Forum - Collision - Avis
Accueil
Forum : Collision

Sujet : Avis


De PM Jarriq, le 10 septembre 2005 à 10:16
Note du film : 5/6

Bon, d'accord le principe des destins qui se croisent, chers à Altman et remis au goût du jour par Magnolia, n'est pas neuf. Mais Haggis a un thème fort et le traite à fond, sans dévier de sa route, quitte à sembler parfois un peu lourd ou insistant : la peur de l'autre, la haine de tout ce qui est différent, les préjugés, l'incapacité à vivre ensemble, etc. Crash explore toutes les formes de racisme, tous les clichés qu'on trimballe malgré soi, il présente des personnages à plusieurs facettes, parfois héroïques sous des dehors odieux (Matt Dillon dans son meilleur rôle), parfois méprisables derrière une carapace de respectabilité. L'écriture est pointue, la réalisation maîtrisée et le dialogue souvent heureux soutient le film, surtout dans les séquences mettant en scène les deux voleurs de voitures, où on retrouve un ton ludique cher à Tarantino. Dans un cast impressionnant, on retiendra le courage de Brendan Fraser et Sandra Bullock, qui remettent leur image en question en jouant des individus puants et hypocrites. Parfois, la construction spiroïdale se révèle inutile ou n'est qu'un gimmick (la jeune persane qu'on retrouve employée à la morgue), mais dans l'ensemble Crash remplit sa mission à 100% : faire réfléchir sur ses propres préjugés et pourquoi pas – les remettre en question.


Répondre

De vincentp, le 1er avril 2007 à 22:25
Note du film : 6/6

Emerge de cette petite merveille de réalisation, l'image d'une communauté multi-éthnique, repliée sur ses peurs et ses angoisses (la séquence de la petite fille cachée sous son lit est une belle métaphore), ses particularismes. Une société en voie de déliquescence, sans idéal, sans repère moral, engouffrée dans une fuite en avant matérialiste et asservissante.

Hollywood n'est d'ailleurs plus qu'une machine à fabriquer des névroses ou des ambitions. La photo floutée mais reconnaissable du gouverneur Scharwy trone tout sourire dans le commissariat ou se meuvent des terminators de l'ordinaire, sans illusion. Un portrait nihiliste sans concession de la société californienne contemporaine, qui recueille visiblement l'assentiment de beaucoup, puisqu'il récupère l'oscar du meilleur film.

Et effectivement Matt Dillon est tout simplement impressionnant, surclassant toute la distribution, dans le rôle du petit flic, personnage emblématique dans lequel brille la flamme vascillante de l'humanité.


Répondre

De Gaulhenrix, le 1er avril 2007 à 23:09
Note du film : 5/6

Un bon film aux scènes très fortes et impressionnantes, notamment celles qui insistent sur l'humiliation née du racisme le plus primaire et le plus repoussant qui soit. PM Jarriq et vincentp mettent en exergue toutes les bonnes raisons d'aimer ce film. Sans doute peut-on insister sur cette originalité de Paul Haggis à mettre l'accent sur la dualité de l'être humain, de chacun des personnages, capable d'être tour à tour, ange et démon. Avec une mention spéciale, comme vous le soulignez, pour Matt Dillon, remarquable.

Quant à cette neige inattendue qui recouvre in fine Los Angeles, elle est la métaphore de l'espoir ou, pour les croyants, sera perçue comme un signe divin (cité des anges oblige !).


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.010 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter