Forum - Émile l'Africain - Hum' mmm, voilà ...........
Accueil
Forum : Émile l'Africain

Sujet : Hum' mmm, voilà ...........


De Tamatoa, le 4 juillet 2014 à 00:56
Note du film : 2/6

Sous le soleil d'Afrique, on m'appelle l'Africain
Je ne crains pas les moustiques qui restent sur leur faim
L'Hippopotame adulte se fige en me voyant
Dans la forêt inculte, les fauves sont défaillants !

Dans la brousse, dès qu'ils me sentent à leurs trousses
je leurs donne la frousse et lorsque je tousse, ils s'enfuient en douce
Dans la brousse, leurs babines se retroussent
De peur, ils se poussent, poussent et moi je pouffe, pouffe à leur nez : ah !ah ! ah !
Les plus belles négresses me font toutes les yeux doux
Et par délicatesse m'appellent leurs roudoudou…

Un peu moins bête, peut-être, que certains, moins intelligent que d'autres. Fernandel fernandélise à donfe. Peut-on parler d'une certaine recherche dans le scénario ? Je ne m'y risquerai pas ..Je pourrais vous dire qu'il ne faut pas mourir idiot, je ne le vous dirai pas. Ce que l'on retient de ce film, c'est surtout le nom du réalisateur : Pas moins que Robert Vernay. On s'interroge … On m'a prêté la VHS. Voilà…………

Je sais ! Je sais ! Jetez moi des cailloux si vous voulez….


Répondre

De Impétueux, le 4 juillet 2014 à 10:57

Oh ! Comment vous jeter des cailloux et se moquer de votre audace, sur ce coup ! Alors âgé de quatre ou cinq ans (disons six), j'ai vu Émile l'Africain lorsque le film est passé dans ma petite ville provinciale et, si je ne me rappelle pas du tout l'intrigue, je me souviens que nous en étions sortis, ma mère, mon frère et moi, assez glacés d'ennui, personne n'osant dire ouvertement qu'il avait trouvé ça minable. C'est que quoi que ce soit avec Fernandel passait pour être alors porteur d'une intense rigolade et d'un très bon moment sans souci. (Un peu comme Louis de Funès plus tard).

Il me semble – peut-être pouvez-vous me le confirmer – qu'à un moment Fernandel, vêtu en colonial comme on les imaginait (chapeau de brousse, short long, bandes molletières) et muni d'une pétoire fait mine de chasser le lion…

Regarderais-je ça, si l'occasion m'en était donnée ? Voilà une bien grave question…


Répondre

De Tamatoa, le 4 juillet 2014 à 14:39
Note du film : 2/6

Il me semble – peut-être pouvez-vous me le confirmer- qu'à un moment Fernandel, vêtu en colonial comme on les imaginait (chapeau de brousse, short long, bandes molletières) et muni d'une pétoire fait mine de chasser le lion…

Hélas, oui, je vous le confirme. Et c'est à ce moment précis que j'ai fais honteusement semblant d'aller aux toilettes pour ne pas partager la honte générale que la famille ressentait…Je suis très lâche, vous savez.


Répondre

De Commissaire Juve, le 4 juillet 2014 à 18:59
Note du film : 4/6

Découvert à la télé le 27 décembre 1996 (je tiens un journal). Revu il y a peu, dans de mauvaises conditions, sur Youtube. Perso, j'adore. C'est complètement "con" (un peu tendre, aussi), mais j'adore. Y compris la chanson "Dans la brrrousse…" (en roulant les "r"). Et Lud Germain dans son rôle de "Bimbo" ; tout une époque !

Mon rêve : que ça sorte en DVD, voire en Blu-ray (mais là, faut pas trop rêver).

PS : ce film est un "nanar", et, à ce titre, il est hautement sympathique. Rien à voir avec de purs "navets" comme Les bleus de la marine (1934), Berlingot et Cie (1939), Le don d'Adèle (1951), Coup dur chez les mous (1956) ou Bonjour sourire (1956).


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.010 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter