Forum - Airport 77 : Les naufragés du 747 - Grand !
Accueil
Forum : Airport 77 : Les naufragés du 747

Sujet : Grand !


De Gilou40, le 19 mars 2010 à 01:35
Note du film : 4/6

Ca c'est du sérieux ! Autant je ne fus pas très enthousiaste pour le mal-traité 747 en péril, autant là, j'annonce du bon. D'abord parce que tout est "grand" dans ce film. Vous ne pensez quand même pas qu'un Boing qui s'abîme en mer va se contenter de transporter des passagers. Non, celui là regorge de tableaux de maitres et autres objets précieux. Lesquels seront la convoitise de trois gangsters qui, malheureusement pour eux et heureusement pour le prix que j'ai mis dans ce DVD, ne savent pas, ou très mal, piloter un avion…

Vous savez à qui appartient cet avion et son chargement ? A James Stewart, le héros de mon papa regretté, qui aimait tant les westerns. La légende Stewart ! Jerry Jameson le réalisateur, en a fait un magnat de je ne sais plus quelle industrie. Mais il a décidé de faire venir à lui, et son avion, et son chargement, sans oublier pour la trame romanesque (il en faut une dans tous les bons films catastrophe ) de faire voyager à bord, et sa fille et son petit fils qu'il ne connait pas. Plus quelques invités triés sur le volet.

Je disais que tout était "grand" dans ce film. La qualité des personnages bien trempés par exemple. Le pilote, d'adord. Jack lemmon, vous savez : "-Nobody is perfect !-" avec Monroe dans ce film ou il est déguisé en femme tout du long. Si la robe ne lui allait pas si mal, il porte également bien les galons de commandant de bord. Et puis cette actrice que j'adore, Lee Grant, cette si belle garce au charisme tellement envoutant. Quelle belle actrice. Recherchée, exigeante. Et comme ce film est vraiment très grand, de qui qu'elle est amoureuse notre garce ? De Dracula, prince des ténébres en personne !

C'est fou comme on peut être émue quand on voit apparaitre Christopher Lee, autre légende. Mais c'est vrai aussi que l'on s'attend chaque seconde à ce qu'il montre des canines affamées. Mais quelle présence ! olivia de Havilland est à bord aussi, comme l'était Gloria Swanson dans le 747 en péril. Mais avec plus, beaucoup plus de consistance. Des grands ! Et je vous passe Kennedy, abonné au même rôle dans trois films sur les déboires aéronautiques.

Ce qui est "grand", aussi, c'est la façon dont est emmenée la cata. C'est minutieux, fouillé, et très vraisemblable. L'amérissage est très réussi, sur un plan purement cinématographique, évidemment. Les mentalités à bord vont imploser et se révéler au fur et à mesure que l'avion s'enfoncera sous la mer. S'enchainera toute une série de remise en questions, comme il est de mise à chaque catastrophe. Les plus belles étant celles du Poseidon. Mais ici, rien d'outrancier.

Par un stratagème qui a du faire s'asphixier plus d'un spectateur, le pilote reussira à sortir de cet avion Nautilus et parvenir à la surface. Et là, tout ce que la Marine US possède de moyens de sauvetage pour ce genre de dépannage nous est proposé ! C'est Darty, mais en plus, beaucoup plus mégalo et sérieux. Venu d'un immense bâteau de guerre, d'énormes boudins en plastique seront descendus sous les ailes de l'avion. De gigantesques batteries balanceront de l'air comprimé dans les boudins et l'avion va peut être….mais chut ! Dès fois que certains n'auraient pas encore vu cet excellent film.

Sérieusement, c'est de la belle ouvrage. Je suppose qu'en salles, ce devait avoir un impact encore plus grand. Mais là, je sais bien que j'enfonce des portes ouvertes. C'est bien rendu, on y croit. On suffoque avec eux, on se mouille, on y est ! Et puis y'a Stewart, l'idole de mon papa…


Répondre

De droudrou, le 19 mars 2010 à 09:11
Note du film : 1/6

ce film m'avait tellement captivé que c'est grâce à Gilou que je vois reparaître son titre à la surface car pour ce qui est du reste macache !


Répondre

De jipi, le 19 mars 2010 à 12:29

Le plus triste est de voir Jack Lemmon dans un tel désastre. Il est indispensable de redorer le blason de ce grand comédien en revoyant "The great Race".


Répondre

De Gilou40, le 19 mars 2010 à 13:56
Note du film : 4/6

Et ben ! Quelle giroflée ! Je vous en ferais, moi, des critiques avant d'aller me coucher … Non, sérieusement : Razzie Awards' Hall of Shame, c'est quoi ? c'est quand même pas nos "Gérard" à nous ?

Ca m'a bien plu à moi…


Répondre

De droudrou, le 19 mars 2010 à 14:34
Note du film : 1/6

The great race Jack Lemon c'est le professeur Fatalitas ! Là le camarade Jipi fait un peu fort car, comme dit, autant Jack Lemon est bon dans Some like it hot autant il est poussif dans ses gags de The Great Race où il n'est pas dirigé par _Billy Wilder ! idem pour Tony Curtiss__ !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0032 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter