Forum - Batman - The Dark Knight Rises - Ce troisième et dernier envol en a dans le moteur
Accueil
Forum : Batman - The Dark Knight Rises

Sujet : Ce troisième et dernier envol en a dans le moteur


De Arca1943, le 24 juillet 2012 à 01:41
Note du film : 5/6

J'avais trouvé le second volet meilleur que le premier malgré son scénario surchargé. Et là, je trouve le troisième et dernier volet meilleur que le second ! Serait-ce la force de l'habitude ? Les auteurs ont pris un certain risque en tablant sur Bane, un "méchant" peu connu (mais qui boucle la boucle pour des raisons que je ne peux révéler) et l'acteur-caméléon Tom Hardy qui l'interprète avec puissance, a aussi beaucoup de mérite d'avoir accepté de jouer tout le film à demi-masqué (on ne voit son visage que dans une seule scène, en flash-back).

C'est pourtant ce méchant-là qui va causer à Gotham City les plus impressionnants dommages que j'aie vus dans un Batman. Un étrange terroriste vivant dans une douleur physique permanente, absolument indifférent à la vie humaine, et qui utilise une rhétorique idéologisante là où il pourrait se contenter d'obtenir ce qu'il veut par la peur. Les scènes de "procès populaires" font froid dans le dos. La séquence d'affrontement entre les policiers libérés des égouts et les troupes de Bane a vraiment du souffle.

Comme dans les deux épisodes précédents, les seconds rôles sont élaborés. Outre les bons vieux piliers Michael Caine et Morgan Freeman, qui ont tous deux leurs moments, Gary Oldman a (me semble-t-il) plus de temps d'écran, ce qui est une bonne nouvelle car il est en pleine forme. La sympathique et fort accorte Anne Hathaway est Catwoman, cambrioleuse de haut vol qui, dans une ou deux scènes, n'a aucunement besoin de son masque mais bon, peu importe. Marion Cotillard ajoute une milliardaire de plus, qui semble cependant pas très centrale au récit sauf pour tirer Bruce Wayne de sa retraite et peut-être un peu aussi vers la fin.

Le début du film a le pied un peu pesant sur des éléments mélodramatiques (les échanges entre Bruce Wayne et Alfred sont franchement sentencieux), mais ça ne dure pas et puis ça fait partie de l'univers de ce Batman-là. Le film atteint par moments une réelle dimension épique, qui convient bien à un troisième ET DERNIER volet.

J'espère en effet que Christopher Nolan et Christian Bale ne feront pas l'erreur de rempiler : ce volet-ci couronne efficacement et intelligemment le triptyque – qui au départ a eu du mal à me convaincre, alors que maintenant, ça y est, ils m'ont eu – alors qu'on ne gâche pas la sauce avec une resucée de trop !


Répondre

De Arca1943, le 24 juillet 2012 à 17:02
Note du film : 5/6

Ah, je m'en doutais, à cause de la fin. C'est comme pour l'alcool : il faut savoir s'arrêter. Comme disait approximativement une célèbre pub française : Trois verres ? Ça va le faire. Quatre verres ? Bonjour l'enfer !


Répondre

De Arca1943, le 24 juillet 2012 à 23:19
Note du film : 5/6

Alors, ç'a été tourné à Pittsburgh ? Je croyais avoir reconnu New York ! Mais oui, je dirais que les extérieurs ont fière allure… avant de se faire rudement secouer, éventrer, dévaster. La ville après la conquête du redoutable Bane a un air de champ de bataille urbain très convaincant !


Répondre

De Nicoco, le 14 août 2012 à 22:10
Note du film : 5/6

C'est un petite déception, toute relative car le film dépasse de beaucoup les productions actuelles du même genre, et j'avoue d'ailleurs que j'ai passé un bon moment au cinéma. Ce dernier volet est toutefois moins bon que le numéro 2, the Dark Knight, et également moins prenant que le précédent film de Christopher Nolan, Inception.

Le style Nolan est parfois éprouvant. De l'action en continu (le début de film est étrangement bavard et ennuyant), accompagnée d'une musique lourde, bourdonnante, voilà la recette magique du réalisateur.

Cette fois ci, elle fonctionne moins bien. La faute à mon sens à la figure du mal incarnée dans cet opus par Bane, une sorte de monstre, froid, brutal, inexpressif, aux antipodes du Joker de the Dark Knight, personnage enchanteur et machiavélique incarnée à la perfection par le regretté heath ledger, bien plus fascinant que cette brutalité de Bane.

La faute aussi à quelques pirouettes scénaristiques surprenantes qui desservent le film – la réelle identité de Marion Cotillard, la liaison amoureuse entre catwoman et batman, l'introduction finale du personnage de Robin (pourquoi conclure sur son personnage alors qu'il n'y a pas de 4ème épisode ?)

Le film est toutefois un très bon divertissement, et au delà du spectacle qu'il offre, a le mérite d'aller jusqu'au bout de ce qu'il veut montrer : la perspective très sombre et angoissante de ce que pourrait être une société laissée aux mains d'un tyran.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.012 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter