AccueilBusby Berkeley et ses chorégraphies magiques...
News

samedi 3 avril
Ciné

Busby Berkeley et ses chorégraphies magiques…


Il y a 45 ans, le 14 mars 1976, disparaissait Busby Berkeley, à l'âge de 81 ans, après une longue carrière au sein de l'industrie cinématographique des Etats-Unis. Particularité de Berkeley : avoir été réalisateur de ses propres long-métrages, et chorégraphe au sein de longs métrages réalisés par d'autres réalisateurs comme Lloyd Bacon ou Mervyn LeRoy. Cet ensemble hétéroclite et très curieux a fait l'objet de multiples analyses et commentaires dont on peut trouver la trace dans "Cinquante ans du cinéma américain" co-écrit par le regretté Bertrand Tavernier. Berkeley, ce sont des chorégraphies de génie, utilisant les possibilités de contraste offertes par le noir et blanc. Tellement géniales qu'elles en viennent parfois à éclipser l'intrigue qui précède, ainsi que les acteurs. Les trois sommets de ce genre particulier de comédie musicale sont 42nd Street, Gold Diggers of 1933 et Footlight Parade, datés tous les trois de 1933. vincentp



Donnez votre avis

Installez Firefox
Accueil - Version haut débit

Page générée en 0.0016 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter