Forum - La Taverne de l'Irlandais - Un classique magnifique et oublié
Accueil
Forum : La Taverne de l'Irlandais

Sujet : Un classique magnifique et oublié


De vincentp, le 10 mai 2015 à 23:25
Note du film : Chef-d'Oeuvre


Les auteurs de La taverne de l'irlandais choisissent de démarrer et de finir cette oeuvre sur le ton de la comédie badine, via quelques bagarres cathartiques. Un crescendo thématique et émotionnel est positionné à mi-longueur (à partir de la séquence sublime située près de Waimea Canyon) jusqu'au dernier quart d'heure. Succession de plongées et de contre-plongées redoutables qui placent tantôt le spectateur, tantôt les personnages, sur un piédestal, tutoyant les cieux. Plaidoyer en faveur d'une mondialisation apaisée, et d'une abrogation des clivages ethniques et sociaux. Réflexion également sur le temps et l'espace, les rapports sociaux et politiques, la vie en communauté, thèmes typiquement "fordiens".

J'ai été très surpris par la qualité de l'oeuvre. Comment ce film a-t-il pu passer si longtemps au travers de mon détecteur de classiques ? La mise en scène de John Ford est magistrale, la photographie de William H Clothier est magnifique (il s'agissait de la version restaurée grand écran en 2K). Et bien sûr John Wayne, Frank S. Nugent, également contributeurs sept ans plus tôt de The searchers. Il serait fastidieux d'énumérer la succession des séquences qui m'ont déstabilisé en tant que spectateur. Déstabilisé aussi physiquement devant la caisse de l'action Christine par un spectateur ahuri qui tenait absolument à être le premier à rentrer dans la salle de 150 places (alors que nous n'étions que six spectateurs !).


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0038 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter