Accueil

Filmographie

Voici les films auxquels René Clair a participé. Vous pouvez compléter ou corriger cette filmographie.

Ordre : (Par date) (Par titre)
Rôle de René Clair : (Tous) (Réalisateur) (Scénariste) (Producteur) (Acteur) (Monteur) (Assistant réalisateur) (Voix) (Compositeur)

1964
Cinéastes de notre temps (Série TV) – Réal. André S. Labarthe, Hubert Knapp, Jacques Rivette – Michel Simon, Jean Renoir, Jacques Rivette

Chaque documentaire traite d'un cinéaste, voire d'une école cinématographique (la Nouvelle Vague…), ou d'une question particulière liée au cinéma (Critique et cinéma…). Le choix des réalisateurs, comm […]

Donnez votre avis
1921
L'Orpheline (Cinéma) – Réal. Louis Feuillade – Emile André, Georges Biscot, Fernand Herrmann

La comtesse Nadia, sur son lit de mort, a fait jurer au brave Nemorin de retrouver le père de son enfant illégitime, Jeanne et de la lui confier. Un aventurier, Sakounine, s'ingénie à faire échouer ce […]

Donnez votre avis

1921
Parisette (Cinéma) – Réal. Louis Feuillade – Georges Biscot, Bouboule, Fernand Herrmann

Jeune et jolie danseuse, Parisette est la nièce du garçon de recettes Cogolin. un noble portugais est frappé par la ressemblance de Parisette avec sa fille disparue. Or, Parisette est bien la soeur de […]

Donnez votre avis

 

Biographie

René Clair

Après la tentation et une tentative de carrière littéraire, René Clair, René Chomette de son vrai nom, arrive au cinéma avec des premiers films très empreints de l'influence du dadaïsme: Entr'acte (court-métrage), Paris qui dort (court-métrage), ou bien le Voyage imaginaire. Pendant toute sa période muette, il explore l'art cinématographique entre peinture, photo et théâtre, entre dadaïsme et surréalisme, pour trouver sa réelle puissance avec l'arrivée du parlant pour qui il voue une certaine réticence avant de réussir à l'utiliser de manière dramatique et artistique. Ses premiers films parlant sont de grandes réussites, tout à la fois poétique et narrative avec une légèreté et une liberté impressionnante. Il n'hésite pas ainsi à adapter l'opérette au cinéma, ses personnages se mettant à chanter à l'intérieur même de l'action (et non pas en marge de l'action comme dans les comédies musicales américaines). Sous les toits de Paris et A nous la liberté en sont les parfaits exemples. Ce dernier film étant tellement réussi que Charlie Chaplin n'hésitera pas à le piller allègrement avec Les Temps Modernes… Après l'échec du Dernier Milliardaire dans lequel il développe un discours social appuyé, René Clair s'exile en Angleterre puis aux Etats-Unis avec l'arrivée de la guerre. Il y réalise des films mêlant comédie française d'avant guerre et comédie américaine des années 30 dont le plus réussit est Ma femme est une sorcière qui donnera ultérieurement la série Ma sorcière bien aimée! De retour en France, son cinéma évolue lentement et sûrement vers une approche plus théâtrale du cinéma. Ultime reconnaissance pour ce poète de l'image, en 1960, il est le premier cinéaste à entrer à l'Académie Française, donnant finalement tout son sens au statut d'Art au cinéma.

Forum

Créer un nouveau fil de discussion

Galerie de photos


Liens

sensesofcinema.com Noël Herpe "René Clair, Auteur-Legislateur", article poussé sur l'oeuvre et la vision cinématographique de René Clair.
french.imdb.com La fiche IMDb de René Clair

Références

Forum Forever and a Day : Oeuvre collective d'un intérêt limité
Forum Suivez cet homme : Blier, simple flic ...
Forum 14 juillet : Le Paris populaire de 1930, selon René Clair
Forum Quai de Grenelle : Lorsqu'il fallait traverser dans les clous !
Forum Sous les yeux d'occident : Espion, lève toi ..
Forum Statistiques : meilleurs et pires films : Commentaires
Forum Ma vie est un enfer : Les malices de galinette..
Forum Le Schpountz : Quel sacrilège !
Forum Divine : L'empreinte..
Forum Souvenirs perdus : Pas encore... pas encore....
Forum Pluie d'or : Avis de la fille du réalisateur.
Forum Le Million : Euphorique
Forum La Belle ensorceleuse : Petite comédie bien tournée
Forum Dix petits nègres : Un ratage voire une arnaque !!
Forum Bons baisers... à lundi : Avis
Forum Picpus : Ridicule !
Forum Paris qui dort : Je veux bien croire qu'Elsa Martinelli...
Forum Vaudou : Le plus beau film fantastique jamais réalisé.
Forum Coquecigrole : Avis
Forum L'Imposteur : Une rareté qui surprend
Forum Trois jours à vivre : Vieille troupe
Forum Le Serpent : Avis
Forum Tout l'or du monde : Un spectateur pour nous en dire plus ?
Forum C'est arrivé demain : bulle de champagne
Forum La Rosière des Halles : Souvenirs
Forum Au revoir Mr Chips : Émouvant, pudique et tendre
Forum Fanfan la tulipe : Un mythe bien décevant
Forum Liliom : Une déception
Forum Le Grand saut : La lettre bleue
Forum Sous les toits de Paris : L'empreinte du Muet
Forum Les Belles de nuit : Quand le réel croise un monde imaginaire
Forum À nous la liberté : Les temps pré-modernes
Forum Si Versailles m'était conté : La gloire de la France
Forum Le Samouraï : Quoi ? Pas encore de DVD ???
Forum ''"Casablanca"'', meilleur scénario : Avis
Forum Haute pègre : Une pure merveille à éditer en urgence !
Forum Prix de beauté : Un des premiers films parlant français
Forum L'Esclave blanc : Critique
Forum La Beauté du diable : Avis
Forum Les Orgueilleux : Pesant ennui sartrien
Forum Miracle à Milan : Au sortir des ruines fumantes la fantaisie revient
Forum Casablanca nid d'espions : Opinions sur ce Decoin
Forum Capitaine Achab : Bravo à Ramos et Valérie Crunchant
Forum Le Silence est d'or : Extrêmement médiocre !
Forum La Française et l'amour : Avis
Forum Le Tracassin ou les plaisirs de la ville : Un bon film au comique intelligent.
Forum Porte des Lilas : Au bois de mon coeur...
Forum Lost Horizon : Avis
Forum Ma femme est une sorcière : Une composition anthologique de Veronica Lake
Forum Les Lumières de la ville : Critique
Cette page a été visitée 18287 fois.

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.086 s. - 19 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter