Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Démesuré


De vincentp, le 21 décembre 2023 à 21:14
Note du film : Chef-d'Oeuvre

L'un des films les plus longs de l'histoire du cinéma, avec une durée totale de 5h30. A consommer par petits bouts. "Le don paisible" est un classique de la littérature russe (son auteur Mikhail Sholokhov a reçu le prix Nobel en 1965), parfois présenté comme le pendant de Guerre et paix. "Le don paisible" a été écrit entre 1928 et 1940 -avec le soutien de Staline-, la genèse de ce roman démesuré (1400 pages) est une aventure en soi. Le film est quant à lui réalisé en 1957 par Sergey Gerasimov pour le compte des "Studios Gorki". Des qualités artistiques indéniables, le film échappe à l'académisme par des dialogues incisifs, des situations dramatiques finement modulées, situées au niveau de russes ordinaires. Des images magnifiques de la campagne au bord du Don, il est dommage qu'une restauration 4K ne soit pas disponible. Ce qui ressort de Le don paisible, c'est l'influence du néo-réalisme italien, qui a visiblement été étudié sous toutes les coutures en URSS. Par moments, on pense à La terre tremble. Certaines séquences de Le don paisible sont impressionnantes, virtuoses. La difficulté pour le spectateur est d'arriver à rentrer dans le film et à gérer sa durée.

Le Monde, 22/07/1958, article de A.P. : Les Russes ont été évidemment enchantés de la décision du jury de Cannes, qui attribua la palme d'or au film Quand passent les cigognes, mais ce n'est pas à lui, comme le signalait dernièrement le Monde, que sont allées toutes les faveurs du Gallup soviétique, organisé par la Sovietskaïa Koultoura. Le film de M. Kalatozov ne vient en effet qu'en troisième position, après le Don paisible (première et deuxième séries), réalisé par Serge Guerassimov d'après le célèbre roman de Michel Cholokhov, et après les Sœurs, tiré d'un roman d'Alexis Tolstoï par B. Tchirskhov. Le Don paisible a été proclamé " le meilleur film de l'année 1957 " par 1 365 voix contre 1 294 au film les Sœurs et 1 282 à Quand passent les cigognes. . Ainsi le verdict des lecteurs de Sovietskaïa Koultoura est très net : c'est le Don paisible qui leur parait être la plus belle réalisation du cinéma soviétique.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0026 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter