Forum - French Cancan - Une restauration numérique fabuleuse !
Accueil
Forum : French Cancan

Sujet : Une restauration numérique fabuleuse !


De vincentp, le 20 juillet 2006 à 22:36
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Un feu d'artifice visuel et verbal quasi-ininterrompu, qui parle tout simplement de la condition humaine, au travers d'un récit en apparence modeste (les péripéties au sein d'un cabaret), mais en réalité très ambitieux, de par le nombre considérable de thèmes essentiels abordés : le processus de création artistique -selon un angle de vue proche de celui de les chaussons rouges- les relations entre hommes-femmes, entre classes sociales, entre générations…

Le récit donne vie à un nombre considérable de personnages -principaux et secondaires-, incroyablement bien caractérisés par leur allure, leur regard, leur accent,…, et qui développent devant nos yeux émerveillés des sentiments et des passions terriblement humains, pour composer un ballet de la vie étourdissant.

Une écriture et une mise en scène qui se situent au-delà du génie, pour un film qui se situe lui au-delà du chef-d'oeuvre, et qui demeurera à jamais un des incontournables du cinéma français !


Répondre

De vincentp, le 9 mai 2009 à 20:43
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Trouvé aujourd'hui chez Auchan au prix de quatre euros, en compagnie d'autres titres de René Chateau (vous savez, l'éditeur qui a les faveurs d'Impétueux) : Un singe en hiver, Les yeux sans visage, Le président, Adhémar, Mélodie en sous-sol,

Il est précisé pour French cancan que l'édition est celle d'origine (son et image). Et pourquoi pas une restauration, monsieur Château ?


Répondre

De David-H, le 9 mai 2009 à 21:44
Note du film : 4/6

Pfff…on donnera bientôt ces DVD gratuitement à l'achat de deux pizzas. Pas très respectueux pour la création tout ça…


Répondre

De vincentp, le 9 mai 2009 à 22:30
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Plutôt un effet de la crise. Des stocks à écouler, une trésorerie à renflouer, pour des éditeurs qui vivent de produits n'étant pas de première nécessité. Moi, je ne me pose pas de questions, et j'achète !


Répondre

De vincentp, le 3 avril 2010 à 14:08
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Le magazine "années lasers" annonce ceci dans son n° d'avril 2010 à propos de French cancan : "pour la sortie du films de Jean Renoir en DVD et en Blu-ray au mois d'août chez Gaumont vidéo, l'éditeur prépare des suppléments inédits et un nouveau master pour lequel il a débloqué un budget restauration de près de 150 000 euros". Une bonne nouvelle !


Répondre

De Impétueux, le 3 avril 2010 à 15:02
Note du film : 6/6

C'est donc avec plaisir, si cette bonne nouvelle se confirme, que je jetterai à la poubelle ma version insuffisante tout droit sortie de chez Chateau !


Répondre

De vincentp, le 15 juin 2010 à 23:01
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Ce soir, Gaumont associé au magazine "les années laser" projetaient French cancan restauré en haute définition, dans la salle de projection privée de Gaumont, située au siège de la société à Neuilly sur seine. J'étais parmi les trente heureux spectateurs invités. Nous étions tous très émus à l'issue de la projection. Car la restauration (image, son) est magnifique, impressionnante. Elle a couté au passage plus de 150 000 euros à Gaumont, qui sort cet été à destination du public un blu-ray et un dvd à partir de cette version remasteriée.

On ne peut que féliciter tous les contributeurs de ce travail de longue haleine. Aussi bien les opérationnels que les décideurs (comme Nicolas Seydoux) qui oeuvrent, via ce type d'opération, en faveur de la sauvegarde et du développement du patrimoine cinématographique français.

Sur un plan artistique, ayant placé French cancan à la 33° place de mes films préférés depuis un certain temps, la cause était entendue dès le départ. Mais je pense avec cette nouvelle vision que French cancan est un des dix meilleurs films français. L'heure étant tardive, je résumerais ultérieurement à destination d'un public ne connaissant pas ce "monument artistique" quelques unes des caractéristiques de ce film de Jean Renoir (idées, mise en forme).

En tous cas, j'étais ce soir, à l'issue de cette projection, aussi heureux qu'après avoir assisté à une finale de Roland-Garros. Le cinéma est avant tout une question d'émotion, et ce soir je crois avoir rempli le réservoir pour un bon bout de temps !


Répondre

De vincentp, le 21 août 2010 à 20:56
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Signalons que le blu-ray est présent dans les bacs depuis le 17 aout, avec plusieurs suppléments (prix : 20 euros).


Répondre

De vincentp, le 10 septembre 2010 à 16:10
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Dans le magazine "les années laser" de septembre, un article propose un récapitulatif de la carrière de Rosine Delamare, née en 1911 et toujours en vie, costumière sur French cancan et bien d'autres films… Une carrière de près de 50 ans, débutée en 1938 avec Barnabé et terminée en 1984 avec Fort Saganne (près de 110 contributions au total).

http://www.imdb.com/name/nm0216212/


Répondre

De Gilou40, le 10 septembre 2010 à 17:29
Note du film : 4/6

Voilà ce qui s'appelle une carrière ! Elle doit en avoir à raconter des choses cette dame. J'imagine… Pierre Richard-Willm , Jouvet, Fernandel, Pierre Fresnay et Maurice Cloche, Cartouche et Belmondo, les Angélique, Claude Autant-Lara et Gérard Philipe, Jules Dassin et Jean Servais….Ça file le vertige ! Je ne me rappelle pas l'avoir vu sur le canapé rouge de Drucker. Trop de talent, peut être ? Serait elle de la famille du regretté Gil Delamare, le fameux cascadeur disparu ?


Répondre

De vincentp, le 10 septembre 2010 à 21:52
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Aucune idée, mais imdb précise qu'elle fut la sœur de Lise Delamare (1913-2006), actrice prolifique du cinéma français (la reine Marie-Antoinette de La Marseillaise).


Répondre

De vincentp, le 2 octobre 2010 à 20:31
Note du film : Chef-d'Oeuvre

On trouve French cancan, ainsi que Le silence de la mer, La nuit de Varennes, Le rouge et le noir, La poison, Le silence de la mer, tous remarquablement restaurés et édités par Gaumont, parmi les films composant une offre proposée actuellement par la FNAC : trois blu-ray pour le prix de deux. Soit 40 euros les 3 blu-ray, ce qui est plus attractif que le prix habituel.


Répondre

De Impétueux, le 3 octobre 2010 à 21:50
Note du film : 6/6

Ah, je suis bien d'accord qu'il n'y a aucun rapport visuel entre cette belle restauration et la piteuse version donnée naguère par ce sagouin de René Château, qui avait livré une image minimale et abimée. Je ne connais évidemment pas ce que peut apporter le Blu-ray par rapport aux images normales, mais je suis bien satisfait de ce qui m'est donné.

Surtout c'est là une édition qui prend au sérieux le film de Jean Renoir, qui lui donne des suppléments de poids, un chapitrage, des versions audio à la mesure de ce qu'il est : le meilleur film de la période finale du réalisateur.


Répondre

De vincentp, le 4 octobre 2010 à 11:42
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Il est simplement dommage que vous n'ayez pu assister à la projection sur grand-écran de cette version restaurée, chez Gaumont ! Vous avez raison quant aux qualités multiples de ce film : cette nouvelle version le place sur le piédestal adéquat. Je commenterai ce film après l'avoir revu une nouvelle fois, très attentivement (beaucoup d'idées évoquées, sorte de synthèse de l'oeuvre de Renoir).


Répondre

De Gilou40, le 5 octobre 2010 à 01:55
Note du film : 4/6

Signalons que le blu-ray est présent dans les bacs depuis le 17 aout, avec plusieurs suppléments (prix : 20 euros).

Le problème, mon cher Vincentp, c'est qu'"ils" ont démarré, il y a peu, la collection Les envahisseurs et celle des films de Tintin en dessins animés…Je ne sais pas si vous êtes chargé de jeune(s) famille, mais il faut faire un choix…J'en reste donc à la version René Château, pâle, si pâle. Mais je ne vais quand même pas les noyer…


Répondre

De vincentp, le 5 octobre 2010 à 12:08
Note du film : Chef-d'Oeuvre

Le père Noel viendra peut-être à votre secours ! Vieux vaut cela que noyer votre portée !


Répondre

De JIPI, le 21 octobre 2014 à 10:00
Note du film : 4/6

Optant pour un visuel conséquent, "French Cancan" préfère attarder ses images sur le côté spectaculaire et reluisant d'une époque.

Noyés dans des couleurs éblouissantes, le récit, absorbé par une figuration babylonienne et des décors frisant le péplum, peine énormément à s'arracher d'un statut de spectacle.

Dans de telles conditions, le spectateur privé d'investissement affectif, s'abandonne à des images colorées, montrant dans un déroulé scintillant, une reconstitution cohérente, ceci grâce à un budget conséquent, réservé à une œuvre préférant distraire qu'émouvoir.

La présence de la plus grande partie de la génération des comédiens, fantaisistes et chanteurs renommés de ces années cinquante, demeure un point vraiment positif.

Une agréable suite d'apparitions surprises ou programmées, dans plusieurs aspects humant certains parfums des "enfants du paradis" dans un ouvrage cossu, conçu uniquement pour éblouir.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.026 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter