Forum - Peter Ibbetson - Un classique
Accueil
Forum : Peter Ibbetson

Sujet : Un classique


De Kurwenal, le 3 juillet 2004 à 02:45
Note du film : 5/6

Grand classique du cinéma américain et quelque peu oublié, me semble-t-il, ce film prestigieux et quasi mythique mérite une belle édition en Dvd. Les surréalistes français avec Breton firent, à l'époque, une référence de cette histoire d'amour onirique et magique dont on peut considérer "L'Aventure de Mrs Muir" ou "Le Portrait de Jennie" comme de dignes héritiers. Mise en scène magnifique, jouant admirablement sur le symbolisme, et photographie noir et blanc extraordinairement belle seront valorisées par une édition qui doit avoir à coeur de rendre justice à ce film pas tout à fait comme les autres mais indispensable.


Répondre

De le collectioneur, le 26 décembre 2004 à 18:59

Tout a fait d'accord tous les cooper doivent absolument sortir, et avec leur version francaise d'origine car elles sont là, non mais !


Répondre

De vincentp, le 7 mai 2009 à 19:41
Note du film : 5/6

4,5/6. C'est effectivement un très bon film, avec des moments émouvants, même s'il ne possède pas la magie de tous les instants -de mon point de vue- de L'Aventure de Mme Muir, autre histoire d'amour bâtie sur une base onirique. Gary Cooper, dans un rôle qui lui convient comme un gant, compose un architecte non-conformiste, préfigurant étonnamment celui de Le rebelle.


Répondre

De vincentp, le 8 mars 2016 à 23:02
Note du film : 5/6


5,4/6. Revu ce soir sur grand écran. Peter Ibbetson (1935) est un excellent film, emmené par un Gary Cooper, au meilleur de ses possibilités des années 1930. La photographie de Charles Lang et la mise en scène de Hathaway sont très soignées… Mais cette oeuvre ne parvient pas à exprimer tout ce qu'elle voudrait. Il manque de la magie, de la poésie, de la tendresse, essences même du film. On tutoie ces aspects pourtant avec des séquences très réussies (par exemple, avec les enfants).

Hathaway n'est pas le cinéaste de l'onirisme. Dans un registre comparable The ghost and Mrs Muir, réalisée douze ans plus tard par Mankiewicz, est une oeuvre beaucoup plus réussie. Peter Ibbetson aurait pu être un chef d'oeuvre : ce n'est pas le cas. Il y a dans la filmographie de Hathaway des oeuvres qui atteignent des sommets comme Niagara, Le jardin du diable ou True grit, mais dans le registre de l'âpreté et de l'étrangeté.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0030 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter