Forum - Les Rats du désert - Critique
Accueil
Forum : Les Rats du désert

Sujet : Critique


De Nostromo, le 26 juin 2003 à 12:51
Note du film : 4/6

Cela aurait pu être un simple film patriotique, un film de propagande, un film de plus dans la liste innombrable des films sur la Seconde Guerre mondiale, une histoire de plus sur l’héroïsme des soldats alliés, s’il n’avait été réalisé par Robert Wise.

La ligne conductrice du scénario est simple, des hommes poussés au bout de leurs limites, menés par un chef dur et déterminé vont devenir de véritables héros et accomplir ce qui paraissait impossible à tous.

Mais lorsqu’on prend le film dans son détail, c’est une autre affaire. Nous plongeons dans un doute permanent. Tous les personnages, du soldat de base, au général et même Rommel, tous doutent de la situation comme d’eux-mêmes. Ils sont tous confrontés à une situation qui les dépasse, mais tous font face irrémédiablement. Ce film pose la question du véritable courage, pas celui qui pousse le soldat à l’assaut d’une forteresse imprenable, mais le courage de résistance, celui de se tracer une ligne que personne ne devra passer et la tenir. Tenir sa place (sa position militaire) dans la vie.

Le film est par ailleurs servi par l’excellente interprétation de tous les acteurs, des premiers aux derniers rôles et entraîné par un Richard Burton impérial, aussi à l’aise dans les scènes intimistes que dans les scènes d’action qui sont au demeurant excellentes. James Mason incarne un Rommel, plus vrai que nature. Il donne à son personnage une rare humanité. Les deux acteurs se rencontrent dans un face à face passionnant. Tous les deux blessés, ils vont l’espace de quelques minutes s’affronter sur le terrain miné des idées.

Robert Wise signe un film qui n’a rien de manichéen, malgré un scénario qui tend vers l’auto satisfaction des alliés.

Dieu est dans les détails, et Robert Wise soigne les détails de son œuvre, on dépasse avec ce film le divertissement guerrier pour entrer dans un genre plus complexe et plus intéressant. Malgré son discours patriotique, ce film est passionnant et restera dans l’histoire du cinéma, comme l’éclosion d’un metteur en scene qui nous laissera quelques chefs d’œuvres, tels que West side story, Marqué par la haine, La mélodie du bonheur, La canonnière du Yang-Tsé


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0036 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter