Forum - Moulin Rouge! - Critique
Accueil
Forum : Moulin Rouge!

Sujet : Critique


De dumbledore

Baroque! Flamboyant! Enjoué ! Le troisième film de Baz Luhrmann est un régal de liberté. Liberté dans le ton, liberté dans la reconstitution en carton pate d'un Paris debut du siècle dernier, liberté dans l'utilisation des chansons ultra-connues allant de Madonna à Sting et surtout liberté dans le manque total et accepté de l'anachronisme. La mise en scène survoltée est impressionnante notamment dans l'utilisation des ralentis qui donne un sentiment d'étrangeté de temps à autre. Dans les décors et surtout les couleurs du film très travaillés, on retrouve les grandes années des comédies musicales américaines, les années cinémascope et technicolor.

Ewan McGregor offre ici une de ses meilleurs performances. Il est tout en retenue, très touchant. Nicole Kidman surprend beaucoup plus. On l'a tellement vue dans des rôles classieux que la voir jouer la cruche (dans la première scène avec Ewan McGregor notamment et sa continuité avec le Duc) est un peu déstabilisant, mais son personnage devient plus touchant par la suite.

Le seul reproche que l'on pourrait faire à Baz Luhrmann concerne son scénario. Il est bien trop classique et par là même guère en adéquation avec la forme. Son histoire d'amour ressemble trop à Shakespeare in love: le thème de l'identité usurpée, la pièce de théâtre qui reprend exactement l'histoire traversée par les deux personnages, l'amour impossible, etc.


Répondre

De vincentp, le 16 juillet 2005 à 23:02
Note du film : 4/6

Bon film, qui emprunte des voies novatrices quant à la façon de raconter une histoire – utilisant au mieux les effets spéciaux actuels – mais comme vous le faites remarquer à juste raison, il est construit sur un scénario bien trop classique, peu en adéquation avec l'exubérance de la mise en scène, et l'esprit du film en général. Il auraît fallu un scénario également décallé par rapport à la norme.

Une réussite en la matière fut "Phantom of paradise" de De Palma au début des années 1970.


Répondre

De sylvius, le 14 décembre 2005 à 12:53
Note du film : 1/6

C'est un film qui a donner le tournis à ma petite amie : on se serait crut dans une centrifugeuse.

Y a beaucoup mieux.


Répondre

De ssaabb, le 14 avril 2007 à 03:45
Note du film : 6/6

Je suis vraiment déçus par l'avis de certaines personnes… Ce film est tous simplement SUBLIME ! Moi qui ai horreur des comédies musicales, je change totalement mon avis grace à ce film ! De plus Nicole Kidman joue un role tres interessant et est toujours aussis séduisante ! Film a ne pas MANQUER !


Répondre

De droudrou, le 14 avril 2007 à 09:05
Note du film : 2/6

Tous les goûts sont dans la nature… Le classer comme un chef d'oeuvre, c'est aller un peu vite en besogne…


Répondre

De starlight, le 14 avril 2007 à 09:29
Note du film : 2/6

Mon Dieu !…. dire que ce film est sublime et le qualifier de "comédie musicale" est aller un peu trop loin… Le comparer à Phantom of the Paradise également… Je veux bien admettre toutes les ellipses cinématographiques et les techniques de tournage avant-gardistes, mais ici le scénario (que certains qualifient de simpliste) est suffisamment riche pour que l'on se concentre sur lui… Rien à voir avec Phantom of the Paradise qui est une sorte d'Opéra-Rock futuriste et qui lui, supporte toutes les audaces !… Preuve que les américains savent faire de la poésie… Visionner le Moulin Rouge de John Huston de 1953… Certes l'histoire est différente, puisqu'elle relate la vie de Toulouse-Lautrec, mais nous sommes dans des tonalités qui ne dénaturent pas le Paris des Impressionnistes… Et puis (mais je vais me faire tuer) , je n'aime pas du tout Nicole Kidman ! (peu importe sa filmographie)… Que l'on vienne me démontrer son "charme" et je veux bien réviser mon jugement sur cette actrice qui tourne "film sur film", démontrant par là même qu'elle a un bon imprésario !…


Répondre

De Impétueux, le 14 avril 2007 à 13:24
Note du film : 0/6

C'est tout à fait dans la ligne de ce que j'ai écrit sur un autre fil de ce même film : lorsqu'on connaît l'admirable Moulin Rouge de John Huston, ce machin improbable, violent et déjanté est à rejeter !


Répondre

De starlight, le 14 avril 2007 à 13:29
Note du film : 2/6

Ce que je crains, c'est que nous soyons les derniers remparts, la mémoire vivante de ce que j'appelle "le travail bien fait"… Après notre génération et peut-être celle qui nous suit… on pourra dire "basta" !… Pourtant je ne me sens pas un vieux "roudoudou" (je n'ai pas dit Droudrou)… et suis ouvert à l'Art en général… mais il ne faut pas nous faire avaler des couleuvres, car il y a tout de même des points de repère dans le "politiquement correct" depuis Adam et Eve… Ca me rappelle le chef de service qui annonce à sa collaboratrice "je suis consterné… je viens de dire à une secrétaire que mon aïeul était mort à Austerlitz… et cette cruche me répond : sur quel quai ?…. Vous vous rendez compte ?…. Et la charmante enfant de répliquer : comme si le quai avait une importance dans cette affaire !"…. Tout est résumé dans cette historiette !…


Répondre

De PM Jarriq, le 14 avril 2007 à 13:43
Note du film : 1/6

Oui, je suis assez d'accord avec cette mauvaise opinion sur Kidman… Si je me fais l'avocat du diable, je me souviens d'elle dans le film qui l'a révélée, Calme blanc, où elle était aussi belle que bonne comédienne, et promettait une grande carrière. Ensuite hélas, elle a croisé la route de Tom Pouce… Euh… Cruise. Je ne sais pas si c'est lié, mais la belle Nicole n'a ensuite fait que baisser, avec de rares exceptions comme Les autres, et est devenue une actrice "people", insipide et routinière. Quant à Moulin Rouge, je n'ai toujours pas réussi à aller jusqu'au bout. Besoin d'aspirine avant…


Répondre

De droudrou, le 15 avril 2007 à 08:15
Note du film : 2/6

PM Jarriq et Starlight !

A propos de NicoleNicole Kidmann il faudrait peut-être évoquer Eyes Wide Shut… où elle prend de gros risques !

A propos des derniers remparts de la civilisation : il ne faudrait quand même pas abuser ! Pour l'instant, les retraités de DVDToile ne sont pas encore en maison de retraite ! Nous ne sommes pas encore classés dans l'Encyclopédie du Cinéma. Nous avons suffisamment d'anecdotes pour que les chroniques restent vivantes !

A la façon dont Starlight a rédigé son message, comme je suis en train de revisionner Le Seigneur des Anneaux et les suivants, certaines images semblaient vouloir se confondre…


Répondre

De Florian, le 3 août 2011 à 11:30

Les sagouins, ils ont osé. Ils ne respectent décidément rien, ces anglo-saxons. Il y a très longtemps que j'ai vu ce film abominable auquel je n'ai pas résisté une demi-heure. Forts de leur réputation, les « yankees » accumulent dans cette réalisation un nombre incroyable de clichés, tous plus ridicules les uns que les autres.

Il ne contient aucune création, tout n'est que recyclage bas de gamme de succès anachroniques puisqu'aucun ne correspond à la période de gloire du Moulin-Rouge (environ 1885-1900). Les costumes, parlons-en, ils sont certes très beaux, clinquants et kitsch au possible, mais non, que Baz Lurhmann prenne la peine d'ouvrir un livre, les atours ne ressemblaient aucunement à ça. Il faut se rendre à l'évidence, les vedettes du Moulin Rouge étaient pour beaucoup d'anciennes filles du pavé, à l'hygiène incertaine, à la carnation parfois mal entretenue qui une fois leur prestige envolé, retournait à la précarité (La Goulue en est le meilleur exemple). Becker a d'ailleurs commis le même écart dans Casque d'Or en faisant incarner par la sublime Simone Signoret une prostituée sur laquelle Carco a laissé une phrase que je n'ose pas citer.

Je comprends que Lurhmann ait voulu sur-idéaliser son personnage principal, mais en revanche il a fait un sort au pauvre Toulouse-Lautrec, un peintre atteint de pycnose ayant entraînée une taille anormale. Ce n'était pas ce nain gesticulant au ridicule zézaiement que la maladie obligeait à prendre de grandes précautions dans sa vie quotidienne. Quand à Oller, il s'appelait Joseph, et pas Harold.

Et que fais ici Kylie Minogue, un manque d'engagement sans doute. Devant un tel abîme d'imbécilités, j'attends le jour où un réalisateur du même tonneau nous pondra un film sur le règne de Louis XIV avec Eminem et Madonna en Mme de Montespan. Que diraient-ils si nous voulions retracer la genèse de l'Australie (puisque la distribution est majoritairement australienne, mais le style est très proche des Américains) en faisant jouer Jansz par Christian Clavier…le respect de l'Histoire est à double-sens car ce film constitue carrément une espèce d'humiliation tant il est mal joué ; la caméra ne s'attarde sur aucun détail, ne nous laissant pas apprécier les décors rutilants, tout va trop vite.

Moulin Rouge fait preuve d'un manque d'un manque de goût évident, surtout par sa réalisation amenant des faussetés historiques à tour de bras. De grâce, que les réalisateurs anglo-saxons ne touchent plus au patrimoine français (et européen en général), nous leur laissons volontiers leurs Avatar et leurs Captain America. 0/10 pour ce film dont je pense qu'il faudrait cesser le pressage des DVD.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0065 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter