Forum - Décors de cinéma - Ah ah ah !
AccueilDécors de cinéma
Forum : Décors de cinéma

Sujet : Ah ah ah !


De Impétueux, le 24 janvier à 14:24

Voilà ce que c'est, Vincentp de marquer plus d'intérêt pour le. cinéma exotique que pour celui de. votre pays !

L'étrange ensemble immobilier noiséen est surtout le décor principal de À mort l'arbitre ! de Jean-Pierre Mocky de 1984, avec le grand Michel Serrault… Peut-on ignorer cela ?


Répondre

De vincentp, le 27 janvier à 05:35

Derrière cet ensemble architectural, il y a un parking délabré du centre commercial accolé dit des Arcades. A l'intérieur de ce centre commercial, il y a un hypermarché Carrefour, qui a pour particularité de ne pas être chauffé. Hier, un employé emmitouflé comme un esquimau, me disait "qu'ils tombent tous malades" en raison des températures glaciales. Ces employés, souvent issus de l'immigration (ou bien des dames de milieu populaire), sont connus pour être très mal payés. Le PD-G de Carrefour est lui bien au chaud, payé plus de 10 millions d'euros par an. Ainsi va la société française…


Répondre

De Impétueux, le 27 janvier à 14:03

Ainsi va la société mondiale. Comme dit le vieux proverbe maltais : La pierre tombe sur l'oeuf, tant pis pour l'oeuf, l'oeuf tombe sur la pierre, tant pis pour l'oeuf !


Répondre

De vincentp, le 3 février à 06:21

On s'éloigne du cinéma mais le sujet est d'actualité. Repousser l'âge de départ à la retraite, pour un col blanc comme moi, bien payé, chauffé, qui a les moyens de se payer des séances de massage revigorante (respectant la morale) , ça ne pose pas de problème. Mais pour un éboueur, un garçon de café, un manutentionnaire, une caissière, un travailleur de nuit, c'est une épreuve ! Le souvenir d'une intervention professionnelle au sein d'une usine de métallurgie à Issoire avec des ouvriers noirs de suie, payés au SMIC, à découvert en fin de mois. D'autant que les super-profits de quelques-uns s'ajoutent à cela, renforçant une vision d'une société très inégalitaire, ne profitant qu'à quelques-uns. La situation actuelle en France n'incite pas à l'optimisme… Pour allonger l'âge de départ à la retraite, ce qui en soit est à mon avis inévitable, il faut l'accompagner d'un volet social qui tienne compte de critères de pénibilité, de façon à que chacun puisse adhérer au principe de la réforme.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.066 s. - 4 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter