Forum - L'Inconnu dans la maison - Plouf !....
Accueil
Forum : L'Inconnu dans la maison

Sujet : Plouf !....


De Romuald, le 10 mai 2009 à 16:38
Note du film : 1/6

Ah ! dur ! dur! comme on disait chez Collaro à une époque….J'avais gardé en tête l'éblouissante performance de Raimu dans le film de Decoin. De Raimu et de tous les autres, Mouloudji compris. Rendant parfaitement la suffocation émanant de cette histoire noire, imbibée d'alcool et de volutes de fumée désespérées….

Mais là, c'est un massacre organisé ! Lautner n'avait pas toute sa tête quand il entreprit cet ouvrage, profanant son ainé, ce n'est pas possible ! Ca n'est même pas un remake, c'est une parodie ! Et si certaines parodies peuvent être drôles, celle ci est indigne . Le réalisateur des Les tontons flingueurs s'est fourvoyé dans la cour des grands et là, c'est le grand plouf dans le grand bain ! Au secours ! Un film à l'amer ! Même quand il réalisa La cage aux folles 3, il fut plus inspiré.

Ne nous fâchons pas ? Ah si ! Et il y a de quoi ! Demander à Belmondo (Moi, fan, je ne l'ai jamais vu aussi mauvais !) de reprendre le rôle de l'avocat Loursat, et de le laisser apparemment sans aucune indication, se balader aussi lourdement sur un plateau, relève de l'inconscience la plus déroutante. Même la beauté de Cristiana Réali n'arrive pas à éclairer ce film. Et la fameuse plaidoirie… on est à la limite du toc toc badaboum ! Le tout ressemble à ces poses idiotes que prennent les gamins devant leurs glaces, quand ils se cherchent un peu. Un film à classer dans la catégorie des remakes insultants. Dépassé Le Schpountz avec Smain ! Oublié Marius avec Roger Hanin ! Place et gloire à l'inconnu dans la maison sur le podium de la connerie ! A croire que Bebel était déjà dans l' ambulance…

C'est vraiment ce que l'on appelle, pour un acteur, le film de trop… Et trois euros pour ce DVD, c'est deux de trop aussi .

                                        pour \Lagardère

Répondre

De fretyl, le 10 mai 2009 à 17:00
Note du film : 0/6

A croire que Bebel était déjà dans l' ambulance…

Il y entrait au moment de ce téléfilm navrant.
Depuis il n'en est à mon humble avis sortit qu'une fois pour Les misérables en 96. Mais depuis L'inconnu dans la maison Bebel a tourné Peut-être, Une Chance sur deux, Amazone, L'Aîné des Ferchaux et Un Homme et son chien.

C'est triste une star qui vieillit.


Répondre

De Impétueux, le 10 mai 2009 à 18:00

Si j'étais vous, Lagardère, c'est moins les deux euros excédentaires que je regretterais que l'heure et demie de ma vie perdue pour rien !

En a-t-on encore tellement pour les dépenser ainsi alors que tant de merveilleux livres, de merveilleux films ne demandent qu'à être relus ou revus ?


Répondre

De Romuald, le 10 mai 2009 à 18:15
Note du film : 1/6

J'entends bien cela, ami Impétueux….Prendre quatre vingt dix minutes sur "le temps qui reste" pour subir cette "chose" peut paraitre grotesque mais nous nous devons de nous faire une opinion par nous même. Même si les critiques à l'époque ont été sanguinaires…

                                     pour \Lagardère

Répondre

De Impétueux, le 10 mai 2009 à 22:29

C'est là que nous nous séparons, ami Lagardère ! Je crois qu'il nous faut faire des choix et être parcimonieux de notre complaisance ! L'inconnu dans la maison n'était pas possible à réaliser, après l'original !

Écrivant ceci, je conçois que j'ouvre le flanc à la critique du fait de mon goût persistant pour le nanard ; mais le nanard, quoi qu'on en pense, n'est pas un film forcément raté : c'est un genre à part, où gisent quelquefois des pépites pour ceux qui l'apprécient, qui ne cherchent pas autre chose qu'une séquence cocasse ou parlante de l'esprit d'une époque : c'est un film qui ne se pend pas pour autre chose que ce qu'il est, qui ne se hausse pas du col : il y en a des excellents et de très mauvais, mais aucun d'entre eux n'est prétentieux, au sens où le remake d'un film de qualité déjà tourné prétend arriver au même niveau…

Tenez, je viens de me commander Le congrès des belles-mères d'Émile Couzinet, souvent présenté comme l'insurpassable auteur des plus grandioses des nanarderies : il m'étonnerait que ça me déçoive, puisque je n'en attends qu'un effarement amusé devant la nullité du scénario, le grotesque des dialogues, l'outrance du jeu des acteurs, l'absence de toute idée de réalisation… et en même temps, le chaud retour à la rigolade bon enfant du populo de mon enfance… ce qui me suffit largement…


Répondre

De fretyl, le 10 mai 2009 à 23:00
Note du film : 0/6

Généralement on a plus tendance à apprécier un nanar lorsqu'il appartient au registre de la comédie. Par exemple on peut certainement trouvé la nullité des Vacanciers du Fuhrer en folie ou de La dernière bourrée à Paris géniale parce-qu'elle y -est brandit comme un alibi face à un manque d'inventivité. Mais lorsqu'il s'agit de film dramatique tel que L'inconnu dans la maison, Clair de femme ou Train d'enfer la ringardise devient lourde et passe beaucoup plus difficilement que par les tartes à la crème que l'on peut trouvé dans le comique de bas étage.

En fait il faut savoir faire la différence entre "le navet" et "le nanar".


Répondre

De Romuald, le 10 mai 2009 à 23:29
Note du film : 1/6

L'inconnu dans la maison n'était pas possible à réaliser, après l'original !

Absolument ! Votre remarque est imparable. Mais j'ai défendu Belmondo bec et ongles (comment dites vous ça en latin ?) sur le fil de un homme et son chien, sachant que j'allais au devant d'une grande désillusion. Pour L'inconnu dans la maison j'ai fais fi des critiques et j'ai pensé que peut être, peut être….Hélas, non.
Mais je vais vous avouer quelque chose : Gamin, je rêvais grave devant L'homme de Rio. LE FILM de mon enfance . Et je me suis juré qu'après ça, on pouvait tout pardonner à Belmondo ! Et durant toute sa carrière, je lui ai tout pardonné. Comme on le fait pour un ami. Grace à ce film qui a fait rêver aussi mes enfants et même mon petit fils. Je lui ai trouvé toutes les excuses du monde, même si il m'est arrvé de le critiquer quelque peu, parfois. Mais là, il a déçu le gamin…..J'aurais du m'en tenir à votre juste reflexion. Trancher ! Faire un choix ! Pour en revenir à une récente discussion. Vous me posiez une question à laquelle j'avais répondu….

                                         pour \Lagardère

Répondre

De PM Jarriq, le 11 mai 2009 à 10:44

C'est un peu comme la première fois qu'on a vu De Niro mauvais comme un cochon (Nous ne sommes pas des anges) : tout le monde a pris cela comme une trahison. Certains n'ont pas le droit de décevoir…


Répondre

De schmillblick, le 6 avril 2010 à 22:05

Bonjour,je suis tombé sur ce forum en cherchant désesperement de quel film est tiré le fameux toc.toc.badaboum,coucou c'est moi.Je n'irai pas en tombe avant de le savoir.Merci pour une réponse positive…:alcupif@hotmail.com


Répondre

De Gilou40, le 7 avril 2010 à 03:25

Ce film est un remake des Les inconnus dans la maison d'henri Decoin, avec Raimu

Reposez en paix !


Répondre

Installez Firefox
Accueil - Version bas débit

Page générée en 0.018 s. - 5 requêtes effectuées

Si vous souhaitez compléter ou corriger cette page, vous pouvez nous contacter