Forum - Betty Fisher et autres histoires - Critique
Accueil
Forum : Betty Fisher et autres histoires

Sujet : Critique


De dumbledore

Claude Miller est un des derniers grands réalisateurs français, de la génération et sans doute aussi de l'acabit d'un Claude Chabrol ou d'un André Téchiné. On lui doit des grands films comme Garde à vue, sublime huis-clos inoubliable, ou bien encore Mortelle Randonnée pour ne citer que ces deux là. Dans tous ses films, on retrouve une maîtrise totale, aussi bien dans la narration que dans la mise en images ou encore dans la direction des comédiens. Claude Miller est de cette génération de réalisateurs qui aiment à raconter des histoires avant tout, des histoires bien faites, plaisantes, toute à la fois touchantes et distrayantes.

Avec Betty Fisher et autres histoires, Claude Miller ne déçoit pas et propose un film tournant autour de ses thèmes de prédilection : l'enfance sacrée ou bien encore ces mensonges et autres petits secrets qui rendent les femmes si mystérieuses. Le ton est particulièrement réussi, variant entre le drame et la comédie en passant par l'absurde et l'humour noir. A cet égard, on retrouve l'humour décalé de ce petit bijou en DV qu'était La Chambre des magiciennes.

La construction du film est digne d'un travail d'horloger. Chaque personnage évolue et se révèle avec crédibilité, aucun détail n'est laissé de côté, et le tout est finalement d'une homogénéité rare dans le cinéma français actuel.

Claude Miller est fidèle à ses comédiens et c'est sans surprise qu'on retrouve Edouard Baer déjà aperçu dans La Chambre des magiciennes pour un rôle très proche et tout aussi drôle, ou bien encore Mathilde Seigner (elle aussi vue dans La Chambre des magiciennes). On regrettera toutefois ce dernier choix, car dans le scénario (et dans le film) le personnage est décrit (et dit à plusieurs reprises par d'autres personnages) comme étant une très belle femme, qui pousse quasiment deux hommes à vouloir tuer pour elle. Franchement, si Mathilde Seigner a de grands talents de comédienne, on peut difficilement dire que ce soit une très belle femme !

La nouveauté est la présence de Sandrine Kiberlain qui joue avec justesse un personnage très touchant. Elle sait dégager de l'émotion avec un jeu pourtant très minimaliste et offre là sans doute un de ses meilleurs rôles. Le duo formé avec Nicole Garcia est une pure merveille, et on regrette que celle-ci ne soit pas plus présente durant tout le film !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0020 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter