Forum - Potiche - Fragile ! Attention à la casse !
Accueil
Forum : Potiche

Sujet : Fragile ! Attention à la casse !


De Tamatoa, le 28 mars 2013 à 00:10
Note du film : 2/6

Si ma mémoire est bonne, j'ai le souvenir théâtral, dans les années 82/83, d'une Danielle Darrieux bondissante malgré une soixantaine allégrement dépassée, au Théâtre Femina de Bordeaux, où une salle en délire lui fit une standing ovation de vingt bonnes minutes à la fin de la représentation de Potiche. Elle avait prit le relais de la non moins fringante Jacqueline Maillan qui avait créé le rôle à Paris. Ce fut un vrai feu d'artifice !

Mais peut-on en dire autant de cette adaptation cinématographique ? François Ozon, aussi à part soit-il dans le cinéma français, ne nous sert là qu'une transposition bien pâlotte de la pièce éponyme. Pourtant doté d'un casting de rêve, de décors formidablement pensés, ce film pêche par son manque de vitalité. Catherine Deneuve, affublée pendant une grande moitié du film, d'une coiffure play-mobil, se traine un peu et s'empâte encore plus entre les bras d'un Depardieu qui n'en veut plus… Tout cela est bien verbeux et ce n'est pas l’ineffable Fabrice Luchini qui me fera penser le contraire. Le sujet de la femme soudainement libérée, entreprenante, n'est pas nouveau mais ici sent le frelaté. Si l'ambition du metteur en scène était de nous replonger dans les années 70 avec bonheur, c'est assez réussi. Mais en ces années là, les réflexions et allusions des années 2000 font figure d'ovnis mal-venus. C'est d'un lourdingue absolu. L'ennui nous prend devant cette farce bien mal en point par rapport à son originale. Les scènes se succèdent sans intérêt. Il se dégage comme un goût de remplissage laborieux, et cette Potiche fait vite figure de cruche. On n'en redemande pas, à l'inverse de ce que l'on voyait au théâtre.

L'histoire, même si banale mais sublimée et merveilleusement portée par les deux actrices citées plus haut, se retrouve là d'une platitude sans nom. Darrieux et Maillan faisaient preuve d'un abattage extraordinaire, alors que Deneuve va d'un repère à l'autre, décidé par un metteur en scène peu inspiré. Avec des séquences dont on se serait bien passé. Ce que nous transmettaient ces deux géantes se retrouve là entre les mains d'un cinéaste qui veut très bien faire mais se perd dans des directions qu'il ne maitrise plus. J'en veux pour preuve la dernière séquence qui nous fait rire, peut-être, mais ça dépend de quel rire.. Et je n'hésiterai pas à dire que l'on frôle le mauvais goût. Rien, dans cette œuvre, n'y est drôle comme on était en droit de l'attendre. A la genèse, l'histoire est fort cocasse, emballante, sans trop de répit pour le spectateur ravi de tant de déploiement d'inventivité, de dialogues savoureux et si bien servis. Jean-Pierre Grédy et Pierre Barillet auteurs à succès de tant de joyeuses boulevarderies savaient quand même écrire en donnant un sacré rythme à leurs pièces. Le talent magistral des actrices faisaient le reste. Pas dans ce film. On sent bien ici une direction d'acteurs qui se voudrait sans faille, mais hélas, l'esprit premier de la pièce s'est envolé laissant place à un sujet vite emmerdant et qui s'étire à l'infini de l'abattement. Judith Godrèche et Jérémie Rénier sont lourds et mauvais à souhaits. Ils sont, malgré tous leurs efforts, les toutes petites mouches d'un coche bien endormi. Mais il est quand même à parier que les gens n'ayant pas vu la pièce au théâtre y trouveront quelques raisons d'être satisfaits.

Alors on ne va pas rallumer le vieux débat Théâtre/Cinéma, mais force est de constater, pour les hommes de bonne volonté du moins, qu'en la circonstance, il fallait laisser aux planches et au rideau rouge ce qu'il sait faire de mieux et se servir du cinéma pour tout autre chose. Ozon a prouvé qu'il savait le faire. Pourquoi cette dérive ?


Répondre

De DelaNuit, le 28 mars 2013 à 12:28
Note du film : 6/6

Oh ben moi j'ai bien aimé Potiche… Je n'en ferais pas le chef d'oeuvre du siècle mais j'ai trouvé ce film amusant, divertissant et plutôt bien interprété. Comme quoi ! Ceci dit, je n'ai pas vu la pièce et n'avais aucun élément de comparaison…


Répondre

De Impétueux, le 28 mars 2013 à 15:26

Vous avez aimé au point de mettre 6/6 ? Presque un chef-d’œuvre ???


Répondre

De Tamatoa, le 28 mars 2013 à 19:35
Note du film : 2/6

J'admets bien volontiers, Delanuit, avoir un peu trop tablé sur la pièce d'origine. Je n'ai peut-être pas su "fermer les tiroirs"…C'est pour cette raison que je précisais que il est quand même à parier que les gens n'ayant pas vu la pièce au théâtre y trouveront quelques raisons d'être satisfaits. Inversement, si le film La femme du boulanger est taxé de chef-d’œuvre de façon unanime, la pièce de théâtre, elle, est vouée à l'échec total sur ce site. Il est très difficile, dans les deux cas, de ne pas s'appuyer sur le meilleur pour commenter le moins bon sans que cela soit un désastre pour autant..


Répondre

De DelaNuit, le 29 mars 2013 à 10:39
Note du film : 6/6

Vous avez raison, mais vous savez, il faut aussi tenir compte du fait que l'humour est une chose très subjective. Nous ne rions pas tous des mêmes choses, situations, personnages selon notre personnalité, vécu, etc.

Par exemple, tout visionnage de Barbarella ou Gwendoline me fait hurler de rire, alors que je connais des gens qui ne trouvent pas ces films drôles, et même sans intérêt.

Oui, j'assume, j'ai mis 6 à Potiche car ce film me met en joie, ses qualités m'ont plu et ses défauts ne m'ont pas dérangé…


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.015 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter