Forum - La Bonne étoile - Quand il veut bien...
Accueil
Forum : La Bonne étoile

Sujet : Quand il veut bien...


De Gilou40, le 11 janvier 2011 à 20:21
Note du film : 3/6

Et ben voilà ! On peut regarder une "Fernandelerie" sans avoir envie de faire autre chose en même temps. Cette bonne étoile, sans mériter pour autant un quelconque Oscar, se regarde sans déplaisir. Et surtout, elle nous fait oublier le si médiocre acrobate que je critiquais il y a peu.

Un Fernandel tendre, plus près de Naïs, avec toute raison gardée, que de Ernest le rebelle, autre ratage célèbre de l'homme de Carry-le-Rouet. Un scénario pour midinettes et la garde rapprochée de la star qui fait le show avec lui. Une Janine Darcey qui de part son physique et son jeu, louche justement sur le jeu de Jacqueline Pagnol dans Naïs. Ou peut-être le contraire car Nais ne paraitra que trois ans plus tard… Andrex pas trop gouape pour une fois. Un Edouard Delmont qui veille sur la vertu de sa nièce comme un gendarme sur les voleurs de poules. Charles Blavette qui parle pêche et "pointus" et René Génin revêt la même robe de curé qu'il aura plus tard dans La table aux crevés. Je connais peu d'acteurs qui portent cette robe aussi bien…Quant'à Julien Carette, il est chauffeur de bus, meilleur ami de notre amoureux transi. C'est le "Parisieng" de service adopté par la méditerranée et ses autochtones . Il sait tout, comprend tout, devine tout et reste d'une sobriété qui ne lui ai pas coutumière . Il a laissé sa grande gueule au vestiaire et cela rajoute au film ce côté tendre que j'évoquais.

Fernandel est un pêcheur amoureux d'une jeune fille du village. Il s'aperçoit qu'elle se laisse courtiser par un garçon de ville. Croyant faire son bonheur, il s'efface. Mais la jeune étourdie lui reviendra quand elle aura compris qu'elle faisait fausse route. (Dvdtoile)

Ce film sent l'amour, la vraie tendresse, le poisson frais (oh ! malheureux ! Plus frais, c'est le rhume !), les amis, la mer, le grand large et les fleurs. Car les fleurs ont une grande importance dans cette gentille petite toile . La bonne étoile, c'est le nom du pointu de notre Fernandel. On trouve d'ailleurs tout le long du film que ce titre aurait pu faire place à un autre. Oh ! Fatche de C…! Mais c'est lui, La bonne étoile ! Une étoile sans grimaces outrancières, sans prestation ridicule. Une étoile que la star sait faire briller quand elle veut bien… Il faut qu'elle veuille, c'est tout.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.048 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter