Forum - Le Pirate - Quintessence du "musical" minnellien
Accueil
Forum : Le Pirate

Sujet : Quintessence du "musical" minnellien


De verdun, le 15 octobre 2005 à 11:27
Note du film : 6/6

Le pirate n'est pas le film le plus connu de Vincente Minnelli et fut d'ailleurs un échec lors de sa sortie en 1948 et pourtant on peut considérer cette comédie musicale comme la quintessence de son art.

D'abord, Minnelli a atteint son but:faire un film baroque, flamboyant,fantastique. C'est une parodie délirante des films de cape et d'épée et des mélodrames portée par un Gene Kelly qui imite avec succès Douglas Fairbanks et consort.La photo,les costumes et les décors inspirés d'artistes comme Picasso flamboient.Les bals sont impeccablement réglés sur une musique de Cole Porter. Autant dire que celui qui aime le cinéma de Minnelli ne sera pas déçu et retrouvera la plénitude esthétique inhérente à son œuvre.

Mais Minnelli ne s'est pas contenté de jouer à l'artisan esthète et on retrouve une réflexion inspirée comme souvent sur le combat (gagné ou perdu) entre le rêve et la réalité.Ici la jeune fille incarnée par Judy Garland,filmée amoureusement comme on peut l'imaginer, rêve des exploits d'un pirate de légende,Mococo dont Seraphin (Gene Kelly) se veut la réincarnation.Finalement au cours de moult péripéties colorées et bals splendides, elle réalisera que Mococo n'existe pas et que Seraphin n'est qu'un saltimbanque mais pour autant elle n'est pas effondrée car elle comprend que le monde du spectacle est magique et qu'il distille l'illusion qui permet de surpasser la réalité ou du moins,de la rendre plus belle.Le pirate se transforme alors en un très beau plaidoyer pour le pouvoir d'imagination de l'artiste.La jeune fille rejoint donc Seraphin et sa troupe dans un final qui respire la jubilation : be a clown,deviens un clown.

Par conséquent, Le pirate constitue une des œuvres maîtresses du maître et l'une de ses plus représentatives tant dans sa thématique que sur le flan formel.C'est l'un de ses plus beaux "musicals" et une édition en dv de ce bijou s'impose donc.


Répondre

De vincentp, le 12 mai 2006 à 21:18
Note du film : 5/6

Un excellent film de Minnelli, avec de très belles couleurs vertes et rouges, très belle illustration de l'univers des artistes, que vos propos bien argumentés mettent très justement en valeur. A noter que Judy Garland, filmée amoureusement par la caméra, n'était pas au mieux de sa forme à cette époque, ce qui a curieusement pour effet de mettre en valeur sa performance.

Excellent, mais permettez-moi d'exprimer un avis subjectif : pas génial contrairement à d'autres "musicals" de Minnelli tels brigadoon, yolanda et le voleur. brigadoon est impressionnant par ses grandes envolées lyriques, la caméra volant littéralement dans l'espace, par aussi l'arrivée soudaine et tonitruante de la cornemuse. Tout ceci contribuant à créer une atmosphère onirique extrêment réussie. Dans Yolanda (1945), une scène me paraît extraordinaire : quand Lucille Bremer chante "Angel", filmée sous des angles différents et enveloppants. Scène clé du film mais aussi de tout l'œuvre de Minnelli, de mon point de vue, car symbolisant une immersion complète dans le monde du rêve, faisant fi de la réalité…et aussi du scénario du film ! Minnelli nous dit à ce moment-là que l'intrigue du film n'a aucune importance (!), qu'il déroge complètement aux canons hollywoodiens, le sujet de ce film n'étant autre que la représentation filmique de la psychologie des personnages.

En tous cas, c'est avec cette séquence que je suis pleinement entré dans l'univers de Minnelli…


Répondre
VOTE
De droudrou, le 21 juillet 2007 à 15:09
Note du film : 5/6

Donc : bonne chose que ce musical sorte en DVD zone 1. On peut donc espérer le voir arriver en zone 2. Et quant à cet excellent Minelli, qui pourra me dire l'avoir regardé sans ressentir la grâce d'un enchantement par le cadre, l'intrigue, un ensemble de scènes aux couleurs chatoyantes ?


Répondre

De DelaNuit, le 22 juillet 2007 à 18:01
Note du film : 5/6

Une comédie musicale très sympathique, vraiment ! et des numéros très réussis, de l'arrivée de Gene Kelly dans le port, sautillant après chaque demoiselle en l'appelant Ninia, au ballet du pirate où l'acteur danseur joue au boucanier avec jubilation au milieu des explosions, bondissant de mât en cordage…

J'avoue une préférence pour la scène où Judy Garland, complètement hypnotisée, exprime ses fantasmes et sa sensualité en chantant les aventures du pirate Macoco, debout sur un tonneau. Et dire qu'elle était alors en pleine dépression nerveuse ! Un grand professionnalisme, donc. Et Gene Kelly n'a jamais été aussi "allumé", vu son regard pétillant du début à la fin.

Un film jubilatoire, avec une fois encore la thématique de la confrontation du rêve et de la réalité, les personnages choisissant avec applomb de faire de leur rêve leur réalité.

Pourra-t'on espérer revoir un jour cette autre comédie musicale de Minnelli si rare, Kismet / L’étranger au paradis, fantaisie orientale dans le Bagdad des 1001 nuits, dont les chansons sont pourtant si célèbres ?


Répondre

De DelaNuit, le 5 septembre 2007 à 22:03
Note du film : 5/6

Sorti en dvd zone 2 ! Avis aux boucaniers amateurs de comédie musicale !


Répondre

De Impétueux, le 21 novembre 2007 à 22:38
Note du film : 4/6

Oui, c'est très beau, plein de couleurs chatoyantes et de mouvements de caméras virtuoses ! Mais c'est peut-être là – dit le grincheux – qu'est le problème : c'est si formellement réussi, si léché, si impeccable, que ça manque sans doute un peu de ce suc qui fait aussi le bonheur du cinéma.

Anecdote insignifiante, dialogues sans intérêt… tout cela est bel et bon, et l'on en prend – avec plaisir ! – plein les yeux… mais est-ce que ça suffit ? Ou, plus exactement, est-ce que le cinéma n'est pas précisément un art total qui, lorsqu'il confine aux plus grandes réussites, ne réunit pas la globalité des qualités que nous en pouvons attendre ?

Dans Le pirate – je me veux un peu provoquant – on a davantage l'impression d'assister à des morceaux de bravoure, voire à des numéros de music-hall – certes tous parfaitement réunis et mis en scène – qu'à une véritable construction cinématographique.

Mais bon ! Cela étant dit, on aimerait tout de même avoir souvent à se mettre sous les yeux un tel feu d'artifices de couleurs, de musique et d'angles de vue !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.014 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter