Forum - Les Débuts de Max au cinéma - Avis
Accueil
Forum : Les Débuts de Max au cinéma

Sujet : Avis


De Tamatoa, le 4 décembre 2012 à 17:17

Et pourquoi pas au Max Linder Panorama, sur les Boulevards ? C'est bien les DVDs, mais Max Linder fut si vite oublié à sa mort, que peu de ses oeuvres ont eu l'honneur d'être projetées dans les salles obscures. Seul le cinéma Ciné Max Linder lui resta fidèle et diffusa abondamment son oeuvre. Même la télévision a curieusement boudé ce chevalier du muet.

Maud Linder, sa fille, a aujourd'hui 88 ans et il y a peu de chance qu'elle voit son projet d'Institut Max Linder aboutir. On se demande pourquoi tant de gens lui ont mis tant de bâtons dans les roues. Tout le monde s'en occupe, la larme à l'oeil, et tout le monde s'en fout. Dernièrement, elle a contacté Jean Dujardin pour qu'il accepte de tenir le rôle du Chevalier Barkas, dernier projet de son père avant qu'il ne se suicide. Il n'a pas donné suite.

Projet de l'Institut Max Linder à Bordeaux, construit et inachevé sur les anciens abbatoirs Bordelais, dans le quartier le plus pourri de la ville. :


Répondre

De Tamatoa, le 4 décembre 2012 à 17:55

Vous n'avez pas tord, mais si vous ajoutez à celà qu' à Bordeaux, l'illustre artiste n'a droit qu'à une petite promenade coincée entre la rocade, la voie de chemin de fer et les bureaux de Bordeaux-Lac, ce n'est pas demain que le grand Max Linder sortira du néant ! Votre confort, votre plaisir de voir ses oeuvres dans telle condition est fort légitime. Certains regardent La grande évasion sur leur portable. Mais le problème est que, si on confine trop le talent de ce Monsieur, le néant va se frotter les mains. Et Maud mourra sans avoir vu des milliers de gens rentrer dans son institit chéri pour honorer La gloire de son père


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.011 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter