Forum - La Sorcière - Nanar peu brillant...
Accueil
Forum : La Sorcière

Sujet : Nanar peu brillant...


De Bodart//, le 7 novembre 2012 à 22:49

Je suis très étonné que la fiche du film "La sorcière" ne figure pas sur le site …

Je viens de visionner ce film ,passé sur une chaine étrangère, et je peux assurer que ce dernier mérite une sortie DVD. Marina Vlady est d'une grande beauté , dans le rôle de la sorcière. Maurice Ronet, acteur à redécouvrir, y excelle .


Répondre

De Commissaire Juve, le 4 janvier 2015 à 10:48
Note du film : 2/6

Le film a été édité en Suède il y a deux semaines et j'ai visionné le DVD la nuit dernière.

Pour faire bref : ça n'était pas brillant, un bel exemple de fausse bonne idée (réaliser un film français en Suède), et j'en suis sorti avec le sentiment d'avoir vu un nanar. Impression confirmée lorsque j'ai jeté un coup d'œil aux critiques suédoises d'époque (sur le site de l'Institut du film suédois) qui parlaient surtout de film "ridicule" voire de "fiasco".

Transporter Maurice Ronet, Nicole Courcel et Marina Vlady dans les forêts de Dalécarlie, pourquoi pas ? Proposer aux deux comédiennes d'incarner des personnages suédois, pourquoi pas ? Mais leurs demander de s'exprimer en suédois, quelle erreur ! Les pauvres se sont débrouillées comme elles ont pu, mais leur baragouin n'est pas crédible une seconde (je précise que j'ai étudié la langue de Strindberg pendant de nombreuses années). Passe encore pour Nicole Courcel (comme on apprend très vite qu'elle est française par sa mère, ses répliques en langue vernaculaire ne sont pas très nombreuses), mais Marina Vlady, ouïe ! Bien sûr, du haut de ses 18 ans, elle est charmante dans son rôle de sorcière de Walt Disney. Elle batifole avec les faons, les écureuils, c'est mignon tout plein. Mais, dès qu'elle ouvre la bouche, elle est aussi convaincante que Jean Gabin en Ponce Pilate.

Un critique avait écrit à propos de Golgotha : "C’est le type de film pour lequel on regrette l’invention du cinéma parlant…" Eh bien, on pourrait dire la même chose de La Sorcière.

On aurait peut-être pu recourir au doublage, comme on l'avait fait pour Ulla Jacobsson dans Crime et châtiment (Georges Lampin, 1956), mais le public français aurait trouvé ça bizarre. Tout compte fait, il aurait sans doute été préférable de confier le personnage de Vlady à une véritable fille du cru.

Je ne sais pas comment le film a été reçu à l'époque par le public français, mais il paraît qu'il a bien marché en Allemagne.

Pour l'anecdote : le DVD propose un sous-titrage français pour les répliques dites en suédois (chose vraiment rare pour un DVD scandinave). C'est très gentil de la part de l'éditeur, mais la traduction est souvent délirante, dans un français improbable, digne d'un traducteur automatique.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0073 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter