Forum - The Good Wife - Encore un excellent courtroom drama !
Accueil
Forum : The Good Wife

Sujet : Encore un excellent courtroom drama !


De Arca1943, le 15 décembre 2010 à 18:10
Note du film : 5/6

Bien que produit par les frangins Ridley et Tony Scott, on ne réinvente pas la roue et la caméra ne bouge pas tout le temps (merci, Tony). Il s'agit ici d'un autre courtroom drama (que vous Français appelez "films de prétoire") avec une intrigue politique complexe qui court tout au long de la saison (la première saison, vu que j'ai pas la deuxième) impliquant l'ambigu époux de l'héroïne, un ex-procureur qui est en prison pour magouilles. Julianna Margulies est une révélation dans le rôle titre, une avocate qui revient à la pratique du droit après quinze ans à jouer la parfaite épouse du procureur, et les intrigues sont de première force du point de vue roman policier. En plus de l'affaire dont il est question dans chaque épisode, il y a d'intéressantes passes d'armes entre démocrates et républicains, des aperçus fort instructifs sur l'avenir d'une firme d'avocats en difficulté financière et bien d'autres choses encore. À noter que le cabinet dont nous suivons les aventures ne gagne pas toutes ses causes. Il y en a même un où l'accusée accepte de négocier une peine réduite de quatre ans alors même que le jury l'a trouvée non-coupable… triste. Il faut seulement aimer le courtroom drama et son goût des subtilités juridiques. Pour ma part, j'en mange au petit-déjeuner !


Répondre

De Arca1943, le 1er octobre 2012 à 22:48
Note du film : 5/6

La série s'est encore améliorée pour sa troisième saison ! L'avocate Alicia Florrick (Julianna Margulies, décidément excellente) est de plus en plus retorse et les intrigues judiciaires et politiques toujours aussi robustes. Bien sûr, tout se passe dans l'univers des avocats : alors, il faut aimer le courtroom drama ! Parmi les points culminants, les amateurs ne voudront surtout pas manquer la détestable Wendy Scott-Carr se faire littéralement démonter en pleine Cour alors qu'elle se croit très maligne devant son grand jury. Ha, ha ! Elle croyait abattre la firme Lockhart & Gardner ? Think again.

Une spécialité croustillante cette saison : l'avocate de l'avocate. Accusée de quelque chose (je ne vous dis pas quoi), Alicia Florrick va avoir sacrément besoin d'une avocate et voilà que débarque Carrie Preston absolument suave dans le rôle de Elsbeth Tascioni. Elle a l'air fofolle et brouillonne, comme ça, à première vue… ne le croyez surtout pas ! Le lieutenant Colombo aussi avait cet air-là. Autre chose qui fait bien plaisir: le retour de Michael J. Fox dans le rôle de Louis Cannning, un avocat atteint de la maladie de Parkinson – et si détestable, ah l'horripilant individu ! Ça va forcément être dans les tout derniers rôles de l'ex-jeune homme de Back to the Future, sévèrement atteint par la maladie.


Répondre

De Torgnole, le 3 octobre 2012 à 09:12
Note du film : 5/6

On peut toujours rêver, mais une série française d'aussi bonne facture serait un vrai bonheur. Dommage que le format série ne soit pas valorisé en France au point d'engager des scénaristes et acteurs digne de ce nom…


Répondre

De Arca1943, le 24 juillet 2013 à 01:24
Note du film : 5/6

Bien que la troisième saison constituât une apogée indépassable, la quatrième garde pourtant la distance, en flanquant notamment les associés de Lockhart & Gardner d'un syndic de faillite encombrant. L'étranglable faux jeton joué par Michael J. Fox finit par réapparaître et encore une fois, un juge se fait avoir par son numéro de malheureux atteint de Parkinson-mais-qui-plaide-quand-même-héroïquement. Très bon personnage. Julianna Margulies porte toujours le show sur ses épaules avec sa belle assurance et les amateurs de courtroom drama (pour l'intense satisfaction desquels cette série a de toute évidence été conçue) ont droit à des feux d'artifices juridiques fort bien pensés. Chaque épisode comporte son "affaire" singulière ou intrigante à souhait. Ne ratez pas l'épisode où Me Elsbeth Tascioni, avocate géniale mais également foldingue lunaire complètement décalée, doit passer des tests psychologiques pour mettre fin à sa garde à vue !


Répondre

De Arca1943, le 5 novembre 2013 à 02:00
Note du film : 5/6

Même ceux qui ne sont pas trop preneurs de The Good Wife – par exemple, les gens qui n'aiment pas les films de prétoire – pourraient jeter un œil à l'épisode numéro 2 de la cinquième saison. Dans cet épisode, la désormais légendaire NSA a mis sur écoute la firme d'avocats Lockhart & Gardner. Et l'intrigue est une jolie mise en boîte maison de l'agence aux grandes oreilles !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.037 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter