AccueilChic ! On connaît le meilleur film de tous les temps !
News

mercredi 14 décembre 2022
Ciné

Chic ! On connaît le meilleur film de tous les temps !

S'il était nécessaire de revenir sur cette qualité de prétendu chef-d'oeuvre, décernée par des connaisseurs, voilà ce que je lis dans le rigolo magazine Les Inrockuptibles, qui, naturellement, utilise l'écriture inclusive et se situe résolument du côté du Camp du Bien :

Sight and Sound, la revue de cinéma du British Film Institute, a couronné ce jeudi 1er décembre le film Jeanne Dielman, 23, quai du Commerce, 1080 Bruxelles (1975), de Chantal Akerman, meilleur film de tous les temps.

C’est la première fois qu’une réalisatrice se trouve à la tête de cet influent palmarès, devant Vertigo d’Alfred Hitchcock (numéro 1 du même classement en 2012), et Citizen Kane d’Orson Welles (numéro 1 de 1962 à 2002), respectivement en deuxième et troisième position.

Déjà présent dans le classement de 2012 à la 35e place, le choix de placer le film en première position est significatif d’une rupture très forte dans les représentations cinéphiles et d’un véritable saut progressiste, visible à toutes les strates du classement. Mettant en scène Delphine Seyrig dans le rôle principal, le film présente le quotidien d’une mère célibataire travailleuse du sexe, alors qu’elle effectue ses tâches ménagères, un jour après l’autre.

Un classement prestigieux et plus progressiste

Le classement de Sight and Sound est une référence de la cinéphilie mondiale depuis 1952. Tous les dix ans, le magazine dévoile ses 100 meilleurs films de tous les temps, votés par plus de 1 600 critiques de cinéma, universitaires, distributeur·ices, écrivain·es, conservateur·ices, archivistes et programmeur·euses. Ce nouveau palmarès témoigne d’ un fort désir de rééquilibrage après des décennies où il n’était constitué en majorité que par des films réalisés par des hommes blancs.

On apprend par la même occasion que deux films de Renoir, La Grande Illusion et Partie de campagne, Fanny et Alexandre d'Ingmar Bergman, Nashville de Robert Altman et Chinatown de Roman Polanski, sont de la partie. L’éviction du seul film classé de Roman Polanski est évidemment un autre signe des temps.

Le wokisme militant est vraiment présent sur tous les fronts. On a peine à voir notre ami Vincentp, qui vaut mieux que ça, quand il ne succombe pas à une overdose de kimchi (plat national coréen, chou chinois fermenté mariné avec du piment, à peu près aussi dégueulasse que la panse de brebis farcie de nos amis écossais et de la poutine de nos amis québecois), on a donc peine à voir Vincentp croire, ou faire mine de croire que l'opinion des professionnels de la profession vaut quelque chose.

Cela étant, j'ai plutôt bien apprécié (note de 4) le film de Chantal Akerman. Mais de là à le titrer meilleur film du monde de tous les temps !!!

Impétueux

Donnez votre avis

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0021 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter