AccueilMort de Michel Bouquet (1925 - 2022)
News

mercredi 13 avril
Ciné

Mort de Michel Bouquet (1925 – 2022)

Spontanément, en apprenant tout à l'heure la mort de Michel Bouquet, à l'âge considérable de 96 ans, j'ai songé à ce qui m'a semblé être son plus grand rôle au cinéma. Le rôle de Charles Desvallées, le mari vengeur de La femme infidèle en 1968, sans doute le meilleur film de Claude Chabrol.

Puis d'autres images ont envahi mes souvenirs ; celui de personnages assez gluants : Maître Rinaldi, dans le Borsalino de Jacques Deray en 1970 et, la même année l'Inspecteur Favenin dans Un condé d'Yves Boisset. D'autres rôles de salauds marquants : l'inspecteur Goitreau dans deux hommes dans la ville de José Giovanni en 1973 ou l'extraordinaire composition de Javert dans la version de Robert Hossein des Misérables en 1982.

Beaucoup de rôles dans les interstices de ses interprétations au théâtre. Une exceptionnelle composition dans Le promeneur du Champ de mars de Robert Guédiguian en 2005 où, sans ressemblance physique particulière, il parvient à porter à l'écran les derniers temps de la vie du Président François Mitterrand.

C'était un immense comédien qui, comme plusieurs autres, a dû murir, vieillir, buriner son visage et son jeu avant d'éclater ; il est ainsi particulièrement exécrable dans Pattes blanches de Jean Grémillon en 1949, dans La tour de Nesle d'Abel Gance en 1955.

Mais le timbre de sa voix va résonner longtemps encore…

Impétueux

Donnez votre avis

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0019 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter