Forum - Maria Chapdelaine - Duvivier et la cinémathèque française
Accueil
Forum : Maria Chapdelaine

Sujet : Duvivier et la cinémathèque française


De vincentp, le 27 février 2010 à 22:48

La cinémathèque française, rue de Bercy à Paris, propose à partir de mi-mars une rétrospective intégrale consacrée à Julien Duvivier, un des ténors du cinéma français du siècle dernier. Marc-Edouard Nabe -écrivain de profession et cinéphile- termine sa présentation de l'œuvre de Duvivier, publiée dans le programme de la cinémathèque, de la façon suivante : « Bon, on fait les comptes  ? Duvivier a été un pionnier du cinéma français qui commença dans le muet et finit dans le bavard. Dix chefs d'œuvre et au moins cinq grands films. Tout le reste est raté. On appelle ça un artiste inégal, mais dans les moments ou il nous régale, personne ne l'a encore égalé. »

En lisant (et en extrapolant) les développements qui précèdent cette étonnante conclusion, je comprends que les réussites de Duvivier (identifiées par M-E Nabe) seraient les suivantes : Pepe le moko, La belle équipe, La bandera, Panique, Au royaume des cieux, Au bonheur des dames, La fin du jour, Maria Chapdelaine, La charrette fantôme, Poil de carotte, Marianne de ma jeunesse, La fête à Henriette, Sous le ciel de Paris, L'affaire Maurizius, Voici le temps des assassins, Le petit monde de Don Camillo ?,…

Nb : pas mal de choses me chagrinent actuellement à la cinémathèque française, mais préfèrant ne pas ouvrir de polémique, je me tais et ai effacé la suite de ce message publié hier soir.


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0070 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter