Accueil
Voici les derniers messages de ce forum :

Critique


De dumbledore, le 6 octobre 2004 à 09:24
Note du film : 4/6

Avouons-le, on a connu Pierre Salvadori plus à l'aise. Sa mise en scène est ici d'un niveau bas, très bas. Aucune idée visuelle, pas de poésie, pas de cadrage efficace, juste du frontal, du vu et du revu : plan large en début de scène, plan large en fin de scène et entre les deux du champ contre champ. Il faut reconnaître que si la mise en scène est loin d'être remarquable, le montage n'aide pas non plus, avec souvent (surtout au début) un manque de rythme.

Mais heureusement, il y a les trois comédiens. Et quand on fait une comédie, c'est primordial. Daniel Auteuil prouve qu'il a encore de la ressource en incarnant un personnage savoureux d'homme qui veut faire plaisir à tout le monde, aider tout le monde. Survolté, courant partout, il est serveur dans un restaurant mais son rythme de course est la même dans sa vie, partant par ci, partant par là, toujours prêt à aider les autres.

Dans le rôle de l'écueil qui fera échouer les bonnes intentions de Daniel Auteuil, on trouve le plus grand comédien actuel français : José Garcia. Il est somptueux, à la fois hilarant, dur et sérieux, passant d'une attitude à l'autre avec un talent fou. En dépressif suicidaire, il rappelle bien sûr Jacques Brel de L'emmerdeur, mais il est nettement moins cabotin. Entre les deux, il y a la fille qui a plaqué José Garcia et que Daniel Auteuil tente de lui ramener avant d'en tomber lui-même amoureux : Sandrine Kiberlain. La voir dans de la comédie n'est pas coutume. C'est donc avec plaisir qu'on la découvre à l'aise et comme souvent très bonne comédienne même si elle n'est pas (encore) au niveau de ses deux collègues…

Avec ce talent de comédiens, on a un scénario assez entendu mais efficace. On n'a guère de surprise dans le déroulement des actions. Seulement, les dialogues sont particulièrement percutants, souvent très drôles, réussissant à exploiter tout le potentiel des situations.

Au final, un film qui manque de force formelle, mais qui atteint son premier objectif : distraire en faisant rire.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.037 s. - 6 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter