.26 La nuit du cristal/The night of the cadre (24 mars 1967)

Sc: Digby Wolfe – Re: Leon Benson – Avec: Don Gordon (General Trask), Richard Jaeckel (Sergeant Stryker), Sheilah Wells (Josephine), Ken Drake (Professor Frimm), Tol Avery (Warden Primwick), Vince Howard (Ralph Kleed) ''

Par le biais d'un étrange sifflet, un prisonnier condamné à mort influe sur la volonté du directeur des lieux, et parvient à "forcer" celui-ci à ordonner sa libération. West tente de remettre les choses en bon ordre, mais le prisonnier parvient à prendre la fuite…

''02.27 La nuit du loup/The night of the wolf (31 mars 1967)

Sc: Robert C. Dennis & Earl Barret – Avec: Lori Scott (Leandra), Charles R. Radilac ( Priest), Jonathan Lippe (Capt. Adam Dushan), Michael Shillo (Dr. Hanska), Eddie Fontaine (Sheriff Twilley), Joseph Campanella (Talamantes), John Marley (King Stefan IX) ''

West et Gordon escortent jusqu'à la Nouvelle Orléans un émigré croate qui doit prendre la succession de son frère ainé récemment décédé, le roi Casimir 3. C'est alors qu'ils sont attaqués par un loup, qui semble insensible aux balles de revolver…

''02.28 La nuit des bandits/The night of the bogus bandits (7 avr 1967)

Sc: Henry Sharp – Re: Irving J. Moore – Avec: Marianna Hill (Belladonna), Patsy Kelly (Mrs. Bancroft), Grace Gaynor (Pearline Hastings), Don 'Red' Barry (Rainey), Walter Sande (Col. Crockett), Roland La Starza (Joe Kirby), Charles Wagenheim (Vance Rawlinson), William Challee (Fargo), Murray Alper (Bartender), Troy Melton (Whaley) ''

Toujours dans son rêve de dominer l'Amérique – et pourquoi pas le monde entier – le docteur Miguelito Loveless ne cesse de multiplier les braquages de banques. Pourtant, il s'empresse à chaque fois de brûler l'argent du butin…

(résumés en partie issus de www.serietheque.com)


Répondre

De Arca1943, le 17 mai 2006 à 03:57

En relisant quelques résumés, je me rappelle à quel point l'inspiration de cette série reposait sur un principe baroque, mais historiquement indiscutable : à savoir que l'univers du western et celui de Jules Verne étaient contemporains !

Ce n'est pas dans n'importe quel western que la menace est constituée non par un rancher vindicatif ou un shérif corrompu, mais par une série de raz-de-marée… (Pour prendre l'exemple d'un seul épisode).

Avec The Avengers, c'est la série télé la plus originale des sixties. Avec des hauts et des bas, mais le plus souvent d'une imagination furibonde.

Et après ce genre de western de science-fiction, c'était pas facile de revenir aux reprises quotidiennes de l'increvable Bonanza


Répondre

De dumbledore, le 17 mai 2006 à 08:59
Note du film : 4/6

Pour le coup, je trouve la note un peu sévère.

Cette série a été dans les années 70, une série phare de la petite lucarne, un mélange étonnant entre tous les genres: comédie, western, fantastique et espionnage.

Certes, la série a pris un coup de vieux mais elle fût une grande série…


Répondre

De Impétueux, le 17 mai 2006 à 11:52
Note du film : 5/6

Ah oui ! Je ne suis guère amateur de feuilletons télévisés, mais celui-là était plein de fantaisie, d'idées folles, de recherche esthétique et dispensait de belles émotions à mon adolescence !

Je ne sais, ami Paul, si je refuse de devenir adulte (pourtant, à 59 ans, il faudrait bien !) mais je vois mal en quoi la fascination enfantine doit être abandonnée aux souvenirs comme le sont les boutons d'acné !

Je viens de m'offrir l'édition en trois gros volumes (en "Bouquins") de la vénérée

comtesse de Ségur (née Rostopchine) et je me régale à la lecture des Vacances, de L'auberge de l'ange gardien et du Général Dourakine ; et un de ces qutre, je me referais bien tout Jules Verne !!!


Répondre

De paul_mtl, le 18 mai 2006 à 00:50
Note du film : 2/6

dumbledore,

je voulais mettre 2.5/6 mais j'ai pas trouvé le 0.5.  :P

Je la juge avec mes yeux d'adultes d'aujourd'hui.

Adolescent, j'aimez assez même si je trouvais deja des defauts comme la repetition, les eternels coup de poing, les decors bon marché et les autres acteurs souvent mediocre.

J'aimais l'athletique Conrad mais son collegue soi-disant comique avec ses grimaces et déguisement me rapellait a chaque instant qu'il s'agissait d'une tele-serie US de quatre sous.

@impetueux

Ca me serait jamais venu a l'idée de comparer ca avec l'oeuvre de Jules Vernes.

Pour les gens qui ne connaissent pas disons que c'est une serie TV US qui mele 2 genres: Western et James bond 007.

Allez, assez perdu de temps avec cette serie passons a des choses plus interessante.

Une serie TV US que j'aimais bien dans un genre comedie-thriller avec également 2 inspecteurs dont un se déguise aussi :

Tenspeed and Brown Shoe (Timide et sans complexe) 1980 avec Jeff Goldblum

et Ben Vereen


Répondre

De Nounours, le 2 juin 2006 à 23:00
En reponse aux critiques dedaigneuses de certain sur les bagares ( seraient – ils t'ils capables d'en faire autant?) je dirais que "les mysteres de l'ouest est une trés belle serie qui nous procuraient sa petite demie heure d'evasion et qu'on pouvait laisser les gamins regarder sans craidre la violence d'un "Alias" ou la vulgarité de "Nic -Nuc" vous savez ce truc qui se passe dans une clinique de chirurgie esthetique…les series d'aujourd'hui ne sont – elle pas engluée dans trop de realisme ou de problemes existencielles?

Avec "ma sorciere bien aimeé" "Chapeau melon et bottes de cuir" et même

"Magnum" pour citer des series plus recentes avaient le merite de divertir sans vulgarité ni violence…

C'est vrais que les mysteres avaient un budget et des effets speciaux limité

mais c'est aussi ce qui en fait le charme…alors que les grosses machineries actuelles sont parfois sans ames…SALUT!!!!!!!


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0041 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter