Forum - La Rafle - Avis
Accueil
Forum : La Rafle

Sujet : Avis


De fretyl, le 28 février 2010 à 19:46
Note du film : 3/6

Ça sort dans dix jours et le sujet, y compris la bande annonce laisse entrevoir à l'avance un bon film.

La rafle du vel d'hiv le 16 Juillet 1942 n'a je crois jamais été bizarrement traité au cinéma, ou alors hâtivement dans Monsieur Klein, alors qu'il s'agit pourtant là, d'un des évènements majeurs de l'occupation en France.

Avec Jean Reno, Catherine Allégret, Samuel Le Bihan et Gad Elmaleh. Je languis de voir le résultat sur grand écran !

http://www.youtube.com/watch?v=Z4blvYr8jkY


Répondre

De fretyl, le 28 février 2010 à 20:09
Note du film : 3/6

Non, en effet je n'étais pas né et j'avoue que c'est bien la première fois que je l'entend citer.


Répondre

De vincentp, le 14 mars 2010 à 16:38

Ça sort dans dix jours et le sujet, y compris la bande annonce laisse entrevoir à l'avance un bon film.

On espère pour le cinéma français et ses contributeurs qu'il va marcher.

Mais la bande-annonce que j'ai eu l'occasion de voir laisse apparaître toute une série de poncifs (nous ne sommes pas là pour tenir la langue de bois) : les enfants juifs que l'on sépare de leurs parents, etc… Monsieur et Madame Michu y trouveront peut-être leur compte, le cinéphile qui hante ce forum : j'en doute fort…

Un sujet historique important ne se traduit pas forcément par un film mémorable. Excusez-moi de revenir à nouveau à Blade Runner (!). L'oeuvre monumentale de Philip Dick ne fait l'objet d'adaptations cinématographiques qu'au travers de nouvelles mineures de son auteur.

Concernant la seconde guerre mondiale, j'ai énormément apprécié récemment la série diffusée par Planète -découverte dans un hôtel par hasard- et consacrée à Hitler (les 40 tentatives d'assassinat qu'il a subi, par exemple, dont l'opération Walkyrie). Cet événement historique peut être beaucoup mieux traité parfois par un documentaire factuel, plus que par une fiction qui lorgne vers le pathologique.


Répondre

De fretyl, le 14 mars 2010 à 16:46
Note du film : 3/6

Je l'ai vu, il y'a deux jours. La rafle n'est pas un mauvais film, loin de là. Si j'ai personnellement apprécié le film, c'est justement parce-que (pour une fois) le film ne caricature pas l'occupation Allemande, à l'opposé de tous les téléfilms ringards diffusés sur France 3 pendant toute l'année et qui en grossissant le trait détermine, qui a été bon et mauvais dans cette période.
Même si l'on peut regretter, surtout vers la fin, une débauche de bons sentiments, pour faire sortir au spectateur son mouchoir, le film fonctionne et se laisse voir jusqu'au bout.
Si le film est fort, c'est surtout parce-que l'on sait, dés le départ que la plupart des personnages attachants et sympathiques que l'on voit dés le début du film, vont connaitre le calvaire et mourir.

Le clou du film, c'est le long passage dans le Vel d'Hiv dont la reconstitution est saisissante et impressionnante.

Le plus gros défaut de La rafle, reste à mon sens due aux apparitions de Hitler. Et j'entendais hier soir Eric Zemmour et Naulleau avoir à peu près la même analyse.
Le Hitler que l'on voit dans son nid d'aigle, en train de boire le champagne et de passer de bons moments avec Eva Braun, parait toc, par rapport au vrai dictateur que l'on voit dans les images d'archives au générique. Le dictateur paraissait déjà, en 1942 plus âgé que l'acteur choisit pour l'incarner et n'était pas aussi mince. C'est un détail, mais ça m'a énervé…

Une petite Liste de Schindler française, Qui malgré ses simplicités, ses dialogues lourdingues, son émotion ridicule, ses clichés, finit par être assez intéressant par la reconstitution d'un drame historique.


Répondre

De Gilou40, le 14 mars 2010 à 21:49

Le Hitler que l'on voit dans son nid d'aigle, en train de boire le champagne et de passer de bons moments avec Eva Braun, parait toc, par rapport au vrai dictateur que l'on voit dans les images d'archives au générique.

D'autant que les documents montrant Hitler, en famille, au Bergof, ne manquent pas….Je n'ai pas vu le film.


Répondre

De fretyl, le 14 mars 2010 à 22:46
Note du film : 3/6

J'ajoute à la critique de mon premier message, une chose qui me parait assez importante. Pour la première fois de ma vie avec La rafle j'ai vu en sortant de la salle, des dizaines de spectateurs, se mettre à chialer à la fin et d'autres qui apparemment essayaient de se retenir !!!

Je jure, que ce n'est pas une plaisanterie !

Ça m'a surpris, parce-que je n'avais jamais vu dans un cinéma, une salle entière pleurer à la fin d'un film.


Répondre

De Gilou40, le 14 mars 2010 à 22:51

Et moi, j'avais parié que, par la morosité qui court, peu de gens se déplaceraient pour voir ça….Personnellement, je n'irai pas. Je ne sais pas trop pourquoi…Peut être parce que encore "ça". Ces plaies de notre Histoire qui n'en finiront jamais de se fermer, si tant est qu'elles y arrivent un jour. Le cinéma doit être le terroir de notre mémoire, bien sur. Mais il est de ces contrées tellement douloureuses et si peu glorieuses….Bref ! On en pense ce que l'on veut : Je n'ai pas envie de voir, de revoir, de ré-ouvrir cette blessure là…


Répondre

De Gilou40, le 15 mars 2010 à 14:39

Des générations amnésiques ? Mais je ne fais aucun prosélytisme sur ce site en disant : "-N'allez pas voir ce film, y'en a marre !-"
Moi, JE SAIS. J'ai appris, j'ai compris, j'ai tout bu, tout avalé. C'est bien ancré dans mon modeste savoir. Et c'est douloureux…Ce message ne concernait strictement QUE Gilou40. Et je n'empêcherai pas, certainement pas, mon petit garçon (que ca intéresse, même si ca n'est pas du kung-fu !) d'aller voir ce film prochainement avec son parrain !


Répondre

De Gilou40, le 17 mars 2010 à 00:50

Pardon de revenir juste un instant sur ces quelques réflexions, mon cher AlHolg, j'ai bien conscience de digresser mais j'ai oublié de préciser une chose : Notre Foi est bien assez mise à l'épreuve comme ca, à longueur de vie. Et je pense que tout croyant (te) revoyant ces images va, forcément, sentir vacillier encore une fois ses convictions les plus profondes. D'autant plus qu'il est, et pour une fois "hélas", question de religion, avant tout autre chose.
Je me protège comme je peux. Même lâchement….


Répondre

De droudrou, le 17 mars 2010 à 09:06

Pour ma part refus total de voir le film après lecture des divers commentaires où une fois de plus notre cher ami Frétyl se distingue et fait montre de son manque le plus total de discrétion en osant comparer ce qui n'est pas comparable avec La liste de Schindler par exemple et lui qui est un grand sentimental nous parle des spectateurs qui sortant de la salle "chialent" sans nous préciser leur catégorie d'âge ou de sexe ! Manque de discernement et de discrétion bravo Frétyl ! Surtout que maintenant nous arrivons à la religion ! Ce qui me fait très peur c'est que de tels évènements ne se reproduisent et qu'ils seraient plus terribles encore malgré l'expérience prétendue de l'Histoire !


Répondre

De fretyl, le 17 mars 2010 à 09:56
Note du film : 3/6

Pour ma part refus total de voir le film après lecture des divers commentaires où une fois de plus notre cher ami Frétyl se distingue et fait montre de son manque le plus total de discrétion en osant comparer ce qui n'est pas comparable avec La liste de Schindler par exemple

C'est bien parce-que vous ne l'avez pas encore vu, que vous ne pouvez pas encore faire cette comparaison !

J'ai trouvé que certaines scènes de La rafle ressemblait beaucoup à celle de La liste de schindler. Le passage de la rafle justement, rappelle fortement la liquidation du ghetto dans le film de Spielberg, et puis il y'a aussi un passage ou des gamins vont fouiller dans une fosse sceptique en essayant de retrouver les objets de valeurs qui ont été jetés par les parents, juste avant une fouille ; ce qui bien évidemment fait penser aux gosses de La liste de Schindler qui partent se planquer dans une fosse sceptique.

Et puis dans un sens comme dans un autre, les deux films se ressemblent. Même effets hollywoodien, même gros moyen…

et lui qui est un grand sentimental nous parle des spectateurs qui sortant de la salle "chialent" sans nous préciser leur catégorie d'âge ou de sexe !

J'avoue que je ne trouve pas ça très important. Je dirais que c'était majoritairement des femmes d'à peu près quarante ans, aussi bien que quelques personnes plus âgées.


Répondre

De droudrou, le 17 mars 2010 à 11:38

c'est notre ami Starlight qui va prendre connaissance de ta réponse avec plaisir ! si au niveau de certaines scènes tu peux établir un parallèle avec La Liste de Schindler avoue que le résultat final en est très différent et que Schindler fait partie des justes même si après le film certains détails sur ce même sujet avaient été contestés ! Pour compléter ta vision du film si tu en as l'occasion lis le bouquin de Léon Uris intitulé "Mila 18" tu le trouveras à bas prix sur Price Minister et revois ce téléfilm avec Meryl Streep dont l'intrigue se passait à Varsovie !


Répondre

De Gilou40, le 17 mars 2010 à 14:19

Faut-il renoncer à la mémoire pour éviter la douleur ?

J'ai bien précisé "Lâchement"…

La principale vertu de la foi devrait être l'inaltérabilité.

J'entends bien cela, cher Alholg, mais "inaltérabilité" ne veut pas dire "aveuglement"…Je suis une croyante qui ne porte pas son casque…

A Droudrou : Voilà que l'on parle religion ? Ben oui, quand même !…Mais peut-être n'aurai-je pas du "lancer" cette digression.


Répondre

De starlight, le 17 mars 2010 à 17:01

Je n'ai pas vu le film, mais seulement des extraits…. Je ne sais pas encore si j'irai le voir !. Je sais simplement que c'est le genre de sujet auquel je n'aime pas m'attaquer, car ce n'est pas un scénario fiction… Seuls le jeu des acteurs et le tournage des différents plans peuvent faire l'objet de commentaires…

A partir de là mon cher Droudrou, nos amis de DVDToile peuvent penser ce qu'ils veulent, sachant que c'est un peu superflu de rentrer dans les détails !…. Dire qu'une salle entière pleurait à la fin du film, cela m'écœure…. car c'est faire preuve de sentimentalisme à bon compte !… ou alors les "Français" (les Jeunes je suppose) ont besoin de ce genre de vision pour se rendre compte que la Vie n'a pas commencé avec Madonna, Mac Do et le Club Med ; de même que les drames humains ne se limitent pas à un téléphone portable défectueux !.

La dernière fois que j'ai vu une salle pleurer, c'était dans les années 50 avec "La fidèle Lassie"… La pauvre chienne avait été renversée par une voiture et avait une patte cassée !….. J'oubliais ! la salle était composée à 90% d'enfants de moins de 12 ans… Ceci explique peut-être cela…


Répondre

De Gilou40, le 21 mars 2010 à 17:33

Je viens d'entendre une journaliste, déclarer très sérieusement, sur la chaine "Virgin17", que si La rafle connait un tel succès, c'est parce que Marie Drucker a annoncé son idylle avec Gad Elmaleh……

Ça donne vraiment le frisson. Je pense qu'il serait bon qu'il y ait des modérateurs sur certaines chaines de télévision, comme il y en a sur ce site. Lequel prend tout son sens et son utilité quand on entend ces niaiseries. Vous avez raison, AlHolg: il vaut mieux venir ici, expliquer pourquoi on n'ira pas voir ce film, plutôt que laisser des crétins expliquer pourquoi nous y sommes allés.


Répondre

De fretyl, le 21 mars 2010 à 19:29
Note du film : 3/6

Ça donne vraiment le frisson. Je pense qu'il serait bon qu'il y ait des modérateurs sur certaines chaines de télévision, comme il y en a sur ce site. Lequel prend tout son sens et son utilité quand on entend ces niaiseries. Vous avez raison, AlHolg: il vaut mieux venir ici, expliquer pourquoi on n'ira pas voir ce film, plutôt que laisser des crétins expliquer pourquoi nous y sommes allés.

Ce qui m'énerve ! C'est que la plupart des intervenants de Dvdtoile ont jugé La rafle sans l'avoir encore vu ! Si vous voulez écrire une critique sur le film, le démonter, le vilipender, allez le voir, ou alors attendez de l'avoir vu, une fois en dvd.

C'est bizarre cette antipathie générale et ce dénigrement sommaire, pour un film, que l'on a pas vu. La rafle n'est pas un chef d'œuvre. Mais au même titre que de nombreux films des années 70 qui se regardent encore aujourd'hui avec plaisir, il reste un bon film. Attendez de le voir…


Répondre

De Gilou40, le 21 mars 2010 à 19:43

J'ai démonté ce film ? Je l'ai dénigré ? Je l'ai vilipendé ?….OU avez vous lu ça ?


Répondre

De fretyl, le 21 mars 2010 à 21:01
Note du film : 3/6

Et OU avez vous lu, que je parle de vous ?


Répondre

De Gilou40, le 21 mars 2010 à 21:57

Parce que Vous me citez sur quatre lignes…. (Allez ! on fait facher Impétueux ? Chiche !)


Répondre

De vincentp, le 21 mars 2010 à 23:55

Je viens d'entendre une journaliste, déclarer très sérieusement, sur la chaine "Virgin17", que si La rafle connait un tel succès, c'est parce que Marie Drucker a annoncé son idylle avec Gad Elmaleh…… Ouf, ce n'est pas avec Impétueux, dont la plume poétique et féconde pourrait séduire bien des jeunes femmes ! Car s'il prenait la poudre d'escampette avec Marie Drucker, ce forum serait en grand danger ! Mais heureusement pour nous, notre célèbre chroniqueur est moins fortuné que Elmaleh ! Si cette idylle voyait le jour, à en croire ce journaliste, c'est le cycle actuel Duvivier à la cinémathèque qui prendrait la tête du box-office…


Répondre

De Gilou40, le 22 mars 2010 à 00:28

…… Ouf, ce n'est pas avec Impétueux, dont la plume poétique et féconde pourrait séduire bien des jeunes femmes !

Mais alors, des femmes qui ne toussent pas dans les cinémas ! Et qui ne mangent pas de "la boustifaille pour touristes !"

Allez, cher Impétueux : Vous pouvez effacer (avec le sourire) ces digressions provocatrices…


Répondre

De vincentp, le 22 mars 2010 à 10:40

Cette citation savante de Alholg (qui les collectionne visiblement) me rappelle un des dictons du cru du vieil homme de Smoking/No Smoking : "la femme se prosterne devant l'homme, et l'homme devant Dieu".

Mais nous bien voilà loin du sujet dramatique abordé par La rafle.


Répondre

De Impétueux, le 22 mars 2010 à 18:57

Fil de messages trop potentiellement glissant pour que je m'y risque ; simplement, un peu estomaqué devant le message de Frétyl : La plupart des intervenants de Dvdtoile ont jugé La rafle sans l'avoir encore vue ! Si vous voulez écrire une critique sur le film, le démonter, le vilipender, allez le voir, ou alors attendez de l'avoir vu, une fois en dvd.

Ben alors ! S'il fallait voir, avant d'en parler, un de ces films ou téléfilms consacrés aux grands sujets de société, aux grands débats mémoriels ou aux grandes énigmes historiques, films et téléfilms faisant l'objet d'une campagne de promotion sidérante, où irait-on ??!!

Là, on ne juge pas l'œuvre réalisée : on juge la campagne publicitaire, et c'est assez singulier…


Répondre

De fretyl, le 11 décembre 2010 à 23:28
Note du film : 3/6

Scandale ! J'ai été outré !

Voila les propos qu'a récemment tenu Roselyne Bosch réalisatrice de La rafle :

Je me méfie de toute personne qui ne pleure pas en voyant le film. Il lui manque un gêne : celui de la compassion

On pleure devant La Rafle parce que… on ne peut que pleurer. Sauf si on est un "enfant gâté" de l'époque, sauf si on se délecte du cynisme au cinéma, sauf si on considère que les émotions humaines sont une abomination ou une faiblesse. C'est du reste ce que pensait Hitler : que les émotions sont de la sensiblerie. Il est intéressant de voir que ces pisse-froid rejoignent Hitler en esprit, non ?

Roselyne Bosch croit que tout esprit normal (lobotomisé par TF1 ?) se doit de pleurer à la fin de La rafle devant le nounours perdu du petit Juif deporté. Un peu d'ailleurs comme cette salle d'abruti avec qui j'avais assisté à La rafle sur grand écran. Si vous ne pleurez pas, vous êtes en violation de la loi Gayssot 1990.

Shoahbiz'ness quand tu nous tiens…


Répondre

De Arca1943, le 12 décembre 2010 à 04:25

Dommage que vous repreniez ce ton de propagande, Fretyl. Qu'est-ce que la loi Gayssot vient faire là-dedans ? Je n'ai pas encore vu ce film – qui vient à peine de sortir au Québec – mais je peux simplement dire qu'il est assez dans l'ordre des choses que les gens qui font une oeuvre sur un sujet très fort aient tendance à confondre leur oeuvre avec le sujet en question. Si un film sur la Shoah est réussi, là je serai certainement bouleversé, comme quand Susan Strasberg murmure sa prière retrouvée à la fin de Kapò ; et s'il n'est pas réussi, eh bien, je ne le serai pas, ou moins. Alors vous pouvez certainement reprocher à la réalisatrice, dans sa déclaration, de confondre la réussite ou non de son film avec la tragique réalité des événements. Mais de là à nous sortir vos slogans à la noix ! Come on. Je vous ai connu plus subtil.


Répondre

De crego, le 12 décembre 2010 à 08:43

Allez voir un psy, fretyl, et arrêtez de polluer ce site avec vos attaques régulières, systématiques et nauséabondes. S'il vous plaît.


Répondre

De fretyl, le 12 décembre 2010 à 09:53
Note du film : 3/6

Pas de propagande. C'est le comportement de Roselyne Bosch qui m'attére. Vous remarquerez que je suis le premier sur ce fil à dire qu'il y'a de très bonnes choses dans La rafle à le conseiller et même à le défendre ! Mais suis-je pour autant obligé d'en pleurer ? Non !
Je pense que la Shoah est un sujet suffisamment délicat pour qu'on en laisse pas au cinéma la production à des réalisateurs de série B. La rafle aurait pu être un chef d'œuvre si elle avait été conçu par un réalisateur plus profond que cette Roselyne Bosch entre autre scénariste de Bimboland et de En plein cœur.
La nomination de la loi Gayssot dans mon précédent message est de nature sarcastique. Eh oui, apparemment Roselyne Bosch soupçonne (elle le dit elle même) tout ceux qui ne pleureront pas devant son film d'être des nazis !

S'entendre dire ça est extrêmement désagréable, surtout venant d'un Bosch !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.031 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter