Forum - Amours défendus - Du lourd
Accueil
Forum : Amours défendus

Sujet : Du lourd


De vincentp, le 19 février 2017 à 12:56
Note du film : 6/6


Mélodrame réalisé en 1932 par Frank Capra, produit par Harry Cohn pour Columbia. Enfant de la balle, Capra a débuté sa carrière de cinéaste en 1926, après avoir occupé des emplois mineurs (notamment gag-man) dans les studios au début des années 1920. Le présent Forbidden constitue déjà sa vingtième réalisation : logiquement, une oeuvre de maturité. Le caractère très élaboré, et moderne de Forbidden, surprend toutefois. On a l'impression que dès les débuts du cinéma parlant, tout était déjà en place (à part les effets spéciaux quasi-inexistants à l'époque). Capra réussit, avec beaucoup de métier et de talent, à construire une histoire tour à tour amusante, émouvante, dérangeante. Le caractère brutal et dur de l'ensemble, qui s’accroît au fil des développements, explique peut-être l'insuccès public de l'oeuvre à sa sortie. A mon avis, la fin du film aurait pu être plus positive, des perches ayant été tendues dans ce sens. Sans cette conclusion abrupte et noire, ma note de midinette au masculin aurait été Chef d'oeuvre !

Car les qualités contenues dans Forbidden sont objectivement énormes (tous les avis exprimés sur internet vont dans ce sens). L'interprétation de Barbara Stanwyck, alors comédienne vedette chez Columbia, est remarquable. Capra aurait déclaré, la larme à l'oeil, n'avoir jamais vu avant Stanwyck une actrice exprimer aussi bien les sentiments humains. Scènes de comédie, scènes dramatiques, ou de type intermédiaire, sont traitées de sa part à la perfection, sans emphase, sans exagération. Adolphe Menjou fut pour sa part un sacré client des studios au cours des années trente à cinquante. Fils d'un hôtelier des Pyrénées, ayant émigré aux Etats-Unis, Menjou, parfaitement bilingue, réalise également des prouesses. Capra construit pour sa part un récit dynamique, visuellement très réussi, et souvent très émouvant. Les idées (forme des relations conjugales et extra-conjugales) sont traitées avec finesse et matière. Les aspects sonores, les décors, très soignés, nous plongent avec délicatesse dans la société des années 1930, qui possède nombre de points communs avec notre époque.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0021 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter