Forum - Les Années difficiles - C'est avec une grande émotion...
Accueil
Forum : Les Années difficiles

Sujet : C'est avec une grande émotion...


De Arca1943, le 21 mars 2006 à 13:49
Note du film : 6/6

…que je vote pour voir enfin Les Années difficiles, dont beaucoup me disent que c'est le chef-d'oeuvre de Luigi Zampa, ce que je suis tout disposé à croire !

Bonne nouvelle : ce film est sorti en France au début des années 50. Il existe donc quelque part dans une soute et je prie le ciel d'éclairer le Centre national de la cinématographie, ou quelque autre officine, pour nous restaurer image par image cette comédie satirique qui, tournée en 1947 et sortie en 1948, s'attaque fort précocement au vif du sujet. Et ce faisant, provoqua une sérieuse foire d'empoigne au Parlement italien.

Scénarisé par Vitaliano Brancati d'après son roman "Le Vieux avec les bottes", ce film marque aussi le passage bien précoce, deux-trois ans après Rome, ville ouverte, du scénariste Sergio Amidei du côté, déjà, d'une narration satirique et même (nous dit-on) de la comédie. Encore un "traître au néoréalisme" ? (Entendons-nous, moi j'adore le néoréalisme; ce que je ne peux supporter, c'est que des intellectuels italiens de l'époque aient voulu l'ériger en dogme).

Auteur du résumé que l'on trouve sur la fiche, je n'ai pu m'empêcher cette fois d'aller jusqu'au bout de l'histoire : parce que ce récit est en soi une chose extraordinaire, qui en dit tellement long. Comme on l'explique sur cinematografo.it et autres sites italiens que j'ai consultés, c'est une satire amère qui fait rire du fascisme, mais qui parle aussi des injustices de l'épuration. Je ne suis pas encore spécialiste de l'épuration antifasciste en Italie, mais je sais déjà que le comte Carlo Sforza, qui était à la tête de la Commission d'épuration en 1944, en a claqué la porte au bout d'un an. Je ne sais pas encore pourquoi, mais ça indique en tout cas que tout ne se passait pas pour le mieux…

L'affiche française "historique" de ce film me fait rêver de deux beaux coffrets. Soit un coffret "double" Zampa, avec Vivre en paix et Les Années difficiles. Ou encore un coffret "triple" comédie d'après-guerre, avec trois comédies de tonalité différente qui traversent la même période : Come persi la guerra, Naples millionnaire et Années difficiles. (Ce qui, accessoirement, est aussi une occasion de voir la jeune et sympathique Delia Scala dans deux films).

En tout cas, peu importe, je vote pour la sortie (triomphale) de ce film !


Répondre

De paul_mtl, le 21 mars 2006 à 14:02

J'ai pas reussi a trouver cette comedie-dramatique en VF ou en VO.

Il sera tres difficile a trouver et je me joins au vote.

Quand a Roma città aperta c'est un drame avec Anna Magnani


Répondre

De Sandokan, le 22 mars 2006 à 11:21

Un film légendaire.


Répondre

De Arca1943, le 2 avril 2006 à 16:53
Note du film : 6/6

Merci pour vos votes ! Il faut savoir rêver, parfois… Pour l'instant, aucun film de Luigi Zampa n'est disponible sur DVD en France. Ni celui-ci, ni Vivre en paix, ni L'onorevole Angelina, ni L'Art de se débrouiller, ni Le Vigile, ni Anni ruggenti, ni Le Médecin de la mutuelle…


Répondre

De Arca1943, le 6 septembre 2008 à 16:36
Note du film : 6/6

Infatigable italianotrope, je repars pour une autre tournée ! Les sorties récentes ou prochaines en Zone 2 comptent des films du grand Pietro Germi (une première en zone 2, croyez-le ou non) ou encore du vétéran Alessandro Blasetti. On peut avoir des doutes sur les titres choisis – bon grain ou ivraie ? – mais peu importe, ce sont de bonnes nouvelles.

Cela dit, de grands noms du cinéma italien n'ont toujours pas eu l'honneur du moindre DVD en France et je trouve ça bien curieux. Parmi les plus surprenantes absences, celle du réalisateur au long cours Luigi Zampa. Bien sûr, l'oeuvre – abondante – de monsieur Zampa est inégale, marquée par quelques films de commande (en période de repli durant les années 50) ou des passages à vide (comme tout le monde quoi, ou presque). Il faut évidemment savoir lesquels sortir de la malle. Sans aller plus loin, au moins sept films du réalisateur viennent tout de suite à l'esprit. Ils correspondent d'ailleurs aux périodes de créativité les plus intenses du cinéma italien en général. Dans l'immédiat après-guerre, Zampa enchaîne le célèbre Vivre en paix (1947), L'Honorable Angelina avec Anna Magnani (1947) et celui-ci, Années difficiles (1948), amère et percutante satire des années du fascisme et de l'épuration. Puis au tournant des années 60, Zampa ajoute sa voix à celle de ses cadets Risi, Monicelli & Co et découvre à son tour les possibilités de la comédie à l'italienne avec Le Vigile (1960) et Années Rugissantes (1962), auxquels viendra s'ajouter un peu plus tard Il medico della mutua (1967). Auparavant, au milieu des années 50, Zampa réalise également sa célèbre comédie L'Art de se débrouiller avec Alberto Sordi, qui est en quelque sorte suspendu entre un type de comédie et l'autre.

En creusant, on va sûrement trouver d'autres Zampa qui valent la peine, mais ces sept-là sont des évidences, ceux par lesquels il faut commencer. Je verrais bien deux beaux coffrets… ou alors un beau programme double Années difficiles / Années rugissantes


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.019 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter