Forum - Pleins feux sur l'assassin - Franju/Boileau-Narcejac = ?
Accueil
Forum : Pleins feux sur l'assassin

Sujet : Franju/Boileau-Narcejac = ?

VOTE
De Arca1943, le 12 décembre 2009 à 22:48

Un Franju sur un scénario de Boileau-Narcejac ? Je suis ! (Et puis comme ça je pourrai me vanter d'avoir vu la peu connue Marianne Koch dans autre chose que Pour une poignée de dollars !).


Répondre

De Tamatoa, le 31 août 2014 à 05:08
Note du film : 2/6

Pardon de vous décevoir, cher Arca, mais j'attendais mille fois mieux d'un film réunissant Franju et les fameux Boileau-Narcejac. Un Franju, cette plaisanterie ? Un Franju cette daube ? Il a délégué au dernier moment, c'est pas possible ! Pierre Brasseur ? Laissez moi rire ! Il apparait deux minutes au début et basta ! Tourné juste après le magnifique Les yeux sans visage et juste avant l'immortel Judex ce film ne ressemble à rien ! Déjà le titre aurait du m'alerter : PLEINS FEUX SUR L'ASSASSIN. Chez Franju… Notre maître es-magie avait des titres autrement moins bling-bling. Et pourquoi pas Le gorille a mordu l'archevêque ou Pleins feux sur Stanislas ?

Le seul, je dis bien le seul et unique intérêt de ce film, c'est le magnifique château dans lequel il a été tourné. Splendide de l’extérieur, formidablement mystérieux de l'intérieur. Filmé avec grands soins dans les moindres recoins, il est la seule vedette incontestable de ce long métrage décevant, avec ses passages secrets, ses meubles centenaires, ses sculptures anciennes et précieuses et ses longs escaliers en colimaçon destinés aux fantômes…

Mille fois hélas, tout le petit monde qui bavasse langoureusement dedans nous ennuie mortellement. D'accord, le jeu de mots est facile mais l'intrigue l'étant tellement aussi avec ces cadavres sans mystères, ses dialogues inutiles et vains, ce scénario à deux balles sans compter sur la pesante présence de Dany Saval (mais pourquoi a-t-elle fait du cinéma ?), pourquoi m'en priver. Où est passé la magie de l'auteur de La tête contre les murs et de Thérèse Desqueyroux ? Un Franju sans secret, un Franju sans colombes, sans véritable intrigue feutrée dont il avait le secret, vous vous rendez compte ? PLEINS FEUX SUR L'ASSASSIN ressemblerait plus à un mauvais Lautner. Je me suis emmerdé comme un rat mort devant cette œuvre servie par une distribution qui s'ennuie autant que nous ! Seul le grand Jean Ozenne semble à sa place dans ce manoir. Lui seul a la classe pour habiter ces lieux grandioses. Tous les autres ressemblent à des touristes. C'est plat, fade, indigent. En tous cas indigne du grand Franju.

Seul, le château… Si le film mérite d'être vu, c'est pour lui. Et rien d'autre .


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.0032 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter